No Escape (2015) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par John Erick Dowdle
Avec Owen Wilson, Lake Bell et Pierce Brosnan

Édité par M6 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/02/2016
Critique

No Escape

Jack Dwyer arrive avec sa femme Annie et leurs deux fillettes dans un pays d’Asie du Sud-Est pour prendre un poste dans une société américaine. Le jour même, un coup d’état éclate. Les insurgés massacrent systématiquement tous les ressortissants étrangers. Hammond, un mercenaire britannique familier du pays, leur vient en aide.

No Escape est le septième film du réalisateur et scénariste John Erick Dowdle (avec la collaboration fréquente de son frère Drew Dowdle), inspiré jusque-là par l’horreur avec En quarantaine (2008), Devil (2010) et Catacombes (As Above, So Below, 2014).

No Escape est purement un film d’action. À peine installée à l’hôtel, la famille de Jack doit échapper aux tirs d’arme à feu et aux coups de machette des insurgés qui massacrent tous les étrangers, femmes et enfants compris.

Cette fuite pour la survie aurait pu être palpitante si elle ne s’installait vite dans la routine. Le couple et leurs deux enfants échappent de justesse aux émeutiers, se cachent, sont découverts, leur échappent à nouveau, se recachent, sont redécouverts, etc. jusqu’à un très prévisible happy ending.

« Trop d’impôt tue l’impôt », dit-on. On peut transposer l’adage au cinéma : « trop d’action tue l’action ». Même si certaines séquences sont assez efficacement mises en scène, leur accumulation finit par lasser, d’autant plus que les situations dont se sortent les fugitifs sont plus invraisemblables les unes que les autres.

No Escape

Technique - 7,5 / 10

No Escape (103 minutes) tient sur un Blu-ray double couche logé dans un boîtier anthracite. Le menu animé et musical offre le choix entre quatre formats audio : DTS-HD Master Audio 5.1 ou 2.0 pour la version originale (avec sous-titres français optionnels) et le doublage en français.

Sous-titres pour malentendants.

En supplément, des entretiens avec l’équipe du film (13’), John Erick et Drew Dowdle, Owen Wilson, Lake Bell et Pierce Brosnan qui s’encensent les uns les autres. Une seule information utile : l’idée du film serait venue au réalisateur alors qu’il séjournait en Thaïlande au moment du coup d’état de 2007. Pour finir, deux scènes coupées (5’).

L’image (1.85:1, 1080p, AVC) est bien définie dans les séquences de jour, un peu moins dans celles de nuit, parfois affectées par un léger bruit vidéo et par des noirs qui manquent de densité.

Le son (DTS-HD Master Audio 5.1), à condition de pousser presqu’à fond le volume de l’amplificateur, fait parfaitement son office par une immersion dans un spectaculaire enchaînement d’explosions, de coups de feu, de balles qui sifflent… sans que tout ce vacarme ne nuise à la clarté des dialogues. La version originale est mieux équilibrée que le doublage.

No Escape

Crédits images : © Roland Neveu - RNBK

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7,5 / 10
Avis

Moyenne

2,5
5
0
4
0
3
1
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 16 février 2016
No escape, une fuite pour la survie, aurait pu être palpitante si elle ne s’installait trop vite dans la répétition, au point de devenir ennuyeuse.
Avatar
Olivier Demangeon
Le 23 novembre 2015
« No Escape » est un bon film où se mêlent l’action et le thriller. Stressant à souhait, on s’immerge pleinement dans l’aventure en soutenant cette famille au bord du gouffre. À voir !
Lire ma critique de ce film : http://wp.me/p5woqV-QU

Lire les avis »

Multimédia
No Escape
Bande-annonce VOST
No Escape
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus