Sin City 2 : J'ai tué pour elle (2014) : le test complet du Blu-ray

Sin City: A Dame to Kill For

Réalisé par Robert Rodriguez
Avec Mickey Rourke, Jessica Alba et Josh Brolin

Édité par Metropolitan Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/01/2015
Critique

Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d’un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n’aspire plus qu’à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv…
Tous vont se retrouver au célèbre Kadie’s Club Pecos de Sin City…

Cela a pris du temps, mais l’attente est largement récompensée ! Nous voilà de retour à Sin City, la ville du péché créée par Frank Miller. Après presque dix ans de tergiversations durant lesquels Robert Rodriguez nous a fait subir Les Aventures de Shark Boy et Lava Girl, 2 Machete et un quatrième Spy Kids - nous n’oublions pas le génial Planète Terreur - , le réalisateur texan a enfin pris le temps de bosser sur cette suite, Sin City : j’ai tué pour elle, réclamée dans le monde entier. Avec Frank Miller, ils adaptent les histoires de A Dame to Kill For et Just Another Saturday Night (présent dans le volume Booze, Broads & Bullets), agrémentées de deux histoires inédites pour l’occasion.

Pour ces retrouvailles, Frank Miller et Robert Rodriguez convient un casting royal. Parmi les nouveaux, Eva Green et Joseph Gordon-Levitt rejoignent Mickey Rourke qui retrouve les frusques et le menton de Marv, Jessica Alba (Nancy), Rosario Dawson (Gail), Powers Boothe (Sénateur Roark) et Bruce Willis (John Hartigan) sont également de retour, tandis que Dennis Haysbert remplace Michael Clarke Duncan (disparu en 2012) pour le personnage de Manute et Josh Brolin prend le relais de Clive Owen pour le rôle de Dwight.

Ajoutons les participations de Christopher Meloni, Jamie Chung, Marton Csokas, Stacy Keach, Ray Liotta, Juno Temple et même Lady Gaga et Christopher Lloyd sont de la partie, pour notre plus grand plaisir… Et souvent pour celui de nos yeux.

Rodriguez (également compositeur, chef opérateur, producteur et monteur) et Miller ont mis le paquet sur l’action, le sexe, la violence, tout en accentuant le côté graphique magnifié par une sublime 3D qui convient parfaitement à l’univers des romans graphiques du second. Les progrès techniques entre les deux films sont spectaculaires et la création des décors en images de synthèse laisse pantois d’admiration. Véritable film noir à sketches, certains se déroulent même avant le premier épisode, Sin City : j’ai tué pour elle subjugue par son côté innovant, mais aussi et surtout par son ambiance de film-rétro inclassable porté par la brutalité de Josh Brolin, l’érotisme infernal d’Eva Green, LA femme fatale, qui passe tout le film, disons-le franchement, à poil, ainsi que Jessica Alba, métamorphosée (en bien) depuis le premier film, qui révèle un côté bad-ass aussi bandant qu’insoupçonné.

Neuf ans après le premier volet, on plonge donc à nouveau avec délectation au coeur de ce roman-noir sexuel, agressif et débridé.

Généralités - 3,5 / 5

Le test du Blu-ray a été réalisé sur un check-disc. Le menu principal est animé et musical. La visuel de la jaquette reprend celui, très attractif, de l’affiche du film. Un fourreau cartonné complète le tout.

Bonus - 4,0 / 5

En guise de prologue, l’éditeur joint un module intitulé Sin City : j’ai tué pour elle, en accéléré (17’) qui propose un condensé du film, passé à vitesse grand V, sans les effets spéciaux. C’est donc l’occasion d’apercevoir les réelles conditions de tournage, l’omniprésence de green-screen et des accessoires utilisés pour être ensuite entièrement créés et retravaillés en post-production. Très sympa !

Nous trouvons ensuite les interviews croisées de Robert Rodriguez et de Frank Miller (9’), réalisées lors de leur passage à Paris pour la sortie de Sin City : j’ai tué pour elle dans les salles hexagonales. Les deux collaborateurs et réalisateurs reviennent sur la (longue) mise en route de cette séquelle, les partis pris esthétiques, l’écriture des deux histoires originales créées à cette occasion, le casting et les conditions de tournage. Quelques images issues des prises de vue dévoilent l’envers du décor et montrent Robert Rodriguez à l’oeuvre avec ses acteurs.

Les « coulisses » (30’) proposées ensuite sont en réalité une conférence donnée par l’ensemble des comédiens du film, accompagnés de Frank Miller et de Robert Rodriguez, probablement après une projection du film. Peu d’images de tournage, mais des entretiens à la pelle, dans l’ensemble promotionnels, mais pas désagréables, notamment sur l’usage de la 3D et le tournage des scènes dans le plus simple appareil pour Eva Green.

S’ensuivent deux modules consacrés aux maquillages (7’) et aux cascades (6’) en compagnie des responsables des départements concernés, mais aussi et encore des comédiens et des réalisateurs. Un dernier petit tour en coulisses très plaisant.

L’interactivité se clôt sur des liens internet, un lot de bandes-annonces et sur des interviews des comédiens (15’), Eva Green, Jessica Alba, Josh Brolin et Joseph Gordon-Levitt, qui présentent essentiellement leurs personnages respectifs. Cette fois encore, diverses images de tournage viennent illustrer l’ensemble.

Image - 5,0 / 5

Que dire si ce n’est que Metropolitan semble repousser les limites de la HD avec cette magnifique édition Blu-ray de Sin City : j’ai tué pour elle. Robert Rodriguez a opté pour la caméra Arri Alexa dotée du système Pace 3D, une 3D « native », afin d’optimiser le relief tout au long du film, sans avoir à recourir à une conversation en postproduction. Nul besoin d’une édition tridimensionnelle puisque l’édition 2D demeure extraordinaire du point de vue relief, contrastes, détails, piqué.

Le spectateur rentre littéralement dans les décors créés de toutes pièces en numérique, les pores de la peau sur les gros plans des personnages sont palpables… tout comme les courbes affriolantes des comédiennes et plus particulièrement celles d’Eva Green. N’oublions pas non plus l’abyssale profondeur de champ ! Ce transfert immaculé soutenu par une compression AVC solide comme un roc laisse pantois d’admiration.

Une édition HD indispensable qui s’impose comme une nouvelle référence.

Son - 5,0 / 5

Dès la première séquence, l’ensemble des enceintes des pistes anglaise et française DTS-HD Master Audio 7.1 est mis à contribution aux quatre coins cardinaux. Les ambiances fusent de tous les côtés, la musique très présente de Robert Rodriguez et Carl Thiel bénéficie d’un traitement de faveur avec une large ouverture, plongeant instantanément le spectateur dans l’action. Les dialogues, y compris les voix-off, ne sont jamais pris en défaut et demeurent solidement plantés sur la centrale tandis que les effets ne cessent d’être balancés de gauche à droite, et des enceintes avant vers les arrières. Le moindre mouvement de caméra est propice à de multiples effets du début à la fin. N’oublions pas le caisson de basses, qui se mêle ardemment à ce spectacle acoustique.

Crédits images : © Sony Pictures Releasing GmbH © Dimension Films

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 13 avril 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Franck Brissard
Le 22 décembre 2014
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Teaser VOST
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Bande-annonce 1 VOST
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Bande-annonce VF
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Extrait VOST
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Making of VO
Sin City 2 : J'ai tué pour elle
Bande-annonce 2 VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus