La Maîtresse du lieutenant français (1981) : le test complet du Blu-ray

French Lieutenant's Woman

Réalisé par Karel Reisz
Avec Meryl Streep, Jeremy Irons et Leo McKern

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 11/12/2012
Critique

Mike et Anna sont deux acteurs. Ils sont amants et tournent La Maîtresse du Lieutenant Français. Charles et Sarah, leur personnages de cinéma, entretiennent une liaison sulfureuse qui ressemble étrangement à la leur. Sarah Woodruff est une femme abandonnée par un lieutenant français, qui hante chaque jour le port du village de Lyme. Charles Smithson est un riche rentier qui tombe éperdument amoureux de cette femme aussi énigmatique qu’insaisissable. Leur relation va modifier leur vie et interférer sur celle des acteurs Mike et Anna.

Adapté du roman Sarah et le lieutenant français de John Fowles, publié en 1969, La Maitresse du lieutenant français offre à Meryl Streep et Jeremy Irons un de leurs rôles les plus emblématiques de leur carrière. Grand succès de l’année 1981 qui a valu à Meryl Streep le Golden Globe et le BAFTA, ce drame passionnel et romanesque singulier entremêle l’intrigue du livre de John Fowles avec celle de deux comédiens qui interprètent les personnages du roman au cinéma. Deux histoires parallèles qui se rejoignent puisque les deux acteurs tombent amoureux sur le tournage de l’adaptation de La Maitresse du lieutenant français.

Cette mise en abyme, ou plutôt ce jeu de miroirs séduit dès les premiers plans où la virtuosité de la mise en scène s’accorde à merveille avec la photo de Freddie Francis (Glory, Elephant Man) et la musique de Carl Davis. Le couple vedette est merveilleux de sensibilité, tant dans la partie « film tourné » que dans celle « hors-plateau », et malgré quelques longueurs, le film subjugue de bout en bout.

Technique - 6,75 / 10

La jaquette ne manque pas d’attraits. Le menu principal est animé et musical, un peu cheap mais lumineux.

Point de suppléments à visionner mais à lire : une étude autour de l’oeuvre de l’écrivain John Fowles avec une biographie, ainsi que les filmographies des comédiens et du réalisateur Karel Reisz. Nous trouvons également trois bandes-annonces de films édités par Koba Films.

Koba Films livre un Blu-ray encodé en 1080i. On a d’abord très peur en voyant le générique marqué par un grain trèèèès appuyé, des scories à foison, une définition digne des plus mauvaises éditions SD. Heureusement, le master trouve ensuite un équilibre convenable bien que la copie demeure marquée par de multiples points blancs et noirs (apportez-moi le Biactol !), et des tâches chroniques. L’image se révèle plus lisse et l’apport HD probant sur toutes les scènes diurnes tournées en extérieur. Le codec AVC tente de consolider le tout mais quelques moirages et fourmillements demeurent constatables. D’autres séquences sont plus altérées, surtout celles se déroulant dans des intérieurs sombres, la colorimétrie n’a guère d’occasion de briller et le piqué est souvent trop émoussé.

Les mixages anglais et français DTS-HD Master Audio Stéréo parviennent à instaurer un confort acoustique suffisant. La version originale manque parfois de peps face à la piste française aux dialogues plus ardents. De plus, le mixage anglais s’accompagne d’un souffle sporadique et les voix des comédiens tendent à fluctuer au cours d’une même séquence. Dans les deux cas, la composition de Carl Davis est joliment restituée grâce à une balance frontale convaincante.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
6,75 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 3 janvier 2013
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus