ACTUALITÉ

Premier regard : La longue nuit de l'exorcisme

Par Giuseppe Salza | Publié le | Mis à jour
Premier regard : La longue nuit de l'exorcisme

Le polar perdu de Lucio Fulci arrive pour la 1e fois en France en Blu-ray + 2 DVD avec master 2K et une pluie de bonus chez Le Chat qui Fume. Présentation…

Le Chat qui Fume est en train de devenir une présence rare - et donc à soutenir - dans le milieu de l’édition indépendante en France. Depuis son premier Blu-ray en octobre 2015 (Le Venin de la peur de Lucio Fulci (1971), le soin éditorial des sorties majeures du Chat a connu une forte montée en puissance. Le petit label a consacré la totalité de ses sorties Blu-ray au giallo italien.

Pour sa sortie référence du premier semestre 2017, Le Chat qui Fume retrouve son réalisateur fétiche Lucio Fulci, et l’une de ses oeuvres les plus rares, La Longue nuit de l’exorcisme (Non si sevizia un paperino, 1972). Le film arrive pour la première fois sur galette en France, dans un combo collector Blu-ray + DVD de 3 disques, tiré d’un master restauré 2K. Pressé à 2 000 exemplaires, le plus grand tirage du Chat à ce jour pour ses éditions Blu-ray, le polar sort le 15 juin 2017, mais a été présenté en avant-première au récent Bloody Week-end. DVDFR a mis les mains sur un exemplaire définitif du disque. Présentation :

La longue nuit de l'exorcisme
 

Parfum de scandale

Dans sa filmographie consacrée au giallo, Lucio Fulci aimait particulièrement deux films : L’Emmurée vivante (Sette note in nero, 1977), et justement La Longue nuit de l’exorcisme. Ce dernier est un giallo qui se plaît à casser les lois du genre : il se déroule en milieu rural, près d’un village montagneux de l’Italie du Sud. Et on ne voit pas les meurtres en direct - sauf un, particulièrement brutal. La violence se lit dans la réaction de la communauté à un contexte sordide : un tueur mystérieux assassine les enfants du village.

A l’instar des premiers gialli de Dario Argento, Fulci soigne ses cadrages (photo de Sergio D’Offizi) et la BO de Riz Ortolani (la chanson du titre est signée par la diva Ornella Vanoni), et se lance dans un jeu de fausses pistes, qui ne dévoilera le visage de l’assassin et ses motivations que dans les 5 dernières minutes du film. Le casting est réussi : Florinda Bolkan, Barbara Bouchet, Tomás Milián, Irene Papas. La Longue nuit de l’exorcisme a aussi eu droit au parfum du scandale pour une séquence (pourtant importante) où Barbara Bouchet montre langoureusement son corps nu à un enfant, et qui valut au film une interdiction aux moins de 18 ans. Il ne sortit jamais au cinéma aux Etats-Unis pour cette raison, et fut découvert beaucoup plus tard, en DVD.

La longue nuit de l'exorcismeLa longue nuit de l'exorcisme
 

Un master 2K pour la première édition française

Ce combo de La Longue nuit de l’exorcisme montre le savoir faire d’un éditeur passionné par ses films, qui essaie de produire des éditions de référence pour les fans du cinéma de genre. Le disque arrive en digipack 3 volets avec fourreau, et comprend 3 galettes :

- le Blu-ray du film (en version intégrale) + ses bonus
- le DVD du film (version intégrale)
- un DVD de bonus

La copie du film est tirée d’un master 2K restauré par l’éditeur allemand 84’ Films (qui vient de signer une réédition de folie de Suspiria de Argento). Cette vidéo en allemand montre quelques détails de la restauration.

Les pistes audio italienne et française sont en Dolby Digital mono d’origine. La VF passe automatiquement en VOST pendant les courtes séquences non doublées à l’époque.


 

Une pluie de bonus

Les suppléments ont été réalisés en collaboration avec le site fan luciofulci.fr et le producteur italien de bonus Freak-o_rama. La liste complète des contenus :

  • « Ces jours avec Lucio » avec Florinda Bolkan (28’)
  • « Qui a tué Donald ? » avec Barbara Bouchet (18’)
  • « Entre noirceur et lumière » avec le chef opérateur Sergio d’Offizi (48’)
  • « Le maître du montage » avec le monteur Bruno Micheli (27’)
  • 2 Interviews de Lucio Fulci (36’)
  • « Le temps de l’innoncence » avec Lionel Grenier du site luciofulci.fr (19’)
  • « La longue nuit de Lucio Fulci » par Olivier Père (24’)
  • « Les brûlures de la frustration » par Jean-François Rauger (16’)
  • « Ne tuez pas les canards » par Fathi Beddiar (22’)
  • Bande-annonce du film
  • Bandes-annonces éditeur : A la recherche du plaisir, Opera, Sanctuaire et Le retour des morts vivants

Parmi les bonus se signale particulièrement un entretien en 2 parties que Lucio Fulci avait accordé au journaliste italien Gaetano Mistretta en 1988. Le réalisateur avait répondu aux questions en enregistrant une cassette audio, où il revient dans le détail sur ses débuts au cinéma (suite à une déception amoureuse…) et les moments clés de sa carrière. La mise en scène vidéo de l’entretien (une bande magnétique qui tourne, plusieurs inserts contextuels) est efficace et sans temps morts. Les suppléments sont inclus à la fois en HD sur le Blu-ray double couche, et en SD sur un DVD dédié.

A la fin des suppléments, on remarque les bandes-annonces des prochaines sorties Blu-ray du Chat qui Fume, prévues pour septembre 2017 : Opera de Dario Argento (inédit en disque optique en France !) et la réédition collector de Le Retour des Morts vivants de Dan’O Bannon.

Un livret de 24 pages de photos et lobby cards La Longue nuit de l’exorcisme est offert exclusivement aux acheteurs du combo sur le site internet de l’éditeur. Le disque est vendu au prix conseillé de 29,99 €.

Bande-annonce VOST de La longue nuit de l’exorcisme :

 

Commentaires

Personne n'a encore réagi à cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous à l'aide de votre compte DVDFr ou Facebook

Partager
Plus d'infos
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus