Flash - Saison 1 (2014) : le test complet du Blu-ray

The Flash

Blu-ray + Copie digitale

Réalisé par David Nutter
Avec Grant Gustin, Candice Patton et Danielle Panabaker

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/11/2015
Critique

Flash - Saison 1

Des éclairs s’abattent sur la maison de Barry Allen, 11 ans. Sa mère est assassinée et son père, jugé coupable du meurtre, emprisonné. Barry, persuadé de l’innocence de son père, est recueilli par Joe West, le policier de Central City qui était sur la scène de crime. Quatorze ans plus tard, Barry travaille dans la police scientifique de Central City, quand il est frappé par un éclair au moment de l’explosion d’un accélérateur de particules. Sorti d’un coma de neuf mois, il découvre que cet incident a déclenché chez lui la faculté de se déplacer à une vitesse stupéfiante, ce qui intéresse Star Labs, une petite équipe de chercheurs dirigée par le docteur Harrison Wells. Barry choisit de dédier son pouvoir à la lutte contre les criminels et, notamment, contre ceux qui ont, le jour de l’explosion, développé des pouvoirs surnaturels, les « méta-humains ».

Flash a été créé par Geoff Johns, Greg Berlanti, Andrew Kreisberg, ces deux derniers également créateurs de la série Arrow, dont deux personnages apparaissent dans Flash : Oliver Queen, l’archer, et Felicity Smoak, son experte en hi-tech. En échange, le personnage de Flash pointe son nez dans 7 épisodes de Arrow. Flash avait déjà été adapté sous la forme d’une série en 1990 (disponible aux USA) par Danny Bilson, Paul De Meo avec, dans le rôle-titre, John Wesley Shipp… qui incarne le père de Barry Allen dans la version 2014. Comme quoi, tout est dans tout… et vice-versa !

Flash reprend les codes des adaptations pour l’écran des bandes dessinées de super-héros. Le personnage de Barry Allen, alias « Flash », a plus d’un point commun avec Superman, en particulier avec le portrait qu’en dresse la série Smallville (2001-2011, 217 épisodes).

Le super-héros Flash, sous l’identité de Jay Garrick, apparaît pour la première fois dans l’univers de DC Comics en 1940 et change d’identité, en 1956, devenant Barry Allen.

Flash - Saison 1

Swoosh!

Dans Flash, la série, Barry Allen, ajoute à la vélocité de ses déplacements, une extraordinaire rapidité à apprendre : il ne lui faut pas plus de temps qu’au Clark Kent de Smallville, quelques secondes, pour assimiler le contenu d’un ouvrage de 600 pages ! Un entraînement intensif lui a permis d’accélérer la vitesse de sa course au point de « briser la barrière espace-temps » et de pouvoir voyager vers le passé.

Flash s’affronte à plusieurs méta-humains de tout poil : un lance des éclairs, une autre se téléporte, un autre répand des gaz toxiques, un autre encore peut se répliquer à de multiples exemplaires, etc. Leur point commun : ce sont tous des méchants, auxquels Barry règle souvent leur compte dans le cadre d’un seul épisode.

Merci, Flash !

Mais certains sont plus coriaces, tel Leonard Snart, surnommé Captain Cold, associé à Mick Rory, des super-vilains de la pire engeance incarnés par le tandem de Prison Break, Wentworth Miller et Dominic Purcell. On retrouve un autre transfuge de cette série à l’épisode 7, Robert Knepper, alias T-Bag. Un autre affreux Jojo est James Jesse, alias « The Trickster », un clown malfaisant, interprété par Mark Hamill, le Luke Skywalker de la saga Star Wars. À vaincre sans péril on triomphe sans gloire : les efforts, parfois très douloureux, déployés par Barry Allen pour défendre les plus faibles, lui valent la gratitude des victimes épargnées et les remerciements du public.

Dans le respect des codes un peu désuets du genre, un scénario inventif, solidement structuré, des effets spéciaux réussis, de l’action à gogo, de la brutalité adoucie par une dose de romance font de cet affrontement du bien et du mal un plaisant divertissement, servi par une judicieuse distribution des rôles principaux. Grant Justin apporte son dynamisme et son charisme au personnage de Flash. Tom Cavanagh réussit à diffuser la complexité ambiguë du docteur Wells. Et il est difficile de résister au charme de Danielle Panabaker qu’on avait remarquée aux côtés de James Woods dans l’excellente série Shark (dont, curieusement, la saison 2 n’a jamais été distribuée en vidéo, ni ici, ni ailleurs).

Flash reviendra : la saison 2 est en cours de diffusion.

Flash - Saison 1

Généralités - 3,5 / 5

Les 23 épisodes de Flash sont répartis sur quatre Blu-ray (BD-50) logés dans le traditionnel boîtier bleu, glissé dans un étui cartonné. Le menu fixe et musical propose le choix entre trois versions audio : la version originale (DTS-HD Master Audio 5.1) et deux doublages, en français (Dolby Digital 2.0) et en allemand (Dolby Digital 5.1).

Sous-titres français, néerlandais, anglais et allemand (pour malentendants dans ces deux dernières langues).

Copie digitale des épisodes au format UltraViolet.

Sortent simultanément une édition sur 5 DVD et, le 25 novembre, une édition spéciale avec une figurine pop.

Bonus - 4,0 / 5

Le commentaire du pilote par les trois créateurs Greg Berlanti, Andrew Kreisberg et Geoff Johns a ses bons moments, malheureusement réservés aux anglophones, faute de sous-titres. Des scènes coupées, abondantes (et sous-titrées), totalisent 34 minutes. Dans les coulisses : le retour du Trickster (9’, disque 3) dirige les projecteurs vers Mark Hamill, qui reprend ici le rôle qu’il tenait, vingt ans plus tôt, dans deux épisodes de la série de 1990.

Le reste des bonus est logé sur le disque 4. L’Homme le plus rapide du monde (31’) explore les origines du héros, dans la bande dessinée, et les initiatives prises pour rajeunir l’histoire et les personnages. Les effets spéciaux de Flash (26’), le module le plus intéressant, donne la parole aux équipes de CGI. L’Alchimie d’Emily et de Grant à l’écran (4’) montre des bouts d’essais de Grant Gustin avec Emily Bett Rickards, l’interprète de Felicity Smoak. La Soirée DC Comics au Comic-Con 2014 (30’) réunit un imposant panel d’auteurs et d’acteurs confrontés au public. Ce complément n’est pas exclusivement consacré à Flash, mais parle également d’autres séries, Arrow, Gotham et Constantine, la dernière création attendue de David S. Goyer (FlashForward et Da Vinci’s Demons). Pour finir, un bêtisier (8’)

Tous ces bonus, d’une durée supérieure à deux heures, sont en HD.

Image - 4,5 / 5

L’image (1.78:1, 1080p, AVC) est précise et lisse, avec des couleurs agréablement saturées, sans excès, et une grande profondeur de champ. Un léger manque de définition dans certaines scènes d’intérieur en basse lumière.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio s’impose nécessairement face au format étriqué du doublage en français (Dolby Digital 2.0). Le spectre, généreusement ouvert des aigus aux graves, sert efficacement les nombreux effets spéciaux avec une spatialisation convaincante. Les dialogues auraient pu être un peu mieux restitués : ils sont parfois légèrement caverneux et presque couverts par un accompagnement musical un peu invasif.

Flash - Saison 1

Crédits images : © Berlanti Productions, DC Entertainment, Warner Bros. Television

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,3
5
0
4
2
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 5 avril 2017
Pas de commentaire.
Avatar
Fabien
Le 29 décembre 2015
La série est excellente, la qualité vidéo au rendez-vous, mais... quelle mouche a piqué la Warner pour nous coller un dub FR en DD 2.0 quand il était en 5.1 sur Netflix ???
Avatar
Philippe Gautreau
Le 13 novembre 2015
La première saison de la série Flash, excellente adaptation d’un classique de la BD, fait sortir de l’oubli dans lequel il était tombé un super-héros jadis très populaire. Qualité de la réalisation, du casting, des effets spéciaux, de l’image, du son et des bonus : rien ne manque à l’appel !

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus