Da Vinci's Demons - Saison 2 (2014) : le test complet du Blu-ray

Da Vinci's Demons

Réalisé par Charles Sturridge
Avec Tom Riley, Elliot Cowan et Lara Pulver

Édité par France Télévisions Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/03/2015
Critique

Da Vinci's Demons saison 2

Alors que les conspirations des Pazzi et du Pape plongent Florence dans le chaos, Leonardo Da Vinci entreprend un long et périlleux voyage à la recherche du Livre des Feuilles, pensant qu’il pourrait fournir la clé d’un retour à la paix…

On ne sait pratiquement rien des années de jeunesse de Leonardo Da Vinci. Cette page blanche a manifestement titillé l’imagination de David S. Goyer, créateur de Da Vinci’s Demons (cocréateur de FlashForward, coscénariste de la trilogie Dark Knight) et de toute son équipe de scénaristes. Ils s’appliquent néanmoins à ne pas trop bousculer l’Histoire, celle avec un grand « H ». Pas trop, mais un peu quand même (et même un peu plus que dans la saison 1) puisqu’ils nous apprennent que le Nouveau Monde n’a pas été découvert par Christophe Colomb, mais par Leonardo Da Vinci et son ami… Amerigo Vespucci !

Dans Da Vinci’s Demons, le petit génie ne se contente pas de dessiner des sous-marins : il en construit un, pas tout à fait étanche, mais qui fonctionne, sans toutefois faire le bruit familier (ping !) des échos radars. Les lointaines origines de la transfusion sanguine étaient encore incertaines ; mais plus maintenant : c’est Leonardo qui réalisa la première. C’est encore lui qui démontre le premier que la terre tourne autour du soleil, un bon siècle avant Copernic, Kepler et Galilée !

Da Vinci's Demons saison 2

Les auteurs ont été assez délicats pour insérer au début de chaque épisode une mise en garde des âmes sensibles qui pourraient être choquées par des entorses répétées à la vérité historique : « L’histoire est un mensonge ».

Dans des temps troublés par les rivalités entre Rome, le royaume de Naples et la république de Florence, une foule de personnages s’agite dans des complots, tels des pantins, dont un pape, pas très catholique, tire les ficelles.

La recherche du mystérieux « Livre des feuilles » va conduire Leonardo et ses amis chez les Incas, très portés, comme chacun sait, aux sacrifices humains. L’occasion de découvrir de nouveaux paysages, toujours situés au Pays de Galles, des costumes et maquillages délirants. Une fête pour les yeux !

Cette nouvelle coproduction de la chaîne Starz a été aussitôt suivie par une autre réussite, celle des aventures des pirates de Black Sails.

Da Vinci’s Demons ne prend rien au sérieux, sauf le plaisir du spectateur : un indispensable plaisir coupable !

Da Vinci's Demons saison 2

Technique - 7,5 / 10

Les dix épisodes de 50 minutes tiennent sur trois disques (BD 50) logés dans un boîtier gris.

Le menu animé et musical, exceptionnel, fait défiler une suite d’images de personnages, d’animaux et d’objets dans le style eau-forte, reprises dans le générique de chaque épisode.

Version originale (avec sous-titres français imposés) et doublage en français sont l’une et l’autre au format DTS-HD MA 5.1. Le changement de langue oblige à repasser par le menu.

Des suppléments, pas très généreux, accompagnaient la saison 1. Pas la queue d’un pour la saison 2 ! Mais deux épisodes en plus.

L’image (1080p, AVC, 1.78) aux couleurs chaudes, est bien contrastée, avec une jolie texture et une définition pointue rarement prise en défaut, sauf, très occasionnellement, dans quelques brèves séquences en faible lumière.

Le son, dynamique, ouvert sur toute la largeur du spectre, sollicite toutes les enceintes pour procurer un bel effet d’immersion. Les dialogues, clairement restitués dans les deux langues, sont mis trop en avant dans le doublage.

Da Vinci's Demons saison 2

Crédits images : © Starz Entertainment

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7,5 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 19 mars 2015
Aux côtés d'un des plus grands génies de tous les temps, cette série débordante de fantaisie nous emmène au bout du monde en prenant des libertés avec l'histoire. Mais elle prend très au sérieux le divertissement du spectateur !

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus