Le 15h17 pour Paris : le test complet du Blu-ray

The 15:17 to Paris

Blu-ray + Digital HD

2018. Réalisé par Clint Eastwood
Avec Spencer Stone, Anthony Sadler et Alek Skarlatos

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 27/07/2018
Critique

Le 15h17 pour Paris

Le 21 août 2015, trois amis d’enfance, Anthony Sadler, un étudiant, Alek Skarlatos et Spencer Stone, deux jeunes militaires américains, partis visiter l’Europe, montent à Amsterdam à bord du Thalys de 15h17 à destination de Paris. À 17h45, peu après que le train soit entré en France, ils neutralisent un terroriste d’origine marocaine, armé d’une kalachnikov, de neuf chargeurs et de 300 cartouches, au moment où il s’apprêtait à ouvrir le feu sur les passagers…

Le 15h17 pour Paris (The 15:17 to Paris) sorti en février 2018, dans la foulée de Sully, un autre hommage de Clint Eastwood à un autre acte de bravoure qui, lui aussi, a très probablement épargné de nombreuses vies humaines.

Ce qui faisait l’intérêt (relatif) de Sully, la polémique sur la pertinence du choix qu’avait fait le pilote de poser l’avion sur la rivière Hudson, manque à Le 15h17 pour Paris : il y avait peu de chances, en effet, que vienne à quiconque l’idée de critiquer l’initiative prise par les trois « héros » pour éviter ce qui risquait fort de devenir un terrible massacre.

Le 15h17 pour Paris nous emmène, à petite vitesse, dans une série d’allers et retours du présent au passé, jusqu’aux années de collège de Spencer, Alek et Anthony, en passant par leur service sous l’uniforme, avec des flashbacks le plus souvent sans lien avec la scène qui les précède. On nous promène mollement dans les sites les plus visités de Rome, le Colisée, la fontaine de Trevi, la Piazza di Spagna et la Place Saint-Pierre, puis sur le Grand Canal de Venise… avec, pour temps forts, la prise de selfies. L’action n’avance pas, mais l’ennui progresse.

Le 15h17 pour Paris finit avec un petit saut dans le futur : la remise, par François Hollande, trois jours après l’exploit, de la Légion d’honneur à, non pas trois, mais quatre héros. Le quatrième, Chris Norman, un homme d’affaires britannique qui a prêté main-forte aux trois autres pour neutraliser le terroriste. Ignoré par le film, il a l’air de sortir d’un chapeau lors de la remise des décorations au Palais de l’Élysée !

Quelle que soit l’admiration suscitée par la conduite des trois quatre hommes, et l’assez bonne idée de faire tenir leur propre rôle par les protagonistes de l’histoire, c’était un défi pratiquement insurmontable de vouloir remplir un scénario avec une seule action qui n’a duré que quelques minutes. Fallait-il le relever ?

Le 15h17 pour Paris

Généralités - 4,0 / 5

Le 15h17 pour Paris (94 minutes) et ses suppléments (21 minutes) tiennent sur un Blu-ray BD-50 logé dans un boîtier de 11 mm, glissé dans un fourreau.

Le menu fixe et musical propose le film dans sa version originale, au format Dolby Atmos, compatible Dolby TrueHD 7.1, ou, au choix, DTS-HD Master Audio 5.1, ainsi que dans un doublage en trois langues, dont le français, en définition standard, au format audio Dolby Digital 5.1.

Sous-titres en huit langues, dont le français (et l’anglais pour malentendants).

Piste d’audiodescription en anglais Dolby Digital 5.1.

Copie digitale offerte.

Bonus - 2,0 / 5

Chaque seconde compte (8’, 1080p, AVC, Dolby Digital 2.0). Les trois Américains et Mark Moogalian, un autre passager gravement blessé par le terroriste (il rejoue, lui aussi, sa propre mésaventure), rappellent les faits. On nous dit que Jean-Hugues Anglade, un des passagers du train, avait communiqué les détails de l’attentat au People Magazine.

Le courage en personne (12’). Clint Eastwood et les producteurs rappellent que le film est l’adaptation du livre coécrit par les trois héros et par Jeffrey E. Stern. Ce n’est qu’après la recherche d’acteurs professionnels que la décision a été prise de confier leur propre rôle aux trois auteurs de l’acte de bravoure. Les scènes de l’attentat ont été tournées à bord d’un vrai Thalys en marche.

Le 15h17 pour Paris

Image - 5,0 / 5

L’image (2.39:1, 1080p, AVC), lumineuse, profite de solides contrastes, avec des noirs denses, et d’une excellente résolution qui révèle les détails du cadre dans toute la profondeur du champ, par exemple dans la visite de Rome. Les couleurs sont naturelles, dans toutes les conditions d’éclairage.

Son - 4,5 / 5

Le son format Dolby Atmos, testé dans le format compatible Dolby TrueHD 7.1, précis, bénéficie d’une forte dynamique et crée, par une utilisation cohérente des voies latérales et arrières, une réelle impression d’immersion dans l’environnement. Le format alternatif de la version originale, DTS-HD Master Audio 5.1 est, lui aussi, à la hauteur des attentes.

Le doublage en français au format standard Dolby Digital 5.1, moins fin et moins incisif, est toutefois suffisamment immersif. Le débit des dialogues est assez monotone.

Crédits images : © 2017 Warner Bros. Entertainment Inc., Village Roadshow Films North America Inc. and RatPac-Dune Entertainment LLC

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

2,0
5
0
4
0
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 28 juillet 2018
Le Thalys de 15h17 pour Paris nous emmène, à petite vitesse, dans une série d’allers et retours du présent au passé des trois protagonistes. Fallait-il relever le défi, pratiquement insurmontable, de tenter remplir un scénario avec une action qui n’a duré que quelques minutes ?

Lire les avis »

Multimédia
Le 15h17 pour Paris
Bande-annonce VF
Le 15h17 pour Paris
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus