Snoopy et les Peanuts - Le Film (2015) : le test complet du Blu-ray

The Peanuts Movie

Blu-ray + Digital HD

Réalisé par Steve Martino

Édité par 20th Century Studios

Voir la fiche technique

Critique

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge.

De 4 cases au grand écran…

… il se sera passé 65 ans entre la première « comic strip » (bande-dessinée de 4 cases destinée aux quotidiens de presse) de Charles M. Schulz et la sortie sur les écrans de Snoopy et les Peanuts - Le Film, adaptation fidèle en images de synthèse signée par le studio Blue Sky L’âge de glace.

Fidèle à plus d’un titre d’ailleurs car le film de Steve Martino (Horton et L’Age de glace 4 : La dérive des continents) se base non seulement sur les traits tremblants et enfantins de Schulz, mais aussi beaucoup sur leurs adaptations animées des années 1965 à 1975 (Snoopy - Collection de 4 DVD remastérisés) que Schulz appréciaient énormément et qui ont installé les sonorités de Snoopy et sa bande, éléments bien évidemment absents des bandes-dessinées.

Mélange de gags et d’éléments scénaristiques incontournables pour les Peanuts (la timidité maladroite de Charlie, le combat imaginaire de Snoopy contre le Baron Rouge du haut de sa niche), Snoopy et les Peanuts profite bien évidemment et largement du savoir faire du studio qui ajoute ça et là sa patte inimitable, surtout sur les gags d’arrière plan, tout en modernisant à peine les dialogues. Les séquences aériennes de Snoopy prennent au passage une ampleur jamais atteinte et donnent au film une touche épique qui rompt l’enchaînement de séquences plutôt bavardes. Le respect de l’oeuvre est cependant indéniable, l’aspect nostalgique aussi et il y a là une belle matière pour transmettre cette oeuvre à la fois simple et profonde aux nouvelles générations.

Graphiquement, les artistes de Blue Sky on travaillé au plus près des gardiens de l’oeuvre de Schulz et ont accouché sans douleur d’une mise en volume très réussie et d’une animation qui ne joue pas sur la modernité mais tente plutôt de retrouver ce côté simple et saccadé des animations des années 60/70. Après La Grande Aventure Lego, Snoopy et les Peanuts prouve au passage que les images de synthèse ne sont qu’un outil au même titre qu’un crayon et que l’on peut en tirer des images très marquées et très ancrées dans n’importe quel style d’animation.

Le casting voix est peut-être le petit point de faiblesse du film où les jeunes acteurs sonnent pour le coup un poil trop moderne et où le ton plaintif de Charlie Brown n’arrive pas à refaire surface.

Mais Snoopy et les Peanuts reste à chaque instant une sacrée bouffée d’air frais et un spectacle drôle et sensible, malgré l’âge de son concept original qui ne fait finalement qu’aborder des thèmes éternels comme la place de chacun dans l’univers ou la conquête d’un être aimé. De la philosophie pince-sans-rire pour petits et grands, délivrée avec rondeur, couleurs et finesse.

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Généralités - 3,0 / 5

Testé sur check-disc, Snoopy et les Peanuts est proposé en version final dans un boîtier Blu-ray glissé dans un surétui qui propose également la copie digitale du film.

Les menus sont typique de la Fox, à l’horizontale sur plusieurs niveaux et simples d’accès.

Bonus - 4,0 / 5

Snoopy et les Peanuts propose un mix assez réussi de suppléments, destinés aussi bien aux enfants qu’aux parents.

On commence avec les tests d’animation, 6 courtes séquences qui ont servi à Blue Sky pour finir de convaincre les héritiers Schulz de la qualité visée pour le film. Ces gags valent d’ailleurs le détour.

D’une durée assez classique (30 minutes), le making of du film Éternel Charlie Brown est cependant exemplaire de précision et de richesse. De la genèse à la fin du projet en passant par un historique de l’univers Peanuts, ce module en 3 parties est extrêmement satisfaisant.

La famille de Snoopy est un très court module sur le clin d’oeil de la fin du film à tous les membres de la famille canine de Snoopy (ses frères et soeurs).

Pour les petits et les grands, 3 leçons de dessins assurées par le réalisateur, permettront d’apprendre à dessiner Snoopy, Woodstock et Charlie Brown avec beaucoup de précision.

Place ensuite à la musique avec un clip musical moderne pour Snoopy et Woodstock, la chanson de Meghan Trainor entendue dans le film en version karaoké et version classique (cette dernière ayant même droit à un court making of), et enfin La playlist de Snoopy qui est tout simplement un menu permettant de retrouver directement tous les instants musicaux du film.

4 galeries d’images proposent ensuite les dessins préparatoires et finaux qui ont été nécessaires à l’élaboration du look couleur et lumière du film (plus de 130 dessins pour les fans).

Les 3 bandes-annonces et les 2 teasers du film sont présents également.

Et pour finir, comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, Blue Sky fait un peu de promotion pour le prochain long métrage de la saga L’âge de glace, avec les premieres images du film « L’âge de glace : les lois de l’univers » intitulées « Cosmic Scrat-tastrophe » un court métrage totalement hilarant où ce pauvre Scrat va encore déclencher une avalanche de cataclysme…

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Image - 5,0 / 5

Comme dit plus haut, les images de synthèse ne servent pas pas qu’à produire des éléments réalistes ou brillants de de perfection. Snoopy et les Peanuts bénéficie de textures douces et d’un éclairage tout en finesse, deux éléments qui trouvent avec ce Blu-ray un support pour le moins exemplaire dans son respect des couleurs et dans sa retranscription fidèle et toute en définition des moindres imperfections volontairement injectées dans les images. Encore un bel exemple de l’apport de la HD face aux meilleurs DVD.

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Son - 4,5 / 5

Snoopy et les Peanuts profite de deux types d’ambiances : les « réelles » (le quotidien de Charlie Brown) et les « fantasmes » (les batailles aériennes de Snoopy). L’une et l’autre profitent d’une VOST DTS-HD Master Audio 7.1 d’une grande précision et aux effets sonores largement ventilés sur les 7.1 canaux. La VF en DTS standard 5.1, sans trop mettre les dialogues en avant, perd réellement de l’ampleur et sonne presque plus frontale.

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Crédits images : © 20th Century Fox Animation, Blue Sky Studios

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 27 avril 2016
Snoopy et les Peanuts reste à chaque instant une sacrée bouffée d’air frais et un spectacle drôle et sensible, malgré l’âge de son concept original qui ne fait finalement qu’aborder des thèmes éternels comme la place de chacun dans l’univers ou la conquête d’un être aimé. De la philosophie pince-sans-rire pour petits et grands, délivrée avec rondeur, couleurs et finesse.

Lire les avis »

Multimédia
Snoopy et les Peanuts - Le Film
Bande-annonce 1 VOST
Snoopy et les Peanuts - Le Film
Bande-annonce 2 VOST
Snoopy et les Peanuts - Le Film
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)