Serena (2014) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Susanne Bier
Avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Rhys Ifans

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 02/06/2015
Critique

Photo Serena

À la fin des années 20, George et Serena Pemberton, jeunes mariés, s’installent dans les montagnes de Caroline du Nord, où ils sont décidés à faire fortune dans l’industrie du bois. Dans cette nature sauvage, Serena se montre rapidement l’égale de n’importe quel homme et règne d’une main de fer avec son mari sur leur empire. Lorsque Serena découvre le secret de George alors qu’elle est elle-même frappée par le sort, leur couple passionné et impétueux se fissure. Leur destin les entraîne vers la plus terrible des tragédies…

La critique n’a pas été tendre avec Serena, le dernier film de la réalisatrice danoise Susanne Bier (After the Wedding). Pourtant, ce drame, au préalable envisagé par Darren Aronofsky avec Angelina Jolie dans le rôle de Serena Pemberton, est loin d’être la catastrophe annoncée. Après leurs fructueuses collaborations sur Happiness Therapy et American Bluff, Jennifer Lawrence et Bradley Cooper se retrouvent à nouveau devant la caméra. Leur alchimie est une fois de plus indéniable et cela fait plaisir de retrouver la comédienne dans un vrai rôle après ses égarements dans les blockbusters sans véritable intérêt comme la saga Hunger Games et ses épisodes d’X-Men.

Dans cette adaptation du roman de Ron Rash, publié en 2008, et même si elle s’avère trop jeune pour le rôle, elle retrouve de sa superbe et livre une composition toute en nuances, proche de celle qui avait épaté les spectateurs dans Winter’s Bone, film qui l’avait fait connaître dans le monde entier. Face à son partenaire (toujours excellent), elle est épatante dans le rôle-titre, celui d’une femme rebelle et au caractère bien trempé, qui s’impose dans un monde - celui des bûcherons et de l’exploitation forestière - composé essentiellement d’hommes, qui la voient d’un mauvais oeil et qui demeurent peu enclins à lui obéir.

En jonglant habilement avec les genres, histoire d’amour, mélodrame, suspens, quasi-thriller dans son étonnante dernière partie, sans oublier le message écologique à travers les conséquences de la déforestation, Susanne Bier livre un film propre, soigné dans sa reconstitution (décors, costumes), élégant dans sa mise en scène qui restitue admirablement la beauté des paysages (le film a été tourné dans les environs de Prague), agréable à suivre et impeccablement interprété.

On ne comprend pas pourquoi le public et la critique ont fait la fine bouche à sa sortie dans les salles, peut-être parce que Serena n’est en réalité pas si «  gentil  » que ça, mais ce film ne méritait sûrement pas, pour rester dans la thématique du film, une volée de bois vert.

Photo Serena

Généralités - 3,5 / 5

Le test du Blu-ray de Serena, édité chez Studiocanal, a été réalisé sur un check disc. Le menu principal est animé et musical. La jaquette semble reprendre le visuel de l’affiche du film.

Bonus - 2,0 / 5

Quatre modules sont proposés dans cette rubrique, mais chacun dure en moyenne deux minutes alors ne vous attendez pas à apprendre beaucoup de choses sur Serena. Une femme forte dans un monde d’hommes, Jennifer Lawrence et Bradley Cooper, Histoire d’un tournage : la Caroline du Nord des années 20, Suzanne Bier : un style de réalisation, s’apparentent à des petites featurettes constituées d’images de tournage et issues du plateau, d’interviews de toute l’équipe… Chacun y va de son petit mot sur l’histoire, les personnages, la collaboration avec la réalisatrice, «  un tel est beau, il fait bon, il fait chaud  », du remplissage quoi.

Photo Serena

Image - 4,5 / 5

Studiocanal frôle la perfection avec ce master HD de Serena. Ce Blu-ray subjugue avec la restitution des merveilleux paysages naturels et ces forêts à perte de vue. Le piqué n’est jamais pris en défaut, les contrastes sont merveilleux, la profondeur de champ abyssale et la colorimétrie élégante. Le seul bémol provient des séquences sombres et tamisées. La définition flanche quelque peu, les détails sont moins conséquents et la gestion des noirs est un poil plus déséquilibrée. Cela n’empêche pas que l’apport HD demeure probant et indispensable pour profiter de la richesse de la photographie du chef opérateur Morten Søborg (la trilogie Pusher).

Son - 4,0 / 5

Serena n’est pas vraiment le film avec lequel vous pourrez épater la galerie et faire une démonstration de gros son. Les versions française et anglaise sont certes proposées en DTS HD Master Audio 5.1, mais les latérales ne servent réellement qu’à instaurer quelques ambiances naturelles. Même la musique du compositeur suédois Johan Söderqvist (Morse) n’est guère mise en valeur durant le métrage. Les basses sont plus étonnantes et s’imposent sans mal.

L’éditeur joint également une piste Audiodescription, ainsi que les sous-titres français destinés au public sourd et malentendant. Les sous-titres français sont imposés sur la version originale.

Photo Serena

Crédits images : © StudioCanal

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 22 avril 2015
La critique semble avoir fait la fine bouche, pourtant Serena n'est vraiment pas la catastrophe annoncée. Même si elle s'avère trop jeune pour son personnage, Jennifer Lawrence retrouve de sa superbe et rappelle le côté sauvage de Winter's Bone. Bradley Cooper est parfait et le récit, certes classique, est bien mené par Susanne Bier.

Lire les avis »

Multimédia
Serena
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus