Pixels (2015) : le test complet du Blu-ray

Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale

Réalisé par Chris Columbus
Avec Adam Sandler, Kevin James et Michelle Monaghan

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Critique

Pixels

À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders…

GAME OF GAMES

Après avoir pillé les bibliothèques, les séries TV ou encore le cinéma lui-même, Hollywood fait désormais son marché du côté des courts métrages pour trouver des idées. À l’origine, Pixels est un très court métrage français (2’44”) de Patrick Jean où une télé abandonnée sur un trottoir libère un flot de pixels qui va prendre la forme de célèbres personnages de jeux vidéos 8 bits qui vont peu à peu pixelliser toute la planète… Multi-récompensé, le court métrage est ici adapté à la sauce extraterrestre tout en reprenant complètement certaines idées comme le Tetris qui fait disparaître des étages entiers de buildings ou un autre bâtiment se faisant démolir par les balles du casse-briques Arkanoïd.

Aux commandes de cette adaptation culottée, on trouve Chris Columbus qui a plutôt fait ses classes dans les années 80 (réalisation de Maman, j’ai raté l’avion ! et scénario de Gremlins et Les Goonies) pour plus tard évoluer dans le monde d’Harry Potter avec la réalisation des deux premiers opus.

De Pixels, on peut dire qu’il se trouve justement à la frontière de deux univers cinématographiques avec un côté potache et fantastique des années 80 à la SOS Fantômes et un autre plus spectaculaire et référencé à la Scott Pilgrim.

Le côté potache est bien évidemment amplifié par la présence d’Adam Sandler (Copains pour toujours) dont les répliques faciles ne volent pas très haut mais suffisent tout de même à déclencher quelques rires francs.

L’ensemble se regarde comme un bon film pop-corn du samedi soir, le genre qui divertit efficacement toute la famille qui l’aura cependant vite oublié.

Pixels

Généralités - 3,5 / 5

L’application Pixels Play Along Game permettant de jouer ou d’avoir des informations en cour de visionnage, promise par le leaflet joint ne semble pas avoir réussit son atterrissage sur l’App Store d’Apple en France, alors que les utilisateurs Androïd la trouveront bien sur le Google Play. N’étant équipé que de terminaux Apple, cette application n’a pas été testée.

Pixels

Bonus - 3,5 / 5

Une demi-heure de bonus proposent, très brièvement donc, de découvrir les coulisses du film au travers de featurettes trop rapides pour en profiter vraiment. On trouve également le clip d’une des chansons du film, une galerie de photos du tournage et un court module sur la participation au tournage d’un gagnant au jeu Space Invader.

On reste sur sa faim et Sony n’a même pas eu la présence d’esprit d’inclure le célèbre court métrage de Patrick Jean à l’origine du film…

Pixels

Image - 5,0 / 5

Sur un film récent produit et mastérisé par Sony, il faut s’attendre à du sans faute, ce qui est bien évidemment le cas ici. Le master est lumineux et contrasté. Il donne aux effets spéciaux une belle profondeur. La définition de l’ensemble est parfaite et retranscrite sans accroc par un encodage AVC impeccable.

Pixels

Son - 5,0 / 5

Pixels est le tout premier Blu-ray à proposer une piste Auro-3D (en VOST) avec des possibilités de diffusion sur 13.1 canaux. Ce système se base sur un premier palier en 7.1, auquel vient s’ajouter 5 canaux (3 avants / 2 arrières) sur un deuxième niveau d’élévation (à la manière du Dolby ATMOS), puis un dernier canal au-dessus de la zone d’écoute sur un troisième palier. Ce système vient bien évidemment concurrencer l’ATMOS de Dolby et le DTS:X. Il est à noter qu’en l’absence de matériel adéquat, cet encodage n’est pas lu du tout, là où l’ATMOS et le DTS:X assurent au moins du 7.1.

L’installation utilisée pour ce test n’étant pas équipée pour la diffusion de l’Auro-3D, les pistes VF et VOST en DTS-HD Master Audio 5.1 ont été utilisée.

Et elles assurent déjà un spectacle sonore vraiment bluffant avec des séquences d’action aux effets très bien placés et aux basses très puissantes. Les dialogues sont nets et la musique et les chansons mixées aux petits oignons. À l’exception des doublages français toujours un peu plus mis en avant et moins naturels que la VO, l’ensemble du mixage est tout à fait identique entre les deux versions.

Pixels

Crédits images : © 1492 Pictures, China Film, Columbia Pictures, Happy Madison Productions

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
4
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
jean-marc
Le 13 janvier 2016
Film correcte sans être exceptionnel.
Ça fait penser immanquablement à Ghostbuster et à Evolution.
Le même schéma, des losers qui sauvent la planète sur un ton de comédie.
Donkey Kong est super chouette en 3D.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 8 janvier 2016
De Pixels, on peut dire qu’il se trouve à la frontière de deux univers cinématographiques avec un côté potache et fantastique des années 80 à la SOS fantômes et un autre plus spectaculaire et référencé à la Scott Pilgrim.
Avatar
Giuseppe Salza
Le 23 décembre 2015
Pixels ne sait pas si se tourner vers la comédie familiale (mais combien d'enfants ont joué à Donkey Kong ?) ou l'opération nostalgie pour les adeptes du rétrogaming. La deuxième partie est distrayante, cependant le film aurait pu être bien davantage... The Last Starfighter (toujours inédit en France) cherche encore son héritier.

Lire tous les avis »

Multimédia
Pixels
Bande-annonce 1 VOST
Pixels
Bande-annonce 2 VOST
Pixels
Bande-annonce 1 VF
Pixels
Bande-annonce 2 VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.