Downton Abbey - Saison 5 (2014) : le test complet du Blu-ray

Downton Abbey

Réalisé par Catherine Morshead
Avec Hugh Bonneville, Laura Carmichael et Jim Carter

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 06/05/2015
Critique

Downton Abbey saison 5

Les élections de 1924 ont, pour la première fois, porté au pouvoir un gouvernement travailliste. Ce changement, espéré par les uns, redouté par les autres, ne laisse personne indifférent dans le microcosme de Downton Abbey, ni chez les maîtres, ni chez les serviteurs.

Ce nouveau volet de la saga Downton Abbey sort en vidéo seulement un mois après la saison 4.

Loin de manquer d’inspiration, son créateur, Julian Fellowes, ravive encore un peu plus l’attractivité de la série en soulignant les bouleversements des années folles.

Pas seulement les changements remettant en cause certains équilibres : la taxation des propriétés foncières allait notamment conduire à la ruine plus d’un propriétaire terrien. Mais aussi l’apparition des prémices de l’émancipation des femmes, visibles jusque dans leur façon de s’habiller, corsets jetés aux orties, jupes qui découvrent les chevilles, coiffures à la garçonne…

Downton Abbey ne donne pourtant pas dans l’angélisme, soulignant que les préjugés restent bien ancrés, par exemple à l’encontre de l’homosexualité, encore un crime inavouable, punissable de prison. Mais des changements d’attitude se traduisent dans des faits : alors que la présidence du comité local créé pour l’érection d’un monument aux morts de la guerre devait, suivant la tradition, revenir au comte de Grantham, elle est attribuée à son butler. L’institutrice n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat en clamant haut et fort ses opinions politiques en plein dîner au château. Et les femmes commencent à se préoccuper du contrôle des naissances sur lequel le livre de Marie Stopes « Married Love or Love in Marriage » avait attiré l’attention lors de sa première édition en 1918.

Downton Abbey saison 5

Les avancées technologiques ne sont pas oubliées : la radio fait son intrusion et diffuse, pour la première fois, devant toute la maisonnée rassemblée dans la bibliothèque du château, le discours du roi.

Plus que jamais, costumes et décors sont mis en valeur, particulièrement à l’occasion du mariage de Lady Rose, filmé en plein coeur de Londres dans les lambris du magnifique hôtel particulier victorien du 2 Temple Place ou, encore, d’un épisode tourné dans la National Gallery aux heures de fermeture.

De nouveaux protagonistes viennent s’ajouter à une déjà très longue liste de personnages : outre l’institutrice incarnée par la fougueuse Daisy Lewis, arrive Simon Bricker, interprété par Richard E. Grant.

Et, bien sûr, les intrigues continuent de se nouer dans Downton Abbey, « upstairs » dans les quartiers des maîtres et « downstairs », dans celui des domestiques, tandis que des secrets bien enfouis sont étalés au grand jour.

Downton Abbey saison 5

Généralités - 3,5 / 5

Test effectué sur check discs. Les huit épisodes de 50 minutes et un épisode spécial, « La réconciliation » (97’), sont répartis sur trois disques (4 pour l’édition DVD) logés dans le traditionnel boîtier bleu.

Le menu animé et musical propose la version originale et trois doublages en français, castillan et néerlandais. Sous-titres dans ces trois langues (et en anglais pour malentendants), pour les épisodes et les bonus.

Bonus - 4,5 / 5

Les suppléments sont tous logés sur le disque 2.

Dans les coulisses : jour 100 (10’) montre la célébration du centième jour de tournage de la série (cornets de crème glacée offerts par la production à toute l’équipe), l’occasion d’un coup de projecteur sur la maison de Londres, un nouveau plateau construit dans les studios d’Ealing, et sur le maquillage et la coiffure des actrices.

Une journée avec Lady Rose (8’) se penche sur l’épisode du mariage de Lady Rose, à laquelle prête son charme la délicieuse Lily James (qui n’avait pas échappé à notre attention dans Journal intime d’une call girl), titulaire du rôle-titre du Cendrillon de Kenneth Branagh. Double charge de travail pour l’équipe des costumes : les dames, c’est bien connu, ne peuvent pas porter la même tenu pour le mariage civil et la cérémonie religieuse !

Les années folles (25’) revient sur les changements sociétaux qui ont suivi la grande guerre et servent de toile de fond à la saison 5 : l’émancipation des femmes, la remise en cause de situations acquises, les progrès techniques, etc.

Suit « un extrait exclusif de, l’épisode spécial de la saison 5 », sans le moindre intérêt puisque ledit épisode (qualifié « Christmas Special » outre-Manche), figure sur le disque 3.

Pour finir, donc, le bonus de résistance, le double épisode spécial « La Réconciliation » (97’) qui nous emmène dans le Northumberland où la famille a été invitée à chasser la grouse, laissant la garde de Downton Abbey aux domestiques.

Tous les bonus sont en version originale avec sous-titres en quatre langues, dont le français.

Downton Abbey saison 5

Image - 4,0 / 5

Le constat est le même que pour les saisons précédentes.

L’image (1080p 1.78, AVC) aux couleurs chaudes et délicatement étalonnées, est bien définie sur toute la profondeur du champ, par exemple dans les plans larges tournés en extérieur comme en intérieur. Les noirs sont denses, mais toujours avec une tendance à se boucher, particulièrement dans les séquences en basse lumière.

Downton Abbey saison 5

Son - 3,0 / 5

Pourquoi l’édition Blu-ray de cette remarquable série a-t-elle été privée d’un son haute définition ?

On doit, cette fois, faire avec le Dolby Digital 2.0, même pas le DTS 2.0 de la saison précédente.

Certes, le spectre est ouvert et les dialogues sont correctement restitués. Trop mats toutefois dans le doublage français qui semblerait manquer de tenue, si j’en juge par une bien improbable réplique saisie à l’épisode 1 (à 7’10”) dans la bouche d’une de ces dames au langage pourtant si châtié : « Personne n’est pas encore arrivé » !

Downton Abbey saison 5

Crédits images : ©

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 7 mai 2015
L’élégance de cette magnifique série est confirmée dans cette nouvelle saison qui commence en 1924, une année de remises en cause : les travaillistes arrivent pour la première fois au pouvoir, l’émancipation des femmes s’accélère… Et des secrets bien cachés derrière les murs de Downton Abbey sont révélés au grand jour !

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus