La Nuit au musée 3 : Le Secret des Pharaons

La Nuit au musée 3 : Le Secret des Pharaons (2014) : le test complet du Blu-ray

Night at the Museum 3: Secret of the Tomb

Combo Blu-ray + DVD + Digital HD

Réalisé par Shawn Levy
Avec Ben Stiller, Robin Williams et Owen Wilson

Édité par 20th Century Studios

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/07/2015
Critique

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Cinq ans après ses péripéties avec Amelia Earhart, Larry quitte New York pour Londres. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie de la fameuse tablette magique avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons ou La Nuit au musée 3. C’est ce qui s’appelle tirer sur la corde ! Mais bon, on a déjà vu pire comme saga familiale et finalement retrouver une nouvelle et dernière fois (?) Ben Stiller dans le rôle de Larry, le gardien du musée d’histoire naturelle de New York n’est pas si déplaisant. Cet ersatz de Jumanji ou de Toy Story en live, dont les deux volets ont rapporté un milliard de dollars, propose donc une ultime aventure et déplace toute la petite bande, Larry et son fils, Theodore Roosevelt (Robin Williams dans sa dernière apparition au cinéma), les miniatures Jedediah et Octavius (Owen Wilson et Steve Coogan), Attila, Dexter le petit singe capucin qui pisse partout, Sacagawea, à Londres au British Museum où ils vont être rejoints par une gardienne allumée (Rebel Wison) pour affronter le méchant chevalier Lancelot (Dan Stevens, de la série Downtown Abbey).

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

C’est peu dire que le scénario racle les fonds de tiroir, mais les effets spéciaux sont très beaux (mention spéciale à la séquence inspirée par la lithographie de M.C. Escher, Relativity), les péripéties sont finalement au rendez-vous, sans toutefois jamais approfondir les personnages ou les confronter à des nouvelles situations. Ben Stiller hérite toutefois d’un rôle supplémentaire, celui de Laaa, un homme de Néandertal, grâce auquel il peur laisser libre cours à son imagination et son sens du burlesque, surtout quand il joue face à lui-même.

Le sympathique réalisateur Shawn Levy (Crazy Night, Real Steel) emballe soigneusement ce troisième opus, dans la droite lignée des précédents en reprenant quasiment les mêmes séquences spectaculaires, mais sans aucune surprise, uniquement pour faire plaisir aux fans de la première heure, aux enfants, et au tiroir-caisse de la Fox.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Généralités - 4,0 / 5

Le Blu-ray de La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons, édité chez Fox, repose dans un boîtier classique de couleur bleue. Cette édition comprend également le DVD du film, glissé dans une pochette en papier bleue. Le menu principal est animé et musical.

Bonus - 3,5 / 5

L’éditeur joint un commentaire audio du réalisateur Shawn Levy, toujours très prolixe et enjoué. Malheureusement, les sous-titres français ne sont pas disponibles.

Les séquences coupées ou présentées dans leur intégralité (14’) sont pas mal du tout, d’autant plus qu’elles concernent surtout le personnage incarné par Ricky Gervais. C’est ici l’occasion de voir le comédien se lancer dans quelques improvisations, plus ou moins réussies.

Le segment intitulé Improvisations et pétages de plombs (8’) se compose d’interviews des comédiens et du réalisateur, mises en parallèle avec quelques impros et prises ratées pour cause de fous-rires.

Ne manquez pas le décorticage de la meilleure séquence du film, celle où les personnages se retrouvent dans l’oeuvre Relativity de M.C. Escher (12’). Shawn Levy, bondissant devant la caméra, revient point par point sur la création de cette scène entièrement tournée sur un décor en green-screen avec les comédiens eux-mêmes. Les superviseurs des effets visuels s’affairent, les acteurs souvent suspendus par des filins répètent une vraie chorégraphie dans un décor mobile. Vertigineux et très impressionnant.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Dans ce troisième volet de la saga La Nuit au musée, Ben Stiller interprète un double-rôle. Celui de Larry, mais aussi celui de Laaa, un homme préhistorique inspiré par le gardien du musée. Ben Stiller a donc été grimé et les séquences où il se donne la réplique ont été doublées par le réalisateur lui-même, parfois grimé également en Néandertalien. Un petit documentaire de 7 minutes dévoile le tournage de ces scènes.

L’autre séquence marquante de La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons est celle de l’affrontement avec le xiangliu, un serpent géant à neuf têtes qui donne bien du fil à retordre à Ben Stiller et à son équipe. Un module de 6 minutes dissèque le tournage de cette scène à travers des images du plateau, des effets visuels, des interviews des comédiens et du réalisateur.

L’interactivité se clôt sur un comparatif avant/après l’ajout des effets spéciaux de la séquence d’inauguration du nouveau musée d’histoires naturelles (3’), une galerie de photos, quelques bandes-annonces et un sketch à rallonge mettant en scène une des momies du film qui souhaite percer dans le cinéma (16’). Une blague qui s’étire en longueur, mais qui bénéficie de la participation de toute l’équipe.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Image - 4,5 / 5

Fox frôle la perfection avec ce master HD. Si les contrastes affichent une densité impressionnante, le piqué n’est pas aussi ciselé sur les scènes sombres et certaines séquences apparaissent un peu douces, notamment celles filmées sur fonds vert, souvent visible avec des incrustations parfois médiocres des images de synthèse. En dehors de cela, la profondeur de champ demeure impressionnante (les scènes en extérieur sont magnifiques), les détails se renforcent et abondent, le cadre est idéalement exploité et la colorimétrie est bigarrée à souhait. La mise en scène parfois agitée de Shawn Levy entraîne quelques pertes inévitables de la définition mais l’ensemble demeure la plupart du temps estomaquant de beauté, la clarté voluptueuse, le tout étant conforté par un encodage AVC solide comme un roc.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Son - 4,5 / 5

Passons rapidement sur ce qui nous empêche d’attribuer la note maximale à cette case : la version française. S’il n’est pas déshonorant et remplit parfaitement son office, le mixage DTS 5.1 ne peut rivaliser avec la piste anglaise DTS HD Master Audio 7.1. Cette dernière laisse pantois par son ardeur, son soutien systématique des latérales, ses basses percutantes. Véritablement explosive, la version originale s’impose comme une véritable acoustique de démonstration avec des dialogues remarquablement exsudés par la centrale, des frontales saisissantes, des effets et ambiances riches, les enceintes arrière instaurent constamment un environnement musical, tout comme le caisson de basses, mis à rude épreuve, qui n’en finit pas de marteler les séquences les plus mouvementées à l’instar de l’affrontement contre le serpent à neuf têtes ou celle de la lithographie de M.C. Escher avec une acoustique qui prend en compte les différentes dimensions de l’oeuvre. Un excellent spectacle phonique.

La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Crédits images : © 20th Century Fox

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 18 juillet 2015
Shawn Levy pousse un peu le bouchon avec ce troisième volet, même si le plaisir de retrouver Ben Stiller, Robin Williams et toute la clique demeure intact. Quelques bonnes idées, principalement reprises des épisodes précédents, une bonne humeur contagieuse, des effets spéciaux réussis, mais il est temps que ça s'arrête...

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus