Y'aura t'il de la neige à Noël ? (1996) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Sandrine Veysset
Avec Dominique Reymond, Daniel Duval et Jessica Martinez

Édité par Carlotta Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 15/01/2016
Critique

Y'aura t'il de la neige à Noël ?

Dans une modeste ferme du sud de la France, une femme élève seule ses sept enfants. Pleine de courage, elle s’attache à ce que ces derniers ne manquent de rien, travaillant dur chaque jour sur l’exploitation du père des enfants, un homme brutal et autoritaire qui a délaissé cette partie bâtarde de sa progéniture afin de vivre avec sa famille officielle. Par son amour, son attention de tous les instants, la mère réussit à préserver des abus paternels, l’univers de ses enfants.

César de la Meilleure première oeuvre en 1997, Prix Louis Delluc, Prix Cinémas en France au Festival de Cannes, plus de 800.000 entrées dans les salles à sa sortie en décembre 1996, grand succès critique et commercial, produit pour seulement 1,2 million d’euros, Y aura-t-il de la neige à Noël ? est depuis devenu un film culte, un grand classique du cinéma français. Tourné sur trois saisons (été, automne, hiver), avec principalement des acteurs non-professionnels (par ailleurs formidables de naturel), en Super-16, le premier film réalisé par Sandrine Veysset a su immédiatement toucher le coeur des spectateurs par son authenticité et son côté parfois documentaire, les saisons rythmant les activités ininterrompues de la ferme dans laquelle se déroule l’action principale.

Y'aura t'il de la neige à Noël ?

Cette magnifique première oeuvre évoque autant le quotidien d’une famille et le labeur du travail à la ferme que la magie et l’innocence de l’enfance. Conjuguant à la fois l’esthétique naturaliste (superbe photo d’Hélène Louvart), l’univers inquiétant du conte tout comme La Nuit du chasseur de Charles Laughton ou L’Enfant miroir de Philip Ridley, Y aura-t-il de la neige à Noël ? n’a rien perdu de sa poésie, de sa force émotionnelle, de sa beauté plastique, de sa foi en l’humanité. Sandrine Veysset offre à la trop rare et lumineuse Dominique Reymond un rôle magnifique de justesse. Ce portrait de femme, mère pleine d’amour qui doit élever seule ses sept enfants, subjugue et foudroie du début à la fin. Résignée, mais digne, la caméra la suit dans son travail dans les champs, dans la difficulté de gérer son quotidien et celui de ses progénitures. Un homme (Daniel Duval, magnétique et inquiétant), père de ses enfants, propriétaire de l’exploitation, vient de temps en temps leur rendre visite mais s’en retourne rapidement auprès de son autre famille « légitime ». Colérique, oppressant, volage, autoritaire, il les maintient cloîtrés et souvent livrés à eux-mêmes. L’ogre qui vient bouleverser le conte et ses personnages innocents.

Délicat, poétique, solaire, à fleur de peau, violent, difficile, poignant, le film de Sandrine Veysset, à caractère fortement autobiographique et dédié à sa mère, ne tombe jamais dans le misérabilisme grâce à une caméra qui se fait oublier et qui capte l’authenticité des sentiments et des situations.

Y'aura t'il de la neige à Noël ?

Généralités - 4,5 / 5

Le Blu-ray de Y aura-t-il de la neige à Noël ?, édité chez Carlotta Films, repose dans un boîtier classique de couleur blanche, glissé dans un surétui cartonné du plus bel effet. Le visuel de la jaquette reprend celui de la célèbre affiche du film. Le menu principal est légèrement animé et bruité.

Bonus - 3,0 / 5

Tout en liberté ! (31’) : A l’occasion de la sortie en Blu-ray de Y aura-t-il de la neige à Noël ?, Sandrine Veysset et la chef-opératrice Hélène Louvart se remémorent le tournage et les expérimentations sur la photographie du film. L’aspect autobiographique, la genèse du projet, les difficultés de production, le parcours de la réalisatrice, les partis pris, le travail avec les acteurs non professionnels et Daniel Duval, tout y est abordé et souvent illustré par des photos issues du plateau.

Terre-Mère-Amour (15’) : La comédienne Dominique Reymond évoque ses premiers pas de comédienne au cinéma, son rôle de mère, sa préparation et sa relation avec la réalisatrice Sandrine Veysset ainsi qu’avec Daniel Duval et les enfants.

L’interactivité se clôt sur la bande-annonce et les credits.

Y'aura t'il de la neige à Noël ?

Image - 4,5 / 5

La qualité du master HD restauré 4K par immersion sur Arriscan par Digimage Classics en 2014 sous la supervision et approuvé par la réalisatrice Sandrine Veysset, est telle que nous n’hésitons pas à attribuer la belle note de 4,5/5. La belle photographie chatoyante de la chef opératrice Hélène Louvart (The Smell of Us,Les Merveilles) est excellemment restituée, les détails abondent, la clarté est de mise, la propreté est plaisante, le piqué vif et le relief omniprésent. La copie rend compte des conditions de tournage et de l’usage du format Super-16 avec un beau grain cinéma. Hormis quelques très légers artefacts de la compression, la gestion des contrastes est solide, les couleurs saturées à souhait. A ce titre, la palette devient de plus en plus froide et délavée au fil des saisons, de l’été à l’hiver. Les séquences nocturnes sont également bien loties, les plans très rapprochés sont aussi bien définis que le reste, les noirs sont concis. Pour résumé, la copie est éclatante.

Son - 4,0 / 5

La version française bénéficie d’un remixage DTS-HD Master Audio 5.1, ainsi que d’une version DTS-HD Master Audio 2.0. La première option s’avère suffisamment dynamique, et s’en sort plutôt bien niveau homogénéité des effets (principalement le vent), dialogues et la discrète musique du film. La balance frontale est riche, fluide et équilibrée, tandis que les latérales sont utilisées à bon escient, sans esbroufe. Seules les voix manquent un peu d’ardeur. Il n’est pas interdit de privilégier la Stéréo, plus ardente et qui instaure d’excellentes conditions acoustiques.

Une piste Audiodescription ainsi que les sous-titres français pour sourds et malentendants sont également disponibles.

Y'aura t'il de la neige à Noël ?

Crédits images : © Carlotta Films

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

2,5
5
0
4
1
3
0
2
0
1
1

Je donne mon avis !

Avatar
jean-marc
Le 20 janvier 2016
Pas de commentaire.
Avatar
Franck Brissard
Le 14 janvier 2016
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Y'aura t'il de la neige à Noël ?
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus