Fringe - Saison 1 : le test complet du Blu-ray

Fringe

2008. Réalisé par Alex Graves
Avec Anna Torv, Joshua Jackson et John Noble

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/11/2009
Critique

Durant l’investigation d’un crash d’avion, une jeune agent du FBI doit faire équipe avec un brillant savant interné pendant 17 ans dans un hôpital psychiatrique et anciennement mêlé à des expériences mystérieuses ; son fils très doué dans les trafics militaires en dessous du comptoir ; et un nouveau chef de service, qui semble répondre à un comité plus puissant du gouvernement. Le Fringe Department est créé. Ensemble, ils s’occuperont de phénomènes inexpliqués qui flirtent avec le paranormal et qui cachent une vérité à l’ampleur inouïe.

15 ans après X-Files, les conspirations surnaturelles à échelle planétaire se déplacent sur la Cote Est, et trouvent en JJ Abrams le digne successeur de Chris Carter. Mais Fringe est bien plus qu’un remake inavoué : il s’agit d’une revisitation des grands thèmes du fantastique et du policier avec la touche très personnelle de Abrams, qui bâtit un univers à spirale, et livre progressivement aux spectateurs des pièces de son puzzle.

Fringe deviendra la nouvelle référence du fantastique, ou s’essouflera comme Heroes ? Tout dépend si la deuxième saison sera à la hauteur de la première. JJ Abrams peut compter sur des personnages très éclectiques (qui comprennent une vache laitière et un savant fou très versé dans les stupéfiants et dépourvu de toute éthique), la très jolie Anna Torv dans le rôle principal et le talent pur de ses scénaristes.

Technique - 7,75 / 10

Le Blu-ray français de Fringe se présente avec un surétui cartonné (mais sans l’image holographique présente sur le coffret DVD), un boiter standard qui loge les 5 disques, et un livret d’une douzaine de pages avec les résumés des 20 épisodes de la saison 1.

La photo de la série n’essaie pas d’accumuler les détails en arrière plan ni d’abonder dans les éclairages fantastiques. JJ Abrams bâtit son univers avec des prises de vues subjectives qui suivent les existences (parfois courtes) des héros, des méchants et des victimes, accompagnés par les légendaires plans larges de « géolocalisation », qui appartiennent désormais à la mythologie de la série (tout comme les « glyphes »). L’encodage VC1 transcrit correctement l’empreinte visuelle de la série. Petit jeu : essayez de trouver dans chaque épisode les apparitions de l’observateur.

La musique de Michael Giacchino, qui rappelle un peu le genre électronique-industriel de X-Files donne le tempo de l’ambiance sonore de Fringe. Le doublage français est excellent. Mais comme c’est (hélas) souvent le cas, seule la piste anglaise offre la dynamique accrue du Dolby TrueHD.

Les bonus de la série sont malheureusement disseminés sur les 5 disques du coffret, et leur accès n’est pas toujours intuitif, puisque Warner enchaîne des legalese interminables après la lecture du dernier épisode de la galette. A ne pas rater : le making of « La genèse de Fringe » et le mini-documentaire « Derrière la vraie science de Fringe ». A suivre aussi la featurette sur les FX et le Bêtisier (notez que la vache Gene de la saison n’est pas la même qui figure dans le pilote). Les quelques commentaires audio sont en VO uniquement. Le reste ne se détache pas vraiment du lot.

Configuration de test
  • Écran plasma Fujitsu P42HTS40GS (42", HD Ready)
  • Panasonic DMP-BD35
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080i AVEC UPSCALING
Note du disque
7,75 / 10
Avis

Moyenne

4,7
5
2
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
poltant
Le 21 mai 2010
Pas de commentaire.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 18 novembre 2009
Pas de commentaire.
Avatar
Giuseppe Salza
Le 27 août 2009
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus