Ecrit sur du vent (1956) : le test complet du Blu-ray

Written on the Wind

Combo Blu-ray + DVD

Réalisé par Douglas Sirk
Avec Rock Hudson, Lauren Bacall et Robert Stack

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 20/06/2016
Critique

Écrit sur du vent

Mitch Wayne est l’ami d’enfance de Kyle Hadley, le fils noceur et alcoolique d’un magnat du pétrole. Mais tous deux tombent amoureux de la ravissante Lucy Moore. Kyle Hadley est le premier des deux à déclarer sa flamme à la jeune femme qui accepte de l’épouser. Mais leur bonheur s’effondre lorsque Kyle apprend qu’il est stérile…

Écrit sur du vent est l’adaptation faite par Douglas Sirk en 1956 du roman de Robert Wilder, Written on the Wind, lui-même inspiré par la mort, bien réelle, de l’héritier d’une riche famille de planteurs de tabac.

Écrit sur du vent s’inscrit, après une belle série de comédies, dans la suite de huit brillants mélodrames à la réalisation desquels s’est consacré Douglas Sirk depuis All I Desire en 1953 jusqu’à son dernier film Le Mirage de la vie (Imitation of Life, 1959). On est loin des mélodrames sirupeux qui ont pu dégouliner sur les écrans : ceux de Douglas Sirk, jamais mièvres, sont chargés d’une sourde violence qui parfois éclate.

Le scénario s’ouvre sur la mort de Kyle Hadley : il s’écroule un soir de tempête sur le perron d’un manoir colonial (construit sur le domaine des Universal Studios, il a servi à plusieurs tournages). C’est le vent, en faisant tourner les feuilles d’un calendrier, qui nous amène dans le passé, le jour de la première rencontre de Kyle et Mitch avec Lucy.

Écrit sur du vent

Le personnage-clé, le catalyseur du drame, c’est Marylee, la soeur de Kyle, amoureuse de Mitch depuis l’enfance. Il rejette ses avances, la considérant comme une soeur. Sa frustration l’a jetée dans les bras de tous les hommes. Marylee est, à l’écran, Dorothy Malone, en quelque sorte piégée dans un rôle en totale opposition avec ses préceptes moraux, très stricts. C’est pourtant ce rôle qui lui vaudra son unique Oscar, pour la meilleure actrice dans un second rôle. Son interprétation paraît pourtant aujourd’hui très théâtrale.

Rock Hudson incarne Mitch : il aura été la vedette de huit films de Douglas Sirk, dont trois autres mélodrames : Le Secret magnifique (Magnificent Obsession, 1954), Tout ce que le ciel permet (All That Heaven Allows, 1955) et La Ronde de l’aube (The Tarnished Angels, 1957) tourné en même temps que Écrit sur du vent, également avec Robert Stack et Dorothy Malone au générique.

Écrit sur du vent doit aussi beaucoup à la photographie de Russell Metty (oscarisé pour le Spartacus de Stanley Kubrick) qui fut le chef opérateur de 11 films de Douglas Sirk de 1953 à 1959.

Écrit sur du vent

Technique - 7,5 / 10

Écrit sur du vent (100 minutes) est proposé dans cette édition combo sur deux supports, un Blu-ray (BD-50) et un DVD-9 (une édition avec un seul DVD sort en même temps), logés dans un boîtier Blu-ray, glissé dans un fourreau aux couleurs de la collection Cinema Master - Collection des maîtres d’Elephant Films. Le menu animé et musical propose le choix entre la version originale, avec sous-titres optionnels, et un doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio 2.0 mono.

Alors que nous nous lamentons souvent d’être privés d’une édition Blu-ray disponible en Amérique et au Royaume Uni, nous sommes, cette fois, les premiers à profiter du film en haute définition.

En supplément, l’habituelle présentation du film par Jean-Pierre Dionnet (13’). Il rappelle l’origine du film, tiré d’un fait divers, souligne le conflit de génération entre le magnat du pétrole et ses deux enfants gâtés et probablement privés de l’affection de leur père, nous parle des acteurs et indique que l’émulsion technicolor utilisée pour le tournage était une nouveauté, permettant de renforcer les couleurs…

Suivent une galerie de photos et les bandes annonce d’autres titres de la collection.

L’image (1080p, AVC) au format 2.0:1, le Superscope, assez répandu dans les années 50, a été très soigneusement nettoyée. La texture argentique a été respectée, au prix d’un léger bruit vidéo qui n’est détectable que sur les grands aplats, comme les fonds de ciels. La définition est pointue et les teintes saturées du technicolor ont été retrouvées.

Le son DTS-HD Master Audio 2.0 mono est, lui aussi, très propre, avec un souffle occasionnel discret et peu de distorsions. Les dialogues du doublage français, au spectre pauvre en graves, sont, phénomène rare, un peu trop en retrait.

Écrit sur du vent

Crédits images : © Éléphant Films

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7,5 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 20 juin 2016
Écrit sur du vent réunit Rock Hudson, Lauren Bacall et Robert Stack, filmés par Douglas Sirk. Un mélodrame sous tension, mis en scène et photographié avec brio.

Lire les avis »

Multimédia
Ecrit sur du vent
Bande-annonce VO
Ecrit sur du vent
Extrait VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus