Saint (2010) : le test complet du Blu-ray

Sint

Réalisé par Dick Maas
Avec Huub Stapel, Caro Lenssen et Egbert Jan Weeber

Édité par E1 Entertainment

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 24/11/2011
Critique

On savait déjà, depuis 3615 code Père Noël et Bad Santa, qu’il fallait prendre ses distances avec le Père Noël. Mais, cette fois, les événements prennent une toute autre tournure.

On n’a officiellement jamais voulu croire Goert sur les circonstances du massacre de sa famille, le 5 décembre 1968 : les autorités ont étouffé une affaire qui aurait provoquée une incontrôlable panique.

Entré dans la police, Goert, une sorte de Wallander bourré de complexes et allergique aux cadeaux de Noël, a tout fait pour avertir ses supérieurs qu’une autre calamité allait s’abattre sur Amsterdam ce 5 décembre 2010. Si, au lieu de le prendre pour un fou, on l’avait écouté, la ville aurait pu éviter un massacre qui relègue au rayon des anecdotes la tuerie du mystérieux plongeur d’Amsterdamned, une autre réalisation de Dick Maas, véritable homme-orchestre, à la fois scénariste, réalisateur, compositeur de la musique et producteur de ses films !

Avec Saint, Dick Maas laisse la bride sur le cou à son imagination : vaisseau fantôme et morts-vivants (tiens, tiens ! ça vous dit quelque chose, à vous aussi…), course-poursuite entre voiture de police et cavalier chevauchant les toits de la ville en pleine nuit. Sans compter quelques trouvailles, comme celle de la fille bloquée dans l’écriture d’un poème pour son père, faute de trouver une rime à  » prostate « .

Tout ça n’est pas sérieux. Et pourtant, le film est réalisé avec un grand soin, tant pour la photo, les mouvements de caméra, l’éclairage, le montage que pour les effets spéciaux.

Technique - 8 / 10

L’affiche, remarquable, habille la jaquette et le surétui.

Suppléments un peu chiches avec la bande-annonce et un documentaire sur le tournage, en SD, accordant une bonne place à des extraits du film, pas très excitant, mais qui finit en beauté avec les effets spéciaux de la chevauchée sur les toits.

L’image est d’une qualité irréprochable : belles couleurs, dans les tons froids (sauf quand jaillit l’hémoglobine !) qui siéent au genre, forts contrastes et profondeur de champ qui révèle tous les détails, même dans les scènes de nuit.

Le son n’est pas de reste (5.1 DTS-HD Master Audio pour la version originale et pour le doublage en français) : incisif, dynamique, au large spectre, il est très enveloppant, avec une spatialisation réaliste. Un Blu-ray à la technique irréprochable, qui eût mérité la note maximale avec des suppléments plus consistants.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur InFocus IN76
  • Panasonic DMP-BD30
  • Denon AVR-3806
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918 (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080i - Diagonale image 270 cm
Note du disque
8 / 10
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 26 novembre 2011
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Saint
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus