ACTUALITÉ

Adieu à François Dupeyron et à Valérie Guignabodet

Par Philippe Gautreau | Publié le | Mis à jour
Adieu à François Dupeyron et à Valérie Guignabodet

Deux autres personnalités rejoignent les étoiles : les réalisateurs de La chambre des officiers, Monsieur Ibrahim, Mariages ! et Monique…

François DupeyronValérie Guignabodet
François Dupeyron et Valérie Guignabodet / Georges Biard & Guigna (CC BY-SA 3.0)

François Dupeyron, réalisateur et scénariste, nous a quittés le 25 févier. Il avait 65 ans.

Venu au cinéma par le documentaire, il attira l’attention avec La Nuit du hibou, César du meilleur court métrage documentaire en 1985, avant de réaliser une douzaine de longs métrages de fiction.

Le premier, en 1988, fut Drôle d’endroit pour une rencontre, avec Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, puis, en 1991, Un cœur qui bat, deux curieuses histoires d’amour. Il réemploiera Gérard Depardieu, en 1994, dans La Machine, un thriller fantastique dans lequel une machine transfère dans un esprit sain celui d’un dangereux psychopathe.

En 1999, C’est quoi la vie ?, primé à San Sebastian, raconte une belle histoire d’amour naturaliste, magnifiquement photographiée, avec, en toile de fond, un thème qui trouve un fort écho aujourd’hui, celui des difficultés financières des exploitants agricoles.

Il y a aussi Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, en 2003, avec Omar Sharif dans le rôle-titre (et Guillaume Gallienne dans un petit rôle), sur l’amitié protectrice entre un épicier arabe de la rue Bleue et Momo, un gamin de treize ans. Mais le chef-d’œuvre de François Dupeyron, c’est La Chambre des officiers, l’émouvante histoire d’un jeune lieutenant, Adrien, dont la moitié du visage est arrachée par un éclat d’obus en août 1914. Le film montre, à l’hôpital du Val-de-Grâce, sa lente reconstruction dont le premier pas fut d’accepter son nouvel état.


Valérie Guignabodet vient de nous quitter, le 23 février, à l’âge de 48 ans.

Réalisatrice et scénariste surtout connue pour deux longs métrages, Mariages ! (2004) et sa suite logique (?), Divorces, tournée cinq ans plus tard, avec les mêmes personnages, Valentine et Alex, mais interprétés par des acteurs différents, Mathilde Seigner et Jean Dujardin dans le premier volet, Pascale Arbillot et François-Xavier Demaison dans le deuxième.

La vie en couple lui avait précédemment inspiré Monique, du nom de la poupée gonflable qu’Albert Dupontel avait élue comme partenaire idéale, toujours disponible, jamais contrariante !

Valérie Guignabodet fut aussi la cocréatrice, avec Alain Krief, d’Avocats & Associés, une série au long cours avec 18 saisons et 115 épisodes.

Elle venait de réaliser Sam pour TF1, une minisérie de six épisodes de 52 minutes avec Emmanuelle Seigner en tête de distribution.

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus