Young Ones (2014) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Jake Paltrow
Avec Michael Shannon, Nicholas Hoult et Elle Fanning

Édité par Potemkine Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 10/03/2015
Critique

Photo Young Ones

Dans un futur proche, l’eau est devenue rare, suscitant convoitise et violence. Dans ce climat hostile, Ernest Holm veille sur sa ferme, son fils Jerome et sa fille Mary, et nourrit l’espoir de rendre ses terres à nouveau fertiles. Tout comme Flem Lever, qui fréquente Mary en secret et n’a qu’une idée en tête : s’emparer des terres d’Ernest quel qu’en soit le prix.

Dans la famille Paltrow-Danner je voudrais le fils ! Bonne pioche, car Young Ones, le deuxième long métrage de Jack Paltrow, frère de Gwyneth, fils du réalisateur Bruce Paltrow et de la comédienne Blythe Danner, est un western d’anticipation qui se démarque du tout-venant grâce à une mise en scène chiadée, un ton singulier et une interprétation hors pair.

Tourné en Afrique du Sud dans des décors ahurissants, Young Ones imagine notre planète dans un futur proche (où et quand, on ne sait pas), aride, recouverte de poussière et de sable, l’eau étant devenue la denrée la plus précieuse et la plus convoitée car la plus rare. Un sujet d’actualité qui interpelle et qui est traité de façon singulière à travers un scénario de science-fiction qui n’est pas sans rappeler Max Max 2 : Le Défi.

Photo Young Ones

Des bandes rivales s’organisent pour mettre la main sur des puits et profiter du commerce de cette matière première nécessaire à la vie. Parallèlement, Jack Paltrow dresse le portrait d’un adolescent, plongé malgré lui et bien trop vite dans le monde adulte. Ce récit initiatique incarné dans la thématique et le style du western dont nous retrouvons tous les codes, croisé avec une fable écologique inattendue, est porté par le jeune comédien australien Kodi Smit-McPhee, qui interprétait le fils de Viggo Mortensen dans l’adaptation de La Route de Cormac McCarthy, ainsi que dans Laisse-moi entrer, le remake du film suédois Morse. Sa performance est absolument remarquable. A ses côtés, Nicholas Hoult trouve enfin un rôle différent (pas lisse quoi) et s’avère également très bon, tout comme Elle Fanning qui n’abuse pas trop de son sourire jusqu’aux oreilles, sans oublier Michael Shannon, décidément génial et indispensable.

Young Ones est un film riche, trop riche peut-être, car le film fourmille d’idées, pas forcément toujours exploitées comme elles devraient l’être, mais cette oeuvre originale subjugue par sa beauté visuelle, son traitement des personnages et sa générosité dans le sens où Jack Paltrow demeure soucieux d’offrir aux spectateurs un bel objet de cinéma, du cadre, en passant par l’usage des fondus enchaînés et les effets spéciaux soignés, ainsi qu’un propos intelligent.

Sept ans séparent Young Ones de son premier long métrage The Good Night et Jack Paltrow a sans doute beaucoup de choses à dire. Le hic est que le cinéaste aurait dû tamiser ses propos, refréner certaines ardeurs et que certaines lourdeurs et pistes peu inexplorées peuvent se faire ressentir. Il n’empêche que Young Ones est probablement un des films les plus curieux, étonnants, insolites et surprenants qu’il nous ait été donné de voir depuis des lustres. On oublie rapidement les quelques défauts de Young Ones pour profiter à fond de cette expérience réellement enthousiasmante.

Photo Young Ones

Généralités - 4,5 / 5

Le Blu-ray de Young Ones est glissé dans un boîtier classique de couleur bleue, lui-même glissé dans un fourreau cartonné. La jaquette reprend le visuel de l’affiche du film. Le menu principal est animé et musical.

Bonus - 2,0 / 5

On se pose beaucoup de questions à la fin de Young Ones… malheureusement, ce ne sont pas les suppléments qui vont éclairer notre lanterne puisque Potemkine ne livre seulement qu’une petite comparaison entre le film et le storyboard (4’30”) ainsi que la bande-annonce. C’est vraiment dommage.

Photo Young Ones

Image - 4,5 / 5

Potemkine soigne son master HD (1080p !) qui se révèle quasi-exemplaire. Les contrastes sont d’une densité rarement démentie, à part peut-être durant les séquences sombres (les scènes dans le repère montagneux) où l’image paraît plus douce. Le reste du temps, la clarté demeure frappante, le piqué est affûté, les nombreux gros plans détaillés et la colorimétrie marquée par les décors naturels ocres et le bleu pastel du ciel reste chatoyante. Les détails sont légion aux quatre coins du cadre large et la copie restitue les partis pris esthétiques caractéristiques de ce monde poussiéreux, des décors aux costumes. Ce Blu-ray offre de fabuleuses conditions pour revoir le film de Jack Paltrow et profiter de la superbe photographie signée par le chef opérateur Giles Nuttgens (Perfect Sense, My Name Is Hallam Foe).

Son - 4,5 / 5

Contrairement à ce qu’indique la jaquette et le menu principal, nous ne nous trouvons pas en possession de deux pistes Dolby Digital 5.1, mais bien DTS-HD Master Audio 5.1. Les mixages anglais et français vous plongent délicatement mais sûrement dans l’atmosphère du film, bien que l’action demeure souvent réduite. Toutes les enceintes sont exploitées, les voix sont très imposantes sur la centrale et se lient à merveille avec la balance frontale, riche et dense, ainsi que les enceintes latérales qui distillent quelques ambiances naturelles. Le caisson de basses se mêle également à la partie avec quelques montées bienvenues. Notons que la version originale l’emporte sur la piste française, se révèle plus naturelle et homogène, y compris du point de vue de la spatialisation musicale. Les sous-titres français ne sont pas imposés sur la version originale.

Photo Young Ones

Crédits images : © Potemkine

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 21 janvier 2015
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Young Ones
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus