Magnum - Saison 1 : le test complet du Blu-ray

Magnum, P.I.

Version restaurée

1980. Réalisé par Roger Young
Avec Tom Selleck, John Hillerman et Roger E. Mosley

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 12/04/2018
Critique

Magnum - saison 1

Le détective privé Thomas Magnum est chargé de tester la sécurité de la résidence du richissime Robin Masters, confiée au majordome Higgins, un officier anglais en retraite. Magnum réussit sa mission en volant la Ferrari au nez et à la barbe de Higgins avec lequel il passe un marché : il continuera à veiller à la sécurité de la résidence, à condition de pouvoir habiter la maison d’amis et d’utiliser la Ferrari. Thomas est assisté dans ses enquêtes par deux anciens compagnons d’armes au Vietnam, T.C., un pilote d’hélicoptère, et Rick, le gérant d’un bar privé…

Magnum ou Magnum, P.I. , son titre original (P.I., pour Private investigator, communément appelé Private eye), cocréée en 1980 par Donald P. Bellisario et Glen A. Larson deux auteurs de séries imaginatifs qui venaient de terminer Galactica 1980. On doit encore à Donald P. Bellisario une contribution à l’écriture des séries Les Têtes brûlées (Baa Baa Black Sheep, 1976, 2 saisons), la création de Supercopter (Airwolf, 1984, 3 saisons), de Code Quantum (Quantum Leap, 1989, 5 saisons), de JAG (1996, 10 saisons) et de NCIS - Enquêtes spéciales (NCIS: Naval Criminal Investigative Service, 2004, 15 saisons).

Thomas ‘Tom’ Magnum, c’est Thomas ‘Tom’ Selleck, acteur décontracté dans la peau d’un personnage décontracté, qu’il interprétera jusqu’au bout des huit saisons et 158 épisodes (le rôle lui valut un Golden Globe en 1985). Un record de persévérance qu’il battra pourtant dans la peau de Frank Reagan, le chef du NYPD de la série Blue Bloods. Avec un lourd passé de baroudeur (rappelé par quelques flashbacks en noir et blanc), une apparence de célibataire endurci (la saison 2 lèvera les doutes sur son état), Magnum n’est pas si macho qu’il en a l’air du haut de son 1,92 m.

Magnum - saison 1

Magnum dénoue une affaire dans chacun de ses épisodes de 50 minutes (sauf pour le pilote, développé sur deux épisodes) et privilégie l’action, avec courses-poursuites en voiture que nous pouvons suivre des premières loges, assis à côté du héros, avec des bagarres bien chorégraphiées et son lot de rebondissements.

Malgré un taux de mortalité soutenu, Magnum accorde une place de choix à la comédie avec, pour ressort principal, les relations tendues du détective avec Higgins : le majordome veut lui imposer des règles, bien entendues jamais respectées. Il a dressé deux dobermans, Zeus et Apollon, à se précipiter sur lui, babines retroussées, à chaque fois qu’il entre dans la propriété. Dans un des épisodes, Magnum doit assurer la protection d’un important personnage, Sir Algernon Farmwoth, qui s’avère n’être qu’un insupportable roquet ! Ajoutent à la dimension comique les clins d’oeil de Magnum au spectateur et ses confidences en voice over.

En revoyant Magnum, on comprend le succès qu’a rencontré la série sur les écrans de toute la planète, pendant près d’une décennie. Bien qu’elle soit encore disponible dans une intégrale DVD de 45 disques, c’est avec plaisir qu’on l’accueille dans une version restaurée, en haute définition sur Blu-ray (sortie en 2016 en intégrale sur 37 disques au Royaume Uni, mais encore introuvable aux USA). La sortie de la saison 2 est annoncée pour le 27 juin.

Magnum - saison 1

Généralités - 3,0 / 5

Magnum, saison 1 (18 x 50 minutes) et ses suppléments (18 minutes) tiennent sur quatre Blu-ray (BD-50) logés dans un boîtier, non fourni pour le test.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, avec sous-titres optionnels, ou dans un doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio 2.0.

Bonus - 3,0 / 5

En complément, un entretien avec Donald Bellisario (1996, 1ère partie, 16’). Le créateur et showrunner de la série se souvient avoir été approché par Universal en 1980 pour le tournage du pilote, alors qu’il terminait Galactica 1980. À l’origine, l’action devait se dérouler à Los Angeles avec un héros aux faux airs de James Bond, ce qui ne plaisait guère à Tom Selleck. Le scénario, très axé sur le personnage principal, a donc dû être complètement réécrit. Le choix de Hawaii s’avérait judicieux, notamment après le succès rencontré par la série policière Hawaii - Police d’état (Hawaii Five-0, 1968, 12 saisons). Une des difficultés fut de trouver des lieux de tournage en bord de mer, sans constructions.

Pour finir, les bandes-annonces de trois autres séries Universal, L’Incroyable Hulk, Arabesque (Murder, She Wrote) et Les Têtes brûlées (Baa Baa Black Sheep), qui sont en cours d’édition Blu-ray ou le seront prochainement.

Magnum - saison 1

Image - 5,0 / 5

L’image (1.33:1, 1080p, AVC) est précise, lumineuse, avec une texture agréable, des couleurs fraîches, délicatement saturées, des contrastes fermes et des noirs profonds. Une parfaite lisibilité, dans toutes les conditions d’éclairage.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 2.0 de la version originale donne une bonne ampleur à l’ambiance et à l’accompagnement musical (notamment au célèbre thème du générique composé par Mike Post). Un bémol, cependant : l’étouffement occasionnel des dialogues. Ceux du doublage en français, plutôt réussis, sont tellement en avant qu’ils couvrent presqu’entièrement le reste de la bande-son.

Magnum - saison 1

Crédits images : © Universal

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 12 avril 2018
Magnum, une série survitaminée, épicée d’humour, une des plus populaires des années 80, nous revient, ravivée par le bain de jouvence d’une remastérisaton en HD. En prime, Hamaii, sa flore luxuriante, ses plages et… ses vahinés !
Avatar
pat
Le 16 août 2005
C'est du pur bonheur de retrouver cette serie en dvd, ça faisait un moment qu'on attendait... petits problemes de doublage comme dans Miami vice saison 1... repliques en vo de temps en temps... sinon que du bonheur.

Lire les avis »

Multimédia
Magnum - Saison 1
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus