Austin Powers : L'espion qui m'a tirée (1999) : le test complet du DVD

Austin Powers: The Spy Who Shagged Me

Édition Prestige

Réalisé par Jay Roach
Avec Mike Myers, Heather Graham et Michael York

Édité par Metropolitan Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Un vieil homme est assis dans le trône d’un croiseur galactique. Cela n’a strictement rien à voir avec l’histoire, mais c’était l’accroche pour marquer le retour d’Austin Powers dans l’année Ménace Fantôme. Et ça a fonctionné. Dans cette suite, l’agent shagadelique de Sa Majesté accomplit un bond dans le passé, pour récupérer le bien le plus cher que le Dr. Evil lui a volé : le mojo - le sex-appeal, baby ! Mike Myers explose encore une fois l’audience planétaire dans cet one-man-show un peu scato, mais terriblement hilarant. Exit Liz Hurley (fem-bot) : la nouvelle Powers Girl est la sublime Heather Graham. Avec en prime une avalanche de jeux de mots et références à la pop-culture, dont certaines risquent de passer inaperçues en France - où les Starbucks Coffees et les trash- shows télévisuels de Jerry Springer n’ont pas encore débarqué.

Généralités - 4,5 / 5

Metropolitan surfe sans problème sur le tsunami Austin. Un disque rose-bonbon, un label « Prestige » amplement mérité, un choix de suppléments qui est pratiquement la copie-conforme de l’édition Z1 (moins les éléments DVD-Rom). En fait, le seul reproche qu’on pourrait adresser au DVD est qu’il n’offre pas de surprises aux fans qui connaissent par coeur le disque nord-américain. Avec une seule exception : la voix du doubleur français d’Austin Powers, que Metropolitan a engagé pour enregistrer les répliques du menu animé. Last but not least, les anglophones apprécieront le fait que les sous-titres ne sont pas imposés en VO.

Bonus - 4,0 / 5

Les fans d’Austin Powers vont être au septième ciel pour la quantité (plus que par la qualité) des suppléments, rigoureusement sous-titrés ou localisés en français. Début obligé par les 21 scènes coupées au montage (pour un total de 18’), suivi par les clips vidéo de Madonna, Lenny Kravitz et Mel G. Les Austinophiles enchaîneront ensuite par le commentaire audio de Mike Myers, du réalisateur et du scénariste, et par la demi-douzaine de bandes-annonces (plus celles des films à venir). Rien à signaler du coté du making of , qui s’avère assez moyen, ou des notes bio- filmographiques. A ce point là, la chasse au trésor peut commencer pour les 2 bonus cachés du disque. Et avant de passer à l’exploration des écrans, pourquoi ne pas commencer par un clic sur le logo New Line sur le menu principal ?

Image - 4,5 / 5

Shagadelic ! Toute la beauté et la richesse des tons du film est admirablement restituée dans le DVD. Du coté de la définition, on a peut-être vu mieux, mais elle est compensée par de contrastes très profonds et par une fluidité sans reproche.

Son - 5,0 / 5

Du tout bon ! Que ce soit en VO ou VF, l’audio 5.1 sait exploiter la totalité des voies et pousser à fond la dynamique. Même le son des clips vidéo est de qualité. Il n’y a rien à ajouter, sinon que notre préférence se porte sur la VO (les doubleurs feront des miracles, mais Mike Myers est unique..).

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Onkyo TX-DS474
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

3,7
5
0
4
2
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 27 novembre 2018
Après le fou rire du premier Austin Powers, Mike Myers remet le couvert pour une nouvelle parodie déglinguée des films d'espionnage... on s'en tient encore les côtes...
Avatar
Marc
Le 14 juin 2009
Pas de commentaire.
Avatar
anne kenedi
Le 27 décembre 2002
Nul en français

très drôle en anglais

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus