ACTUALITÉ

Airport, le retour d'une franchise du film catastrophe

Par Giuseppe Salza | Publié le | Mis à jour
Airport, le retour d'une franchise du film catastrophe

Disparue des radars depuis longtemps, la plupart des volets de la saga reviennent en Blu-ray et DVD restaurés le 8 juillet chez Elephant…

Les deux volets des Airplane ont hanté les écrans pendant longtemps, jusqu’à presque faire oublier la saga originale qu’ils parodiaient. Tel est le destin des 4 films Airport, qui ont inventé et abusé des codes qui ont façonné le cinéma catastrophe des années 70, jusqu’à disparaître dans l’âge du DVD. Mais Elephant Films, le grand spécialiste des cours de rattrapage du vintage, relance 3/4 de la saga Airport le 8 juillet, et pour la première fois en Blu-ray restauré :

Airport 75 : 747 en péril (Combo Blu-ray + DVD - Édition Prestige - Version Restaurée) - Blu-ray
Airport 77 : Les naufragés du 747 (Combo Blu-ray + DVD - Édition Prestige - Version Restaurée) - Blu-ray
 
Airport '80 : Concorde (Combo Blu-ray + DVD - Édition Prestige - Version Restaurée) - Blu-ray
 

A l’origine d’Airport, un roman d’Arthur Hailey du même nom publié en 1968, et adapté au cinéma deux ans plus tard chez Universal par George Seaton. Le film - le seul titre de la saga à être édité en Blu-ray et DVD en France directement par le studio hollywoodien, a introduit la « formule » : des vies qui s’entrechoquent dans un lieu fermé ; des personnes censés représenter la diversité de notre société mais qui ressemblent plutôt à la première classe du Titanic ; les micro-drame (l’homme ruiné qui veut se suicider, la fillette qui nécessite une dialyse immédiate, le transport d’un coeur humain…). Et ensuite la catastrophe, l’héroïsme, le super-expert en sauvetages aériens Patroni (George Kennedy) à la tour de contrôle les morts au ralenti, et les effets spéciaux gigantesques pour l’époque (10 M$ de budget pour Airport).

En vertu de son accord avec Universal, notre Elephant édite en Blu-ray combo les trois films suivants de la saga :

Airport 75 : 747 en péril (1974) de Jack Smight, le volet le plus pillé par les ZAZ Bros dans Y a-t-il un pilote dans l’avion ?. Le film où un petit avion de tourisme se crashe en vol contre le 747, en emportant la moitié de son cockpit et de ses pilotes et laissant l’hôtesse de l’air Karen Black aux commandes. Jusqu’à quand Charlton Heston (pas encore reac’ mais avec un machisme à couper au pic à glace) est hélitreuillé directement dans la cabine et sauve tout le monde - bien sûr grâce aussi aux conseils avisés de George « Patroni » Kennedy. Kitsch aujourd’hui, mais un classique.


Airport 77 : Les naufragés du 747 (1977) de Jerry Jameson, pour tous les enfants de la télé, le film le plus jouissif de la saga. Suite à un casse jamesbondien qui finit mal, un autre 747 s’abime dans le Triangle des Bermudes … et coule ! Jack Lemmon remonte à la surface pour alerter les secours, Patroni (toujours George Kennedy) est appelé à la rescousse, la US Navy offre des moyens considérables pour le tournage du film, et Christopher Lee fait une apparition remarquée. Quelques effets visuels frisent le ridicule, mais il y a les moyens (6 millions de $) et on les voit à l’écran.

Airport ‘80 : Concorde (1979) de David Lowell Rich, est l’épisode trash de la saga et fut un immense flop à l’époque. La formule ne fonctionne plus et le cinéma s’est tourné vers un autre type de kolossal (Star Wars, Superman, Les dents de la mer…). Grosse désillusion pour Alain Delon, qui ne bouge le moindre doigt et se fait voler la vedette par George Kennedy (Patroni, who else ?), alors que Sylvia Kristel disparaît pendant la plupart du récit. Mais le film marque peut-être la première apparition au cinéma d’un drone militarisé et programmé pour abattre le Concorde.


Nous avons reçu un exemplaire des 3 disques. Petite prise en main :

Airport 75 : 747 en péril, Airport 77 : Les naufragés du 747 et Airport ‘80 : Concorde offrent chacun un boîtier transparent avec le Blu-ray et le DVD du film, et enrichi d’un fourreau cartonné. Les copies sont restaurées et on le voit bien dans ‘75 (et beaucoup moins dans Concorde). Chaque film est présenté dans les pistes mono d’origine (très claires) et en image scope.

Des bonus originaux étaient prévus, mais le crash de l’A320 de Germanwings a probablement contraint l’éditeur à annuler ses plans. La dotation en suppléments des films est donc minimaliste : des bandes-annonces et une galerie de photo. Dommage.

Chaque Blu-ray combo est vendu au prix conseillé de 19,99 €. Des éditions DVD à 16,99 € sortent aussi le même jour.

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus