Broadchurch - Saison 2 : le test complet du Blu-ray

Broadchurch

2015. Réalisé par James Strong
Avec David Tennant, Olivia Colman et Jodie Whittaker

Édité par France Télévisions Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 15/05/2015
Critique

Photo Broadchurch S2

La saison 1 de Broadchurch (testée il y a un an) se terminait par l’arrestation de Joe Miller, accusé du meurtre du jeune Danny Latimer. La saison 2 s’ouvre sur un coup de théâtre : Joe Miller revient sur ses aveux et plaide… non coupable ! D’autre part, l’arrivée de Lee Answorth à Broadchurch ravive les plaies de l’inspecteur Hardy convaincu qu’il est l’assassin de deux jeunes filles de Sandbrook. Hardy se sent responsable, par sa négligence, de l’acquittement d’Answorth…

Alors qu’on pouvait penser l’enquête sur la mort de Danny Latimer définitivement bouclée après les aveux de Joe Miller et que la série allait probablement se poursuivre autour d’une nouvelle affaire, Broadchurch repart pratiquement dès le premier épisode de la saison 2 qui débute avec le procès.

Une seconde affaire ressurgit : celle du meurtre non résolu de Pippa, 12 ans, et de la disparition de Lisa, 19 ans, survenus à Sandbrook, la ville où était précédemment affecté Hardy.

Après un léger essoufflement au cours des épisodes 2 et 3, la tension finit par remonter ensuite jusqu’au dénouement des deux intrigues à l’épisode 8.

Un nouveau personnage fait son entrée dans Broadchurch, l’avocate de la couronne, interprétée par Charlotte Rampling, à laquelle s’oppose l’avocate de la défense dont le rôle est tenu par Marianne Jean-Baptiste, un des piliers de la série FBI portés disparus (Without a Trace). Les joutes oratoires entre les deux avocates ont manifestement stimulé la verve des dialoguistes.

Une autre grande réussite de la production télévisuelle britannique. Tout d’abord, pour la subtilité de son scénario, qui déroule habilement les deux intrigues parallèles. Sans manichéisme, elle révèle que la justice ne suit pas nécessairement son cours normal.

Mais aussi pour la qualité de la réalisation, notamment des mouvements de caméra, des cadrages, de la direction d’acteurs et du montage.

Photo Broadchurch S2

Technique - 7 / 10

Test effectué sur check discs. Les huit épisodes de 45 minutes sont répartis sur deux disques Blu-ray logés dans le traditionnel boîtier bleu. Le menu animé et musical propose le choix entre version originale (avec sous-titres français optionnels) ou un doublage en français.

Le menu, fixe et musical, offre le choix entre deux versions : la version originale avec sous-titres français optionnels et un doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio 5.1. Un détail irritant : le doublage en français s’impose au début de chaque épisode même si vous avez choisi la version originale pour le précédent.

Du côté des suppléments, net progrès sur la saison 1 qui en était totalement dépourvue. L’édition française reprend, cette fois, les bonus de l’édition britannique, répartis sur les deux disques. Ils sont cependant d’un apport limité et d’une tonalité essentiellement promotionnelle :

Sur le disque 1 (durée totale de 24’) : un making of (14’), Le succès de la série (5’) évoquant le remake américain, toujours avec David Tennant, Gracepoint (sortie DVD outre-Manche le 8 juin 2015), La famille Latimer (2’), Le succès de la saison 1 (2’) où on a le temps de nous dire que les acteurs étaient tenus dans l’ignorance du dénouement.

Sur le disque 2 (durée totale de 21’) : À propos du créateur Chris Chibnall (3’), West Bay le vrai nom de la ville côtière baptisée Broadchurch (2’), À propos de la saison 2 (2’), une seconde interview de Chris Chibnall (3’), une interview avec le producteur Richard Stokes (2’), et un rapide défilé de personnages : Beth Latimer (1’), La maison des Latimer (1’), Mark Latimer (1’), Claire Ripley (2’), Jocelyn Knight (1’), Sharon Bishop (1’). Pour finir, une promotion humoristique de la série par David Tennant et Olivia Colman (2’) en anglais et en… français !

L’image de Broadchurch (1.77, 1080i, AVC) est proche de la perfection : résolution fine, bons contrastes, délicatesse des couleurs dont témoignent les changements de ton de l’impressionnante falaise ocre de West Bay.

Le son (DTS-HD Master Audio 5.1 pour la version originale et le doublage en français), en revanche, laisse à désirer : les dialogues parfois étouffés, très pauvres en aigus dans la version originale, plus ouverts dans le doublage en français. La musique, monotone et sans âme, trop invasive, couvre occasionnellement les dialogues.

Photo Broadchurch S2

Crédits images :© Colin HUTTON - © ITV and Kudos Film & Television Ltd.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 16 mai 2015
Avec un scénario habilement construit disséquant les rapports complexes entre les personnages, cette seconde saison tient les promesses de la première après une légère baisse de tension dans les premiers épisodes.
Avatar
F
Le 15 mai 2015
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus