Triple 9 (2016) : le test complet du Blu-ray

Blu-ray + Copie digitale

Réalisé par John Hillcoat
Avec Casey Affleck, Anthony Mackie et Kate Winslet

Édité par TF1 Studio

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/08/2016
Critique

Triple 9

Ex-agent des Forces Spéciales, Michael Atwood et son équipe de flics corrompus attaquent une banque en plein jour. Alors qu’il enquête sur ce hold-up spectaculaire, l’inspecteur Jeffrey Allen ignore encore que son propre neveu Chris, policier intègre, est désormais le coéquipier de l’un des malfrats. À la tête de la mafia russo-israélienne, la redoutable Irina Vlaslov ordonne à l’équipe d’effectuer un dernier braquage extrêmement risqué. Michael ne voit qu’une seule issue : détourner l’attention de l’ensemble des forces de police en déclenchant un code « 999 » - signifiant « Un policier est à terre ». Mais rien ne se passe comme prévu…

Quel pied ! Triple 9 s’impose comme étant l’un voire LE polar de 2016. Réalisé par le talentueux John Hillcoat (The Proposition, La Route, Des hommes sans loi), Triple 9 s’inscrit parfaitement dans la filmographie du cinéaste australien qui livre un nouveau «  western  », très violent, sombre, parfois sanglant, élégant, sensible et magistralement interprété par un casting quatre étoiles avec Casey Affleck, Anthony Mackie, Kate Winslet, Woody Harrelson, Chiwetel Ejiofor, Norman Reedus (Daryl dans The Walking Dead), Aaron Paul (Breaking Bad), Clifton Collins Jr., Teresa Palmer et Gal Gadot. L’alerte 999 qui donne son titre au film, est lancée en cas d’extrême urgence lorsqu’un policier est touché lors d’une fusillade. A ce moment, toutes les forces de l’ordre des environs cessent leur activité pour prêter main forte aux policiers en difficulté jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Film de braquage lorgnant sur Heat de Michael Mann et The Town de Ben Affleck, Triple 9 s’affranchit très vite de ces évidentes références. John Hillcoat qui voue un culte au cinéma de Jean-Pierre Melville, se penche sur la frontière qui sépare les deux côtés de la loi. Woody Harrelson domine largement la distribution. Il est devenu un véritable monstre de cinéma. Seul (petit) bémol inattendu, l’interprétation de Kate Winslet, méconnaissable, autant physiquement que dans son surjeu. Si voir la comédienne dans un rôle à contre-emploi est bienvenu, elle en rajoute parfois trop dans le genre « mafieuse russe impitoyable avec un gros accent  », ce qui peut parfois irriter.

Triple 9

Contrairement aux films précédents de John Hillcoat, Triple 9 est un thriller contemporain sévèrement burné, qui prend le temps de développer ses personnages, en particulier les flics ripoux à la solde de la mafia russo-israélienne. Dans un souci d’authenticité, John Hillcoat s’est offert l’aide de l’antigang d’Atlanta, ville peu vue au cinéma, dont certains agents officiaient sur le plateau en tant que consultants directs, y compris lors du tournage dans de véritables quartiers peuplés de gangs et de criminels. C’est entre autres ce réalisme qui fait la grande réussite de Triple 9, ainsi que ses multiples rebondissements, la beauté de la photo du chef opérateur Nicolas Karakatsanis (Quand vient la nuit, Bullhead), son montage alerte, l’intensité des interprètes, et tout simplement sa mise en scène tendue et virtuose qui n’omet jamais l’émotion.

Avec son immense talent, on verrait bien John Hillcoat s’attaquer à un épisode de Jason Bourne ou de James Bond, puisque le cinéaste s’est dit intéressé par l’expérience du blockbuster, mais il semble que ce dernier soit en train de préparer un film de science-fiction. Ce que nous ne manquerons évidemment pas si le projet devait se concrétiser !

Triple 9

Généralités - 3,5 / 5

Le test du Blu-ray de Triple 9, disponible chez TF1 Vidéo, a été réalisé à partir d’un check-disc. Pour sa sortie dans les bacs, le film de John Hillcoat arbore un nouveau visuel plaçant Chiwetel Ejiofor en avant et au centre. L’affiche originale était composée des visages des comédiens, mis à égalité. Le menu principal est animé, musical et très élégant.

Bonus - 2,0 / 5

C’est la grande déconvenue de cette édition ! Deux featurettes promotionnelles (3’ et 3’) donnent la parole aux comédiens et au réalisateur, qui présentent à la fois les personnages, l’histoire, tout en s’auto-congratulant et en louant le travail de John Hillcoat. Même si on peut comprendre cet engouement, tout ceci demeure franchement anecdotique. Quelques images dévoilent l’envers du décor.

Nous trouvons aussi des séquences coupées au montage (8’), dévoilées sans que la raison de leur éviction soit indiquée.

Triple 9

Image - 5,0 / 5

Ce master HD (1080p, AVC) de Triple 9 ne déçoit pas et se révèle même superbe. Le piqué et le relief sont acérés tout du long et permet d’apprécier les visages des comédiens, la clarté est de mise, le léger grain respecté, le cadre large offre un lot confondant de détails y compris sur les très nombreuses scènes sombres et la belle photographie marquée par des teintes chaudes, qui privilégient les tons rouges et ambre, est habilement restituée. Evidemment, la copie est d’une propreté immaculée, les contrastes sont denses. Les meilleures conditions techniques sont réunies et la définition est exemplaire.

Son - 4,5 / 5

Comme pour l’image, l’éditeur a soigné le confort acoustique et livre deux mixages DTS-HD Master Audio 5.1 français et anglais, autant dans les scènes d’affrontements secs que dans les séquences plus calmes. Les quelques pics de violence peuvent compter sur une balance impressionnante des frontales comme des latérales, avec les balles qui environnent le spectateur. Les effets annexes sont très présents et dynamiques, les voix solidement exsudées par la centrale, tandis que le caisson de basses souligne efficacement chacune des actions au moment opportun. La spatialisation est en parfaite adéquation avec le ton du film.

L’éditeur joint également les sous-titres français, destinés au public sourd et malentendant, ainsi qu’une piste Audiodescription.

Triple 9

Crédits images : © TF1 Vidéo

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
3
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Patrick G-no
Le 20 octobre 2016
Difficile de ne pas penser à Heat tout au long de ce film de braquages au nombreux personnages de tout bord. Quelle brochette d'acteurs ! Tous sont à leur place, sauf Woody Harrelson qui baratine à l'excès rendant ainsi son personnage totalement incohérent. Les scènes d'action sont très bonnes.
15/20
Avatar
Franck Brissard
Le 19 août 2016
Pas de commentaire.
Avatar
Olivier Demangeon
Le 26 mai 2016
« Triple 9 », est un très bon film d’action policier, qui souffre cependant d’un scénario un petit peu trop « light », mettant en scène trop de personnages, qui fatalement ne trouve pas l’intégralité du développement qu’ils mériteraient. La mise en scène est dynamique, pour ne pas dire nerveuse. Le casting est magnifique. Les scènes d’action sont rondement menées, axées essentiellement sur des fusillades. Un film qui nous montre, une fois de plus, le manque d’intégrité de certains policiers. À voir …
Lire ma critique complète concernant ce film : http://wp.me/p5woqV-1DT

Lire les avis »

Multimédia
Triple 9
Bande-annonce

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus