Microcosmos (1996) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Claude Nuridsany

Édité par Pathé

Voir la fiche technique

Critique

Microcosmos est au plancher des vaches ce que l’Atlantis de Luc Besson est aux océans : un documentaire qui n’en n’est pas un. Une histoire, ou plutôt une journée dans un monde quasi inconnu. Des tranches de vies, volées à une nature riche de variété, de couleur et d’étonnement.

Du coup, avec un commentaire réduit à sa plus simple expression, avec des images d’une qualité fantastique et avec une bande son très moderne et hors du temps, ce film n’a pas pris une ride.
L’impact des images fait encore son office et on continue de s’émerveiller devant le génie créateur de la nature.

À voir et revoir sans modération, ne serait-ce que pour se détendre d’une journée de stress. Et n’hésitez pas à mettre les enfants devant car, mis à part la scènes des escargots qui mérite presque un carré blanc (je plaisante, mais c’est une des scènes les plus chaudes du cinéma mondial…), c’est un film qui ne peut que stimuler leur curiosité et leur imagination.

Généralités - 2,5 / 5

Technique impeccable, menus simples, bonus sans nouveauté. Un Blu-ray Disc plutôt classique.

Bonus - 4,0 / 5

Rien de nouveau sous le soleil des insectes. On récupère les bonus de la double édition DVD. La bande-annonce est tout de même passée à la HD au passage…
Quel dommage de ne pas profiter du potentiel du support Blu-ray pour proposer une piste interactive qui permettrait par exemple d’avoir des infos en temps réel sur les insectes à l’écran… pour une prochaine édition peut-être…

Image - 4,0 / 5

Les premiers plans du film s’annoncent mal (le générique en fait), les nuages sont blindés d’un grain omniprésent et d’un fourmillement (sans mauvais jeu de mot) inquiétant. Et puis plus rien, ou plutôt un léger grain qui s’oublie sans problème et laisse place à un spectacle grandiose. Définition aux petits oignons et encodage sans problème.

Son - 5,0 / 5

L’extraordinaire bande sonore de ce film prend encore une nouvelle ampleur en haute définition. La piste DTS-HD Master Audio 5.1 fait merveille ! Ca fourmille (décidément…) littéralement de détails dans tous les coins. La musique de Bruno Coulais trouve là également un nouveau support à sa mesure.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 29 septembre 2009
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)