ACTUALITÉ

ENQUETE - Les Films de Ma Vie, 2ème regard

Par Giuseppe Salza | Publié le
ENQUETE - Les Films de Ma Vie, 2ème regard

Dvdfr a passé au peigne fin une partie des nouveaux titres de la collection, aux spécifications absentes, mais avec un vrai soin des sources. Quant aux rééditions..



Films de Ma Vie, acte deux. Dvdfr a réussi à examiner de près 7 des 20 titres sortis très silencieusement vers la mi-avril. Opening n’a pas souhaité communiquer sur le redemarrage de sa collection (voir aussi notre reportage du 2 mai), ce qui est un peu dommage : ces titres ne nécessitent aucune introduction, et les efforts dans l’encodage sont bien réels.

Voici les titres que nous avons passé au peigne fin : Dersou Ouzala, La Porte de l’enfer, Barocco, Elle cause plus… elle flingue, pack Landru + L’Oeil du malin, pack Le Boucher + La Femme infidèle, pack Le Beau Serge + Les Cousins (deux films par DVD pour ces derniers). En attendant les critiques, toutes les captures d’écran sont dans les fiches.

Dersou Ouzala - DVD
 
La Porte de l'enfer - DVD
 
Barocco - DVD
 
Elle cause plus... elle flingue - DVD

Malgré l’arrogance des jaquettes (qui essayent de faire « joli », mais qui oublient que les produits en question sont des DVD et pas des VHS), le packaging est agréable : boîtiers transparents pour tous (Alpha pour les simple face, Amaray pour les double) et des sérigraphies des disques fort bien réussies. Pas de livret - hormis les Bergman - mais un flyer Arkamis sur les titres concernés.

Pas de fioritures dans les écrans. Des menus sobres - à l’image des disques - fixes et musicaux, qui offrent selon les cas des petits suppléments, superbement ignorés par les jaquettes. En creusant un peux, on s’aperçoit que la plupart des DVD sont en réalité des Zone ALL. Un beau geste pour les cinéphiles extra-européens, même si l’encodage PAL causera pas mal de soucis aux acheteurs poténtiels de la Zone 1.

Pour le dire à la Luc Besson, ces DVD servent d’écrin à l’oeuvre. Autrement dit, les efforts et les budgets d’Opening se sont concentrés sur l’encodage des films. Globalement, les sources sont de bonne qualité, et les encodages vidéo se soucient de restituer les détails et les contrastes (mention très bien pour Le Boucher de Chabrol, et correcte pour Dersou Ouzala. Tous les formats cinéma à partir du 1.66 sont restitués en 16/9 anamorphique (à l’exception de Barocco.

Quant au procédé Arkamis, qui « spatialise » les pistes mono pour les balancer dans tous les recoins, le débat est ouvert. Certains apprécient cette tridimensionnalité, d’autres la considèrent une vraie trahison de l’esprit de l’oeuvre. A noter que tous les films « Arkmamisés » offrent en prime un mini-jingle du système.

Bonus :

Alors, oui ou non ? Grâce à la sagacité des concepteurs des jaquettes, il n’y a qu’une façon pour le savoir : on sort les disques, et on les balance dans les lecteurs. Dans la plupart des cas, on trouve le service minimum : des filmographies (fixes ou déroulantes), et parfois quelques bandes-annonces. Petite surprise : Le Boucher et La Femme infidèle ont des sous-titres anglais (les anglophones apprécieront..). Certes, dans le cas des double-face (les Chabrol et Bergman), on peut considérer que le film sur la face B est un supplément à part entière - et pour le même prix.

La Source - DVD
 
Monika et le désir - DVD
 
Le Visage - DVD

Les 6 DVD doubles d’Ingmar Bergman ont en revanche un traitement plus minimaliste : pas de bonus disque, mais en revanche un petit livret avec la biographie et une filmographie sélective du réalisateur.

Et les rééditions ?

Si 14 des 20 DVD sont des purs inédits, une question restait ouverte sur les 6 titres restants (Beauté volée, Un Eté à la Goulette, Les Frères McMullen, Ice Storm, Mina Tannenbaum et Les Valseuses, car Opening continue à traiter les éditions précedentes… à un prix public de 99 francs (alors que les Films de Ma Vie sont à 149 - voir aussi cet article.

Selon nos informations, les 6 films n’ont béneficié d’aucune remasterisation ou « upgrade ». Les 50 francs supplémentaires servent… à payer le coût de la jaquette.

Beauté volée - DVD
 
Un Eté à la Goulette - DVD
 
Ice Storm - DVD

C’est l’unique note dissonante de cette collection que - il faut le préciser - défend les films d’auteur et une vision du cinéma, que peu d’autres éditeurs sont pour l’instant enclins à suivre.

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus