Werner Herzog - Vol. 3 : 1984-1999 (1984) - DVD

Édition Limitée

Pays : Allemagne

Werner Herzog - Vol. 3 : 1984-1999 (Édition Limitée) - DVD

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Catégories

Synopsis : Ce coffret réunit la troisième partie de l’oeuvre de Werner Herzog, le plus grand cinéaste allemand actuel. Folie, marginalité, destruction, exploit, mégalomanie… tels sont les thèmes qui parcourent sa filmographie. Cinéaste hors du commun, il traverse les genres, transcende les modes, et ne cesse de brouiller les pistes.
Du documentaire expérimental au blockbuster hollywoodien, chaque film d’Herzog est une expérience intense. De la forêt amazonienne aux volcans en éruption, des sommets de l’Himalaya aux profondeurs des abysses, ses tournages sont de véritables aventures. A l’image d’un Francis F. Coppola sur le tournage d’Apocalypse Now, Herzog pousse ses troupes jusqu’à la rupture. Mettre sa vie en jeu est pour le cinéaste la règle, un devoir même. Il capte ainsi les plus authentiques images du monde. Ses récits sont des contes sur l’homme et son appétit de conquête, sur sa vanité, aussi.

- Le pays où rêvent les fourmis vertes (1984) :
Quelque part au coeur de l’Australie, terre ancestrale des Aborigènes, nouvel Eldorado pour l’homme blanc, une compagnie minière anglaise vient de s’implanter en vue d’y exploiter l’uranium. Leurs recherches sont vite interrompues par les aborigènes qui revendiquent pacifiquement cette terre sacrée où rêvent les fourmis vertes.

- La ballade du petit soldat (1984) :
En 1979, le Front Sandiniste de Libération Nationale renverse le gouvernement de Somoza. Le parti lance une importante réforme agraire et soutient une politique d’expropriation des grands propriétaires terriens. En 1984, le FSNL remporte les élections nationales, mais le président Reagan ne reconnaît pas ce gouvernement. Les contras, des guérilleros anti-sandinistes, reçoivent alors un soutien militaire des Etats-Unis et c’est dans leurs camps d’entraînement qu’Herzog vient filmer la façon dont des enfants sont transformés en soldats.

- Gasherbrum, la montagne lumineuse (1985) :
En 1984, Reinhold Messner et Hans Kammerlander font l’ascension du Gasherbrum I puis du Gasherbrum II sans retour au camp de base, réalisant pour la première fois ce type d’enchaînement de deux sommets de plus de 8 000 m…

- Cobra Verde (1987) :
Après avoir perdu tout son bétail à cause de la sècheresse, Francisco Manoel quitte le Sertao brésilien, devient hors-la-loi et se fait appeler Cobra Verde. Devenu l’intendant d’un planteur ce dernier l’envoie au Dahomey pour ramener un convoi d’esclaves, en réalité pour se debarrasser de lui. En effet le souverain local extermine impitoyablement tous les Blancs qui s’aventurent sur ses terres…

- Wodaabe, les bergers du soleil (1989) :
Evocation de la vie des Peuls Wodaabe, peuple qui vit à la lisière du désert du Sahara.

- Jag Mandir (1991) :
André Heller, un artiste et actionniste autrichien, se voit commander par le Maharana d’Udaipur un immense spectacle visant à regrouper l’ensemble des variétés artistiques existant en Inde. Pendant un an et demi, un employé de Heller sillonne le pays, filmant et recensant quelques dix milles artistes. Deux milles d’entre eux sont sélectionnés par Heller et conviés par le Maharana pour participer à une somptueuse fête dédiée à la richesse culturelle de l’Inde.

- Leçons de ténèbres (1992) :
Dans ses Leçons de ténèbres, Couperin reprend le texte des Lamentations du prophète Jérémie qui déplore la destruction de Jérusalem par les Babyloniens. Werner Herzog pleure ici une autre destruction, un crime contre la Terre et l’Humanité : la mise à feu de 732 puits de pétrole par les force irakiennes qui se retirent du Koweït. Des flammes à perte de vue, des incendies qui prendront des mois à être éteints, 20 millions de tonnes de pétrole déversées dans le sol… une vision d’Apocalypse que Herzog met en scène comme un film de science-fiction, comme un long poème sur la fin de la Terre.

- Les cloches des profondeurs (1993) :
Au nord de la rivière Yenisei, en Sibérie, Werner Herzog rencontre différentes personnes qui lui font part de leur croyances religieuses. Rites orthodoxes, chamanisme, paganisme, sorcellerie, exorcisme, fantômes et cités englouties se côtoient lors de ce voyage dans le mystère de la foi.

Petit Dieter doit voler (1997) :
La spectaculaire évasion de Dieter Dengler, pilote germano-américain, dont l’avion fut abattu au Laos pendant la guerre du Vietnam et qui fut capturé pendant six mois par les soldats du Pathet Lao.

- Ennemis intimes (1999) :
Par un concours de circonstances, à l’âge de 13 ans, l’écolier Werner Herzog se retrouve à Munich pendant quelques mois dans le même appartement de Klaus Kinski. Pendant les premières 48 heures, Kinski, dans une crise de rage s’emploie sans relâche à dévaster l’ensemble du mobilier. Herzog sait donc à quoi s’en tenir quand, quelques années plus tard, il engage Klaus Kinski pour « Aguirre, la colère de Dieu ». 4 autres films suivront…

- Les ailes de l’espoir (2000) :
Werner Herzog retourne dans la forêt équatoriale sud-américaine avec Juliane Koepcke, la femme allemande unique survivante d’un accident d’avion survenu le 24 décembre 1971 et qui a causé la mort de 91 personnes. Ils retrouvent les restes de l’épave de l’avion et refont le trajet de dix jours que la jeune femme, dix-sept ans à l’époque, a effectué pour sortir de la jungle péruvienne et atteindre un village où elle fut retrouvée par trois hommes.

Durée

Éditeur

Potemkine Films

Distributeur

Arcadès

EAN

3545020034415

Sortie vidéo

Disponibilité

Disponible

Contenu et Goodies
Contient :
  • Le pays où rêvent les fourmis vertes (1984, 100’)
  • La ballade du petit soldat (1984, 85’)
  • Gasherbrum (1985, 45’)
  • Cobra Verde (1987, 111’)
  • Wodaabe, les bergers du soleil (1989, 52’)
  • Echos d’un sombre empire (1990, 91’)
  • Jag Mandir (1991, 82’)
  • Leçons de ténèbres (1992, 50’)
  • Les cloches des profondeurs (1993, 60’)
  • Petit Dieter doit voler (1997, 80’)
  • Ennemis intimes (1999, 95’)
  • Les ailes de l’espoir (2000, 65’)
Bonus vidéo
Présentations des films par les critiques Olivier Bitoun et Hervé Aubron
Entretiens avec des historiens (Dominique Juhé Bealaton, René Jacques Lite etc.)
Rencontre avec Werner Herzog à la Cinémathèque française
Entretien avec l’alpiniste Reinhold Messner
Entretien avec Werner Herzog par Valérie Carré
Pépins

- Aucun connu à ce jour.

Avis et critiques

Il y a 1 avis sur cette œuvre et 1 critique de la rédaction :

Critiques de la rédaction

Les Avis des Lecteurs

Avatar
Franck Brissard
Le 19 avril 2016
Pas de commentaire.

Je donne mon avis !

Spécifications non contractuelles

Tous publics
DVD
Acheter
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Lire les avis »

» Vidéo

16/9

Images : Couleurs

» Disques
7
» Format, Boîtier
7 DVD-9
Coffret
» Zone, Standard
Zones du DVD : 2
PAL
» Audio

Dolby Digital

  • Allemand 2.0
» Sous-titres
  • Français
Compléter la fiche

Si vous souhaitez proposer un complément d'information, une jaquette ou tout autre élément concernant cette fiche, cliquez ici :

Participer
Partager
Dans l'actualité
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus