Au service de la France - Saison 2 (2017) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Alexis Charrier
Avec Hugo Becker, Wilfred Benaiche et Christophe Kourotchkine

Édité par ARTE ÉDITIONS

Voir la fiche technique

Critique

Au service de la France

1961 : Algérie, guerre froide, notes de frais, pot, décolonisation, putsch, taupe, double-taupe, tampon, double-tampon, Cuba, lutte contre le KGB, lutte contre la CIA, pot… la vie trépidante des meilleurs espions du monde !
Le jeune agent secret, André Merlaux, est hébergé secrètement chez Moïse, son ancien chef. Les deux hommes n’ont qu’un but : faire tomber le Colonel Mercaillon, le patron des Services Secrets français. Cette quête amènera les meilleurs espions du monde à déclencher la construction du Mur de Berlin, à provoquer la crise de Cuba, à transporter une bombe atomique à travers le désert algérien en 2CV…

AU SERVICE DE LA VANNE

La saison 2 d’Au service de la France confirme non seulement tout le bien que l’on a pensé des épisodes de la première saison, mais s’offre aussi le luxe de pousser encore plus loin le bouchon de cet étrange mélange entre reconstitution historique et déluge de gags et de situations surréalistes.

Toujours orchestrée principalement par Jean-François Halin, (Les Guignols, Groland, OSS 117 (Jean Dujardin)), la série s’envole dans des sphères de comédie délirante et franchement baignées d’un non-sens tout Monty-Pythonesque.

Au service de la France

Comme pour la première saison, la couardise, la flemme, la goujaterie et la bêtise de ces agents sont omniprésentes et s’insinuent dans des faits historiques qui trouvent alors une origine tout à fait inattendue. Au passage, chaque personnage, va s’étoffer, prendre de l’assurance ou au contraire s’enfoncer dans les défauts sus-cités.

Le cocktail fonctionne de nouveau à merveille et la surprise des gags dispute l’écran à une direction artistique qui reste d’une qualité confondante et presque extraterrestre pour une série de comédie française.

Il faut également, une fois de plus, louer le talent stupéfiant d’une troupe d’acteurs aux gueules impeccables pour leurs rôles.

Plus que jamais, il faudra tout de même avoir un goût franchement prononcé pour le second (voir troisième degré) pour totalement appréhender cette série qui mélange les genres, multiplie les clins d’oeil à la culture des films d’espionnage ou même à Tintin et prend le temps d’installer un humour fin ou franchement décalé.

La saison 3 n’est pas encore d’actualité, mais c’est tout le mal que l’on souhaite à cette pépite réjouissante.

Au service de la France

Généralités - 4,0 / 5

ARTE est un éditeur toujours assez soigneux de ces éditions. On trouve les deux Blu-ray de la saison, sérigraphiés comme des bobines de magnétophone dans un boîtier Blu-ray simple épaisseur, glissé lui même dans un fourreau carton. Les menus suivent l’ambiance de la série et de son générique.

Bonus - 4,0 / 5

Plus de sérieux et moins de vannes dans les bonus de cette saison 2 avec une sélection plus classique mais très instructive.

3 entretiens ouvrent le bal avec bien évidemment Jean-François Halin qui présente cette saison, mais spoile pas mal au passage, à voir donc plutôt après le visionnage de la saison pour une belle dose d’anecdotes très précises et historiques ; puis le réalisateur Alexis Charrier qui a dû se glisser dans une série déjà mise en place et le compositeur Nicolas Godin (groupe Air) qui au contraire, retrouve avec plaisir cette famille de personnages et les accompagne musicalement dans leur évolution.

Suivent deux commentaires audio des auteurs qui confirment la part de vérité détournée dans la série et délivrent une dose impressionnante d’anecdotes sur le tournage, l’ambiance parfois potache, sur l’histoire évoquée et sur les nombreux clins d’oeil à des films ou des BD. C’est parfois très drôle.

Les 2 scènes coupées n’apportent pas grand chose, si ce n’est un nouveau gag un peu raciste très drôle du personnage Moulinier.

On termine avec Et maintenant une réclame ! dont on ne sait pas trop si c’est une très courte scène coupée ou un gag improvisé sur le plateau.

Au service de la France

Image - 5,0 / 5

Bien qu’encodées en 1080i les images de cette édition Blu-ray sont impeccables et ne trahissent pas un instant cette limitation. La définition est éclatante et le côté froid et rigide est parfaitement en accord avec les bureaux et les agents qui y travaillent, tandis que le extérieurs, bien plus nombreux dans cette saison, profitent d’un rendu lumineux et aux couleurs qui claquent.

Son - 5,0 / 5

Une unique piste en DTS-HD Master Audio 5.1 mettra tout le monde d’accord avec un rendu très clair, des dialogues précis, et une musique d’ambiance parfaitement mixée. Les effets arrières sont très discrets et les basses peu sollicitées.

Au service de la France

Crédits images : © Benoit Delfosse / Nicolas Schul - Mandarin Television, ARTE France, Scope Pictures

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 8 août 2018
Plus que jamais, il faudra tout de même avoir un goût franchement prononcé pour le second (voir troisième degré) pour totalement appréhender cette série qui mélange les genres, multiplie les clins d’oeil à la culture des films d’espionnage ou même à Tintin et prend le temps d’installer un humour fin ou franchement décalé.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus