Les Opportunistes : le test complet du Blu-ray

Capitale umano, Il

2013. Réalisé par Paolo Virzì
Avec Valeria Bruni Tedeschi, Fabrizio Bentivoglio et Valeria Golino

Édité par BAC Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 14/04/2015
Critique

Les opportunistes

Près du Lac de Côme en Italie. Les familles de la richissime Carla Bernaschi et de Dino Ossola, agent immobilier au bord de la faillite, sont liées par une même obsession : l’argent. Un accident la veille de Noël va brutalement changer leurs destins.

Les Opportunistes de Paolo Virzi est l’adaptation du roman Human Capital de l’écrivain américain Stephen Amidon. Grand succès de l’année passée en Italie, ce film choral est une des plus grandes réussites du cinéma transalpin depuis bien longtemps. A la fois thriller, saga familiale et chronique de moeurs teintée d’humour noir, Les Opportunistes explore avec justesse l’Italie de l’hiver 2010, l’hiver de la démission de Silvio Berlusconi et évoque des hommes qui s’enrichissent sans aucun scrupule sur les défaites des autres. Le réalisateur Paolo Virzi (Caterina va en ville, La Prima cosa bella) déplace l’action du livre, du Connecticut à la banlieue milanaise, plus précisément à Brianza, en Lombardie.

Les opportunistes

Portrait critique d’une société aliénée par l’opportunisme et l’appât du gain, tentant vainement d’atteindre le bonheur par l’argent, le film croise les portraits de divers protagonistes liés par le sang, les sentiments ou par le fric, tous reflétant un visage de l’Italie à l’époque de la mondialisation. L’histoire est organisée autour de quatre chapitres, Dino (Fabrizio Bentivoglio), Carla (Valeria Bruni Tedeschi), Serena (Matilde Gioli) et Le Capital humain. Si les trois premiers nous plongent directement dans la pensée des personnages, montrant leur propre perception des événements, le dernier en est la résultante. Chaque angle d’observation offre un récit géométrique insolite, jouant avec ce que le spectateur était en droit de penser durant le segment précédent. En plus de cette structure maîtrisée, d’une mise en scène élégante, d’une écriture ciselée et de dialogues percutants, ce qui fait la grande force des Opportunistes est également son brillant casting. Valeria Bruni Tedeschi (superbe), Fabrizio Bentivoglio, Valeria Golino, Matilde Gioli (très belle révélation), Fabrizio Gifuni, pour ne citer qu’eux car tous les comédiens sont vraiment excellents.

Les Opportunistes a connu un très grand succès public et critique et s’est vu récompensé dans de multiples festivals de cinéma - une quarantaine de prix ! - tout en raflant 7 David di Donatello Awards en 2014. Un triomphe amplement mérité.

Les opportunistes

Généralités - 4,0 / 5

Edité par Bac Films Vidéo, le Blu-ray des Opportunistes repose dans un boîtier classique de couleur blanche. Le visuel de la jaquette reprend celui de l’affiche française du film, le menu principal étant de son côté animé et musical.

Bonus - 2,0 / 5

Outre un lot de bandes-annonces, l’éditeur joint quelques scènes coupées (3’) qui auraient très bien pu être intégrées au montage, surtout que la confrontation de Serena avec son père ne manque pas d’intérêt. On ne comprend pas trop la raison de leur éviction…

Un clip vidéo est également au programme.

Les opportunistes

Image - 4,0 / 5

En dépit d’un Blu-ray au format 1080i (la jaquette annonce pourtant fièrement un 1080p), la photo cosignée par les chefs opérateurs français Jérôme Alméras (pour la partie hiver) et Simon Beaufils (pour la partie estivale), est habilement restituée, notamment les partis-pris esthétiques, la colorimétrie froide et blanche d’un côté, puis vive et saturée de l’autre, avec un piqué joliment acéré. Les détails sont abondants sur le cadre large, la luminosité omniprésente. Là où le bât blesse, c’est que ce master apparaît beaucoup trop lisse, agressif, laqué et manque de patine. L’aspect paraît parfois artificiel, excepté sur les séquences sombres, moins définies certes mais au grain plus palpable.

Les opportunistes

Son - 4,0 / 5

Les mixages italien et français DTS-HD Master Audio 5.1 se révèlent particulièrement sobres, mais instaurent un confort acoustique suffisant. En version originale, les dialogues sont solidement plantés sur l’enceinte centrale et nous vous conseillons d’éviter le doublage français. Dans les deux cas, la spatialisation musicale demeure évidente, les latérales soutiennent l’ensemble comme il se doit, les ambiances naturelles ne manquent pas. Le changement de langue est impossible à la volée et nécessite le retour au menu contextuel. Les sous-titres français sont imposés sur la version italienne.

Les opportunistes

Crédits images : © Bac Films

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 26 avril 2015
Une délicieuse farce d'une noirceur extrême sur l'appât du gain, structuré comme un film à sketches, comme seule l'Italie sait tourner.
Avatar
Franck Brissard
Le 3 avril 2015
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Les Opportunistes
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus