ACTUALITÉ

REPORTAGE : À la découverte de l'Atelier d'Images

Par Philippe Gautreau | Publié le | Mis à jour
REPORTAGE : À la découverte de l'Atelier d'Images

Portrait d’une jeune maison d’édition qui opère sous son nom (ou le marque Showshank) et prépare War on Everyone, Detour et la réédition de Darkman…

Le roi de coeur
Le Roi de coeur, de Philippe de Broca (1966)

Dans le milieu de la vidéo, un éditeur détient traditionnellement les droits d’un catalogue de titres et fait appel au talent de prestataires techniques pour réaliser les DVD et Blu-ray. L’Atelier d’Images a effectué le chemin inverse.

Ce spécialiste de l’encodage et de la réalisation des bonus s’est lancé à son tour dans l’édition en 2014. Son catalogue comprend une vingtaine de titres — de la version restaurée du Roi de Coeur (1966) de Philippe de Broca à la comédie d’action War on Everyone. L’Atelier est impliqué dans la production - avec une portion en crowdfunding - d’un documentaire de Jérôme Wybon sur les cascades de Jean-Paul Belmondo (nous en parlons ici) et est au travail sur la nouvelle édition HD de Darkman (1990) de Sam Raimi.


 

Un atelier de prémastering devenu éditeur

Créé en 2005 à Boulogne-Billancourt à l’initiative d’Hugues Peysson, ancien directeur de Barejo DVD (les premières éditions collector du Le Pacte des loups), et de Pierre Paga (précédemment chez ARTE Vidéo), L’Atelier d’Images s’est activement impliqué dans la création des galettes. Sa spécialité : proposer à de nombreux éditeurs (Gaumont, Pathé, TF1 Vidéo, Universal, France Télévisions, M6 Vidéo, Koba Films, etc.) trois types de services :
- Le premastering de leurs éditions de DVD ou Blu-ray : encodage, vérification, authoring, graphisme 2D et 3D, sous-titrage,
- La production de bonus, la création graphique de jaquettes et de catalogues,
- Et, enfin, la production de spots cinéma, TV et radio.

Après une trentaine de titres coédités avec Pathé, Universal ou Condor Entertainement, parmi lesquels Piranha 2 (2012), L’Atelier d’Images a élargi son champ d’activités en lançant, sous son seul nom, son propre catalogue de DVD et Blu-ray. Son premier titre a été La Dame du 6 (2014), un documentaire de Malcolm Clarke consacré à la pianiste Alice Herz-Sommer, la plus ancienne survivante de l’Holocauste (décédée quelques mois après le tournage), qui a remporté un Oscar dans sa catégorie.

Deux autres documentaires exceptionnels se démarquent dans le catalogue de l’éditeur : Walt Disney : L’enchanteur (2015), un programme de 4 heures pour la TV publique américaine PBS, et Hôtel Terminus - Klaus Barbie, sa vie et son temps, réalisé en 1988 par Marcel Ophüls, lui aussi récompensé par l’Oscar du meilleur documentaire (DVDFR a testé le DVD à sa sortie).

Pourquoi L’Atelier d’Images, confortablement assis dans le fauteuil de réalisation ou coédition de DVD, a t-il décidé de franchir le pas ? « L’élément moteur est la passion du cinéma et des rencontres avec des films et des réalisateurs lors de festivals », répond le président Hugues Peysson. « L’envie aussi de travailler avec des éditeurs comme Alexis Mas de Condor Entertainment, Nicolas Velle de Koba Films ou Vincent Paul Boncour de Carlotta Films. La rencontre aussi avec des détenteurs de droits comme Alexandra de Broca qui nous a fait l’honneur de nous confier Le Roi de Coeur, à la suite du minutieux travail réalisé par Jérôme Wybon sur les films de Philippe de Broca pour TF1 Vidéo et StudioCanal. »

Les têtes chercheuses de L’Atelier sillonnent régulièrement les festivals consacrés aux films anglo-saxons indépendants (Dinard, les rencontres du Cinéma des Antipodes, la section indie de Deauville…) et les marchés de films. L’éditeur acquiert les droits pour toutes les exploitations (du cinéma à la SVOD), en se focalisant sur les DTV de comédies familiales ou les « feel good movies ». L’un des titres phares du thème est le film britannique Le Merveilleux jardin secret de Bella Brown, issue de la cuvée 2016 de Dinard, un curieux conte de fées moderne, tendre et plein d’humour, sorti en DVD le 7 mars 2017 (notre test du disque est ici).


 

Le deuxième label de l’Atelier : Showshank Films !

L’Atelier d’Images a un secret de famille : une deuxième maison d’édition - qui est même son frère ainé : Showshank Films !

Opérationnel depuis 2011 et avec un catalogue de presque 150 titres à son actif, Showshank est reconnu parmi les passionnés de séries TV et de films vintage. Ce label a vu le jour pour exploiter en vidéo la bibliothèque de The Corporation, éditeur historique de séries. Ses franchises les plus connues : Malcolm ou Cannon, ainsi que Velvet, Le coeur a ses raisons ou l’immense saga documentaire Jazz : 100 ans de légende signée Ken Burns.

Showshank s’est lancé dernièrement aussi dans l’édition de séries contemporaines ou exclusives. Parmi leurs éditions, il y a The Fall (le coffret de la Saison 3 sort cette semaine) et Aquarius. The Missing, en coédition, sera exploitée par Koba Films. La franchise Maigret avec Rowan Atkinson dans le rôle-titre, est vendue exclusivement dans le réseau FNAC.

Le label se consacre aussi depuis peu aux rééditions cinématographiques en version remastérisée. Après Driver et Les Hommes de la mer en 2015, Showshank a poursuivi son oeuvre avec Jeanne d’Arc (présenté en 2 montages avec plusieurs bonus exclusifs), Shine et aussi avec le mythique film Hammer Le Chien des Baskerville de Terence Fisher (exploité dans le commerce par The Corporation). Les équipes de L’Atelier et de Showshank sont communes, ainsi que la gestion des droits. Les deux labels continueront leurs éditions dans leurs segments respectifs - au rythme de 1 à 2 sorties par mois et par label.



 

Nouveautés 2017 : DTV et films de genre

L’Atelier d’Images a débuté 2017 avec une édition « royale » en Blu-ray de Le Roi de Coeur, un film introuvable depuis plusieurs années, et tiré d’un master 4K restauré sous la supervision de son directeur de la photo Pierre Lhomme, présenté l’année dernière au Festival Lumière de Lyon. Le disque comprend aussi plusieurs bonus et entretiens inédits réalisés par le spécialiste Jérôme Wybon. Un DVD est aussi disponible.

L’éditeur s’est éloigné de sa zone de confort, avec l’acquisition de plusieurs DTV de genre, qui sortent en vidéo en mars et avril 2017 :

WAR ON EVERYONE (2016) : Découvert au Festival du film policier de Beaune, et passé ensuite à l’Étrange Festival et à Deauville, le film de John Michael McDonagh est une comédie policière… saignante et british sur les déboires de deux flics pourris (le 04/04/2017 en Blu-ray et DVD).

War on Everyone
War on Everyone, de John Michael McDonagh (2016)

HOWL (2015) : Toujours du Royaume-Uni, un slasher/survival avec les passagers d’un train de nuit de banlieue bloqué au milieu de nulle part et pris d’assaut par une horde de loups garous. Il s’agit du deuxième long métrage de Paul Hyett, un spécialiste des maquillages spéciaux (notamment pour The Descent). (prévu pour le 25 avril en DVD avec plusieurs bonus — hey l’Atelier, où est le Blu-ray ?)

Howl
Howl, de Paul Hyett (2015)

666 ROAD (2015) : Lauréat du Prix du Jury Jeunes au Festival de Gerardmer l’année dernière, un film d’horreur à sketches au milieu du désert américain conçu par les producteurs de V/H/S. (en DVD uniquement depuis le 14 mars)

666 Road
666 Road, film à sketches (2015)

DETOUR (2016) : À ne pas confondre avec le polar d’Edgar G. Ulmer. Signé par le spécialiste du genre Christopher Smith, ce thriller horrifique, porté par un gros bouche-à-oreille, est une version moderne du pacte avec le diable pour une génération qui n’a jamais connu Hitcher. (le 11/04/2017 en Blu-ray et DVD)

Detour
Detour, de Christopher Smith (2016)

Dans un autre registre, L’Atelier d’Images a également sorti en DVD De leurs propres ailes (Won’t Back Down, Daniel Barnz, 2012), une chronique sociale avec Maggie Gyllenhaal, Viola Davis et Oscar Isaac, et lancera bientôt Dancing Heart (Strings, 2015), un premier film de Daniel Duran et 10 ans déjà ! (10 Years, 2011), une comédie romantique avec Channing Tatum et Chris Pratt.
 

Planning des prochaines sorties

L’Atelier d’Images continuera sa politique d’édition de grands classiques. Sont prévus cette année en Blu-ray et DVD :

- Darkman (1990) de Sam Raimi (septembre 2017),
- Un homme nommé cheval (1970), d’Elliot Silverstein (octobre 2017),
- Le Casse (1971) d’Henri Verneuil (novembre 2017),
- La Main droite du diable (Betrayed, 1988), de Costa-Gavras (sans date).

« Nous continuerons de produire des documentaires sur le cinéma », précise Hugues Peysson. « Dans les productions en cours, nous préparons Belmondo ou le goût du risque, un documentaire de Jérôme Wybon consacré à ses grandes cascades, pour lequel nous faisons appel au financement participatif pour pouvoir procéder à l’achat d’archives inédites, souvent jamais vues en France ». L’éditeur prépare aussi un documentaire sur la carrière de Jean-Paul Rappeneau.

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus