Sale temps pour un flic (1985) : le test complet du Blu-ray

Code of Silence

Réalisé par Andrew Davis
Avec Chuck Norris, Henry Silva et Bert Remsen

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 24/10/2012
Critique

Un policier de Chicago est pris au milieu des guerres de gangs, alors que ses collègues lui reprochent d’avoir brisé la loi du silence en dénonçant des représentants de la loi corrompus.

Considéré comme l’un des meilleurs films de Chuck Norris, qui avait attiré plus de 500.000 spectateurs dans nos salles et remporté plus de 20 millions de dollars aux Etats-Unis, Sale temps pour un flic a néanmoins pris un sacré coup de vieux. En dehors d’un scénario sans surprise, ce ne sont pas les coupes de cheveux typiques des années 80, le look des personnages (Chuck arbore un très beau bandana autour du cou dans la première partie), sa bande-originale mixant le saxophone et le synthétiseur (comme dans une partie de Sonic sur Megadrive) et son minitel posé sur le bureau (« la boule de cristal des temps modernes » nous dit-on) qui arrangent les choses avec les années qui passent.

Réalisé par Andrew Davis (Le Fugitif mais aussi Nico, Piège en haute mer, Poursuite), cette série B des années 80, faisant penser à un collage de deux épisodes de Walker, Texas Ranger, a confirmé l’aura du karatéka barbu auprès du public. Il faut dire que Chuck Norris, dans un rôle initialement prévu pour Clint Eastwood, est quasiment de tous les plans même s’il en fait le minimum. Comprenez par là que son personnage attend tranquillement que ça se passe, Rubik’s Cube dans une main et bazooka dans l’autre, avant d’exterminer une trentaine de sbires barbus et moustachus (qui l’avaient fait saigner du nez quelques minutes auparavant) dans le dernier quart d’heure grâce au soutien d’un robot-policier dernier cri contrôlé par une télécommande grosse comme un parpaing, le tout étant souligné par quelques vannes balancées par ce flic quasi-mutique.

On ne pourra pas reprocher à Andrew Davis de ne pas soigner l’emballage, le cinéaste faisant preuve d’un indéniable sens du cadre (la ville de Chicago est très bien filmée) et du rythme, à l’instar de la scène du métro rappelant furieusement celle de Peur sur la ville d’Henri Verneuil. C’est peut-être pour cela que Sale temps pour un flic a finalement mieux traversé les années que d’autres « oeuvres » de Chuck Norris.

Technique - 5,5 / 10

Chuck Norris se suffit à lui-même et l’éditeur l’a bien compris. C’est sans doute pour cela qu’on ne trouve aucun menu principal et que le film démarre directement. Les langues, le chapitrage et la bande-annonce, seul supplément disponible, sont disponibles via le menu contextuel. Mention spéciale à la jaquette qui indique « Chuck Norris est la Haute Définition ».

Si l’apport HD demeure plutôt limité, force est de constater que le master a subi un dépoussiérage de premier ordre. La colorimétrie retrouve une petite vivacité, les contrastes et les détails sont sensiblement renforcés, le grain cinéma est respecté et le piqué est plus aiguisé que sur une édition DVD classique. Cependant, quelques noirs demeurent poreux, les arrières-plans fourmillent quelque peu et la définition chancelle à plusieurs reprises.

Bien que la piste française ait bénéficié d’un encodage DTS-HD Master Audio 1.0 comme son homologue anglaise, elle demeure entièrement centrée sur les dialogues au détriment des effets annexes et de la musique du film. Une fois n’est pas coutume, c’est Yves Rénier qui prête son inimitable voix à Chuck Norris, la version française étant particulièrement soignée et jubilatoire. C’est donc la piste anglaise qui l’emporte haut la main avec un report des voix solide, des ambiances concrètes et une présence musicale omniprésente.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
5,5 / 10
Avis

Moyenne

2,0
5
0
4
0
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Sabrina Piazzi
Le 28 octobre 2012
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus