The Last Kingdom - Saison 2 : le test complet du Blu-ray

The Last Kingdom

2017. Réalisé par Peter Hoar
Avec Alexander Dreymon, Ian Hart et David Dawson

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 09/11/2018
Critique

The Last Kingdom - Saison 2

Uhtred a beaucoup perdu lors de la bataille menée par le roi Alfred contre les Danois pour sauver le royaume de Wessex et commence petit à petit à faire son deuil. Il entame alors un voyage vers le Nord afin de venger la mort de Ragnar et récupérer la terre de ses ancêtres. Banni par le roi Alfred, il est capturé par les Vikings et enchaîné comme rameur à bord d’un drakkar…

The Last Kingdom a puisé l’inspiration de son scénario chez Bernard Cornwell, l’auteur de toute une série de romans historiques, pour la plupart édités en France, les plus connus étant ceux racontant les faits d’armes de Richard Sharpe, un soldat anglais embarqué dans les guerres napoléoniennes, adaptés pour la télévision dans une série d’une quinzaine de téléfilms éditée au Royaume Uni avec, dans le rôle-titre, Sean Bean, l’Eddard ‘Ned’ Stark de Game of Thrones (Le Trône de Fer). The Last Kingdom adapte les deux premiers tomes d’une autre série d’une dizaine de romans, The Saxon Stories, dont le héros est Uhtred, faisant revivre le règne d’Alfred le Grand, à la tête du royaume de Wessex qui, en s’agrandissant, deviendra le royaume d’Angleterre.

Cette ambitieuse production britannique, en s’appuyant sur quelques repères historiques, imagine ce que pouvait avoir été la vie dans le Nord de l’Angleterre aux temps des invasions danoises. De beaux décors, d’une taille et d’une diversité impressionnantes, une armée de figurants, des costumes et accessoires créés pour l’occasion… la production n’a pas lésiné sur les moyens : le coût d’un seul épisode a tourné autour de 5 millions de livres.

The Last Kingdom - Saison 2

Cette deuxième saison de The Last Kingdom ne déçoit pas les attentes créées par la saison 1, avec, pour rafraîchir le récit, de nouveaux décors, des nouveaux paysages… Et aussi de nouveaux personnages, dont trois femmes qui tiennent une place importante dans le récit, Gisela, interprétée par l’Allemande Peri Baumeister, vue dans la minisérie The Heavy Water War (Kampen om tungtvannet, 2015), Hild, une nonne qui n’a pas peur d’enfiler une cotte de mailles et de brandir une épée, interprétée par Eva Birthistle (Strike Back), qui avait fait une courte apparition au début et à la fin de la saison 1. On y voit également Aethelflaed, la fille d’Alfred, interprétée par Millie Brady, apparue pour la première fois devant les caméras en 2014 dans la série Mr Selfridge, promise à Aethelred, roi de Mercie, dont le visage angélique cache une rare brutalité, interprété par Toby Regbo (Reign, une série en 78 épisodes sur Mary, reine d’Écosse, disponible au Royaume Uni).

Le morceau de bravoure de cette deuxième saison est la reprise de Dunholm aux Danois, une forteresse réputée imprenable derrière son mur d’enceinte clos par une lourde porte. Deux armées confrontées, une mise en scène rythmée, des mouvements de caméras maîtrisés, avec de longs travellings latéraux, des prises de vues par drone… Avec des cascades bien réglées et des effets spéciaux habilement trompeurs, tout ça paraît réaliste, à une exception près dans de nombreux plans des scènes sur la mer aux effets complètement ratés.

Sur la lancée de la saison 1, ce nouveau volet n’est pas avare d’images de violence en tout genre : décapitation, clous enfoncés dans les mains d’un condamné promis à une lente agonie sur une croix, guerrier dévoré par des chiens, poitrines traversées par flèches, lances ou épées, égorgements, noyade (à petit feu !) d’un galérien enchaîné en figure de proue…

The Last Kingdom est reparti pour une saison 3 de huit épisodes dont la diffusion par Netflix est annoncée pour le 19 novembre.

The Last Kingdom - Saison 2

Généralités - 3,0 / 5

The Last Kingdom - Saison 2 (8 x 60 minutes) et ses suppléments (23 minutes) tiennent sur trois Blu-ray BD-50 logés dans un coffret non fourni pour le test, effectué sur check discs.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, au format audio DTS-HD Master Audio 5.1, avec sous-titres en français et dans six autres langues (dont l’anglais pour malentendants) et dans un doublage en français au format Digital Surround DTS 5.1.

Bonus - 3,0 / 5

L’histoire à ce jour (6’), un résumé de la saison 1, s’ouvre sur le père d’Uthred, mort les armes à la main en défendant son comté de Bebbanburg contre une invasion danoise, puis l’adoption de l’orphelin par le Danois Ragnar qui l’a élevé avec son fils Erik. Devenu adulte, Uthred n’a qu’un but : récupérer les terres ancestrales. L’héritier naturel du Wessex était le jeune Aethelwod, mais le chrétien Alfred se fait couronner avec l’ambition d’unir les royaumes de Mercie, East-Anglia et de Cornouaille pour fonder le royaume d’Angleterre. Le soutien d’Uthred à Alfred, lors de la bataille d’Edington, pour chasser les Danois du Wessex lui vaut d’être pris par eux pour un traître.

Le tournage de la saison 2 (17’). Le but des producteurs : en montrer plus encore que dans la saison 1, découvrir de nouveaux lieux. Les décors (dont on voit la construction d’une partie en accéléré) font naître plusieurs villes, encore des villages à l’époque, York, Winchester, Dunholm… Un des décors le plus imposant est celui de la salle commune des Vikings, avec sa spectaculaire charpente. Les scènes de batailles ont été soigneusement planifiées par un storyboard….

The Last Kingdom - Saison 2

Image - 4,5 / 5

L’image (1.78:1, 1080p, AVC), lumineuse, bénéficie d’une résolution révélant tous les détails des plans, de couleurs bien étalonnées, dans une palette généralement froide pour les scènes tournées en extérieur, avec des contrastes fermes et des noirs denses.

Son - 4,0 / 5

Comme celui de la saison 1, le son DTS-HD Master Audio 5.1 de la version originale bénéficie d’une bonne dynamique et d’un spectre largement ouvert. Mais, concentré sur les voies frontales, il peine à être suffisamment enveloppant pour plonger le spectateur au milieu de l’action. Ces observations valent pour le doublage en français Digital Surround DTS 5.1, moins incisif et qui place trop en avant des dialogues au timbre un peu mat.

The Last Kingdom - Saison 2

Crédits images : © Carnival Film & Television Limited 2017

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 9 novembre 2018
Cette deuxième saison tient les promesses de la première. Elle propose d’impressionnants décors, son morceau de bravoure, la reprise aux Danois d’une forteresse réputée imprenable, avec cascades bien réglées et effets spéciaux habilement trompeurs... et son habituel déchaînement de violence.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus