La Fin du jour (1939) : le test complet du Blu-ray

Édition Collector Blu-ray + DVD

Réalisé par Julien Duvivier
Avec Louis Jouvet, Michel Simon et Victor Francen

Édité par Pathé

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 04/07/2016
Critique

La Fin du jour

L’abbaye de Saint-Jean-la-Rivière menace de fermer ses portes. Ce qui serait une véritable catastrophe pour ses pensionnaires, tous de vieux comédiens sans ressource. Saint-Clair, acteur autrefois adulé et grand séducteur de femmes, vient justement d’y arriver et y retrouve Marny, grand rival dont il avait jadis séduit la femme, et Cabrissade, artiste de second ordre.

En 1937, Julien Duvivier met en scène un de ses films les plus célèbres, Pépé le Moko. S’ensuit le film à sketches Un carnet de bal. L’année suivante, le cinéaste signe un contrat avec la MGM et part tourner aux Etats-Unis un film en anglais, Toute la ville danse (The Great Waltz), sur la vie du jeune Johann Strauss. Il revient en France et fait à nouveau appel à son complice, le scénariste Charles Spaak, pour un sujet qui lui tient particulièrement à coeur. Des acteurs de théâtre à la retraite luttent pour que la maison de repos créée pour les accueillir eux seuls ne ferme pas ses portes. Il s’agit de La Fin du jour, un chef-d’oeuvre absolu sur la condition de l’artiste vieillissant.

A l’origine, le film avait été écrit spécialement pour Louis Jouvet, Michel Simon et Raimu, avant que ce dernier ne quitte le projet suite à une mésentente avec Duvivier. Les rôles ont alors été redistribués. Michel Simon a hérité du rôle que devait tenir Raimu, Louis Jouvet celui de Michel Simon et finalement Victor Francen est engagé pour tenir le rôle à l’origine écrit pour Louis Jouvet. Les trois comédiens sont sublimes. Michel Simon fait rire et émeut aux larmes en vieil acteur cabotin qui a passé toute sa carrière à jouer les doublures et à attendre (en vain) que l’acteur principal ait un empêchement pour pouvoir entrer en scène. Louis Jouvet, ancien don Juan, n’a pas vu passer les années et se retrouve dans la peau d’un vieux jeune premier psychotique qui croit encore séduire les jeunes femmes. Victor Francen est Marny, un autre pensionnaire de la maison de retraite pour comédiens de théâtre sans ressource, inspirée de celle de Pont-aux-Dames en Seine-et-Marne, qui n’a jamais pu oublier la femme qu’il aimait, et qui a toujours été à la recherche du succès sur scène et de l’amour du public.

La Fin du jour est un des films les plus émouvants de Julien Duvivier et demeure l’oeuvre pour laquelle il avait le plus d’affection avec Poil de carotte. Outre les fabuleux numéros des comédiens, y compris des seconds rôles qui peuplent la maison de repos sans oublier Jeanette, la serveuse du café formidablement interprétée par la belle Madeleine Ozeray, la beauté des dialogues écrits par Charles Spaak agit toujours avec autant de force et la mise en scène de Julien Duvivier reste étonnamment moderne avec d’étonnants mouvements de caméra qui apportent au film un rythme soutenu et une agitation significative de l’effervescence d’une troupe de théâtre avant une représentation. Car si les pensionnaires sont à la retraite, le jeu est inscrit dans leur sang, la vie est une représentation dans laquelle ils jouent le dernier acte. Les egos s’affrontent entre ceux qui ont connu le succès durant toute leur carrière, ceux qui sont restés dans l’ombre, ceux qui ont enchaîné les figurations, ceux qui n’étaient que simples souffleurs. Certains enjolivent leurs succès passés, ou s’en inventent afin de mieux briller, pour éviter les «  jours de cafard  » indissociables du comédien. Mais le feu de la passion ne s’est jamais éteint. Ils se remémorent avec nostalgie les tournées triomphales ou les représentations qui se faisaient dans des salles où les comédiens étaient plus nombreux que les spectateurs venus les applaudir. L’une des plus belles séquences de tout le cinéma de Duvivier montre la caméra qui erre la nuit dans le couloir. Le nom de chaque pensionnaire est inscrit sur la porte comme une loge. Quand la caméra passe devant chaque chambre, des applaudissements se font entendre. Les clameurs des spectateurs qui reviennent en rêve pendant que les anciens artistes dorment et se réfugient dans leurs souvenirs.

La Fin du jour est un sublime hommage au métier de comédien et à leur passion du jeu. Si le film est parfois très sombre, impression souvent renforcée par la photo crépusculaire signée Christian Matras (La Grande illusion, Madame de…), l’émotion est à son comble. La Fin du jour s’est vue descerné la Coupe du meilleur film de la Biennale de Venise en 1939.

La Fin du jour

Généralités - 5,0 / 5

Le Blu-ray et le DVD de La Fin du jour reposent dans un superbe Digipack dans la collection Version restaurée par Pathé, glissé dans un fourreau cartonné du plus bel effet. Le menu principal est très élégant, animé et musical.

Bonus - 2,0 / 5

A l’instar des segments réalisés pour les éditions Blu-ray+DVD de Voici le temps des assassins et de [PROGRAM(belle_equipe_combocoll_br)], celui de La Fin du jour est signé Jérôme Wybon. Ce documentaire intitulé Le dernier acte, l’histoire de La Fin du jour (17’), est composé d’entretiens avec Eric Bonnefille (auteur de Julien Duvivier - Le mal aimant du cinéma français), Hubert Niogret (auteur de Julien Duvivier - 50 ans de cinéma), et d’un montage d’archives avec Charles Spaalk (scénariste) et Michel Simon (comédien). Les deux spécialistes ès Duvivier replacent La Fin du jour dans la filmographie du cinéaste et ne manquent pas de raconter quelques souvenirs liés à la production, notamment le désistement de Raimu suite à une embrouille avec le réalisateur. Les thèmes de La Fin du jour sont ensuite analysés, tandis que Michel Simon évoque la direction d’acteurs de Julien Duvivier.

L’interactivité se clôt sur la bande-annonce.

La Fin du jour

Image - 4,5 / 5

Dans la continuité du plan de restauration de son catalogue, Pathé propose de (re)découvrir des classiques du cinéma français dans de très belles éditions DVD et Blu-ray restaurées. Après sa ressortie en salles au mois d’avril 2016, le chef d’oeuvre de Julien Duvivier La Fin du jour nous apparaît en édition HD restaurée par le laboratoire L’Immagine Ritrovata de la Cineteca di Bologna. Comme ses récentes sorties en Haute Définition, ce Blu-ray made in Pathé en met souvent plein les yeux avec une définition qui laisse pantois. Le nouveau master HD au format 1080p/AVC ne cherche jamais à atténuer les partis pris esthétiques originaux. La copie se révèle souvent étincelante et pointilleuse en terme de piqué (les scènes en extérieur), de gestion de contrastes (noirs denses, blancs lumineux), de détails ciselés et de relief. La propreté de la copie est sidérante, la stabilité est de mise, la photo retrouve une nouvelle jeunesse doublée d’un superbe écrin, et le grain d’origine a heureusement été conservé. Les fondus enchaînés sont vraiment les seuls moments où la définition décroche quelque peu, mais cela ne dure que quelques secondes. L’ensemble reste fluide et réellement plaisant. Il serait difficile de faire mieux sans que cela dénature les volontés artistiques.

Son - 4,0 / 5

L’éditeur est aux petits soins avec le film de Julien Duvivier puisque la piste mono bénéficie d’un encodage en DTS HD-Master Audio. Si quelques saturations et chuintements demeurent inévitables, l’écoute se révèle fluide, équilibrée, limpide. Aucun craquement intempestif ne vient perturber l’oreille des spectateurs, les ambiances sont précises. Si certains échanges manquent de punch et se révèlent moins précis, les dialogues sont dans l’ensemble clairs, dynamiques, même sans souffle parasite.

Les sous-titres anglais et français destinés au public sourd et malentendant sont également disponibles, ainsi qu’une piste Audiovision.

La Fin du jour

Crédits images : © Pathé

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 5 juillet 2016
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
La Fin du jour
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus