Portés disparus (1984) : le test complet du Blu-ray

Missing in Action

Réalisé par Joseph Zito
Avec Chuck Norris, M. Emmet Walsh et Lenore Kasdorf

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 25/10/2012
Critique

James Braddock, un colonel des Forces Spéciales Américaines, est retenu dans un camp de prisonniers vietnamien. Après s’être évadé de ce camp et être rentré aux USA, il se voit confier la mission de localiser et de sauver un groupe d’hommes portés disparus. Aidé par une charmante représentante officielle du Département d’Etat et d’un ancien compagnon d’arme, il réunit des informations confidentielles et un armement de pointe. À présent, cet homme seul, expert en arts martiaux, explosifs et armes en tout genre, est prêt à revenir au Vietnam…

Il serait maladroit de dire que Portés disparus s’est largement inspiré de Rambo 2 puisque le film de Joseph Zito est sorti un an avant. En effet, les similitudes sont troublantes. L’histoire est quasiment la même, un héros américain part libérer des prisonniers de guerre encore détenus au Vietnam, certaines séquences à l’instar du héros capturé, ligoté puis lacéré, font étrangement écho, sauf que là où Sylvester Stallone pousse un cri rauque dans Rambo premier du nom, Chuck Norris s’endort (et nous aussi) en attendant que ça se passe.

Si Portés disparus demeure l’un des plus grands succès et l’un des films les plus connus du barbu le plus célèbre du cinéma d’action, il n’en demeure pas moins que les années n’ont pas fait du bien à cette série B qui se voit même aujourd’hui relégué au rang de série Z. Chuck Norris assure le minium syndical, boit une bière en regardant un épisode de Spiderman, donne un ou deux coups de pieds pour assommer cinq méchants bridés communistes, passe son temps à enlever sa chemise pour la remettre aussitôt, passe d’une pétoire à l’autre sans sourciller ni « moustacher » mais, merci à la langue française, finit par barber rapidement.

Pur produit des années 80 encensant le héros américain Star-Spangled Banner au vent, Portés disparus a ce même parfum de racisme que le film de George Pan Cosmatos réalisé un an après, où les vietnamiens servent de cible à un ball-trap hallucinant. Pour informations, un certain Jean-Claude Van Damme est crédité comme cascadeur sur ce film, par ailleurs dédié au frère cadet de Chuck Norris, mort au Vietnam en 1970.

Technique - 5,5 / 10

Chuck Norris se suffit à lui-même et l’éditeur l’a bien compris. C’est sans doute pour cela qu’on ne trouve aucun menu principal et que le film démarre directement. Les langues, le chapitrage et la bande-annonce, seul supplément disponible, sont disponibles via le menu contextuel.

Ce master HD s’en sort beaucoup mieux que celui de Sale temps pour un flic. Le grain, bien que présent demeure moins appuyé, la restauration ne fait aucun doute (même si certains points blancs ont subsisté), la colorimétrie retrouve un bel éclat et quelques séquences diurnes flattent les rétines. Certes le piqué ne permet pas d’apprécier la pilosité de Chuck Norris comme certains ou certaines auraient aimé et les contrastes manquent quelque peu de mordant, mais la définition est plaisante, la clarté indéniable, la stabilité de mise et les scènes nocturnes agréables.

Les mixages anglais et français DTS-HD Master Audio 1.0 ne parviennent jamais à relever le niveau du film et demeurent malheureusement aussi plats que le scénario. Sans surprise, la piste anglaise l’emporte aisément sur la française grâce à un report plus conséquent des voix, de la musique et des ambiances annexes. La version française au doublage gratiné mise tout sur les dialogues et nous perdons de nombreux effets. Notons que le niveau des dialogues de la version originale reste aléatoire avec quelques résonances et des échanges plus étouffés. Les séquences en vietnamien sont sous-titrées en anglais directement sur l’image.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
5,5 / 10
Avis

Moyenne

2,0
5
0
4
0
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 28 octobre 2012
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Portés disparus
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)