Bajirao Mastani (2015) : le test complet du Blu-ray

Combo Blu-ray + DVD + CD - Édition Limitée Digibook

Réalisé par Sanjay Leela Bhansali
Avec Ranveer Singh, Deepika Padukone et Priyanka Chopra

Édité par ESC Editions

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 21/12/2018
Critique

Bajirao Mastani

Inde, XVIIIème siècle, à Pune, capitale de l’empire marathe. Bajirao, dont l’ambition est de conquérir tout le continent indien, est désigné Peshwa, premier ministre et chef de guerre. Mastani, fille du roi rajpoute hindou Chhatrasal et de son épouse musulmane, lui demande de venir au secours de son royaume, envahi par les musulmans. Bajirao tombe amoureux de Mastani et en fait sa seconde épouse. Mais, de confession musulmane, elle est rejetée par les brahmanes, par la cour et par la mère de Bajirao…

Bajirao Mastani, sorti en Inde en 2015 et le 25 juillet 2018 dans les salles françaises, est l’adaptation de Raau, un roman historique de Nagnath S. Inamdar, publié en 1972. C’est le huitième long métrage de Sanjay Leela Bhansali, connu chez nous pour Devdas, une autre histoire d’amour contrarié qui glana, en 2002, une impressionnante moisson de prix en Inde et bénéficia d’une assez large distribution internationale.

Bajirao Mastani, dans la veine du cinéma de Bollywood mêlant romance, danses et chansons, ajoute une bonne rasade d’épopée guerrière. La profusion et l’exubérante beauté des décors et des costumes, le réglage minutieux des cinq ballets qui s’insèrent dans le récit donnent la mesure de l’investissement du réalisateur, de ses équipes et des acteurs et font du film une indiscutable réussite dans son genre, autrement plus convaincante que certaines productions occidentales, telle 300, par exemple.

Bajirao Mastani

Un curieux avertissement s’affiche « Le réalisateur n’a aucune intention de manquer de respect, de dénigrer les croyances, les sentiments et la susceptibilité d’aucune personne, communauté, société, ni leur culture, coutumes et traditions. » On en comprend la raison quand on sait qu’en 2017 un groupe d’extrémistes hindous a envahi les plateaux en plein tournage de Padmaavat, son dernier film, suspecté d’offenser l’image de la princesse rajpoute Padmavati et détruit une bonne partie des décors !

Voilà qui braque les projecteurs sur un autre aspect de Bajirao Mastani, porteur d’un message de tolérance dans un pays où continuent de sévir le sectarisme et un violent antagonisme entre hindous et musulmans.

Ranveer Singh (Banjirao) et Deepika Padukone (Mastani), couple à la ville comme à l’écran, et Priyanka Chopra (Kashi, la première épouse), plus largement connue que les deux premiers hors de son pays pour avoir été en tête de distribution de la série Quantico, s’investissent pleinement dans leur rôle et font une brillante démonstration de leur talent de danseurs dans les ballets réglés comme du papier à musique, dont l’impeccable synchronisation est mise en évidence par quelques prises en plongée verticale à la Busby Berkeley.

Un éblouissant divertissement saisi par une caméra virevoltante, toujours maîtrisée.

Bajirao Mastani

Généralités - 3,5 / 5

Bajirao Mastani (157 minutes) et ses suppléments (85 minutes) tiennent sur un Blu-ray BD-50, un DVD-9 et un CD de la bande originale logés, pour cette Édition limitée, dans un Digibook, non fourni pour le test, effectué sur le seul Blu-ray. Le film sort simultanément dans deux éditions single, Blu-ray ou DVD, des Éditions ESC.

Le menu animé et musical propose le film dans sa version originale, au format audio DTS-HD Master Audio 5.1 stéréo, avec sous-titres optionnels.

À l’intérieur du Digibook, un livret de 24 pages contenant le synopsis, une courte information sur la genèse du film, son coût (18 millions de dollars), sa distribution, une filmographie sélective de Sanjay Leela Bhansali et des acteurs principaux, une présentation des cinq chansons dont la musique a été composée par le réalisateur et quelques informations sur la préproduction, étalée sur 19 mois, sur la production et sur la postproduction du film, sur les 22 décors construits à Film City, les studios de Mumbai, sur la sortie en Inde, le 18 décembre 2015, sur 25 000 écrans et sur la pluie de récompenses qu’il reçut là-bas.

Bajirao Mastani

Bonus - 3,0 / 5

Les chansons (20’) peuvent être toutes les cinq visionnées séparément dans leur version complète ou en version karaoke (27’).

Les coulisses du tournage (anglais et hindi, sous-titré, 21’). Le scénario ne s’éloigne guère de l’histoire, vieille de près de 300 ans, elle-même inspirée de faits réels. Le tournage de Devdas se terminait, il y a 13 ans, quand on a proposé au réalisateur Sanjay Leela Bhansali d’adapter le roman historique. Ce fut le point de départ des repérages, de la collecte d’une documentation sur l’histoire, les costumes, la musique… On assiste à la répétition des danses et du maniement des armes devant des miroirs, aux leçons d’équitation de l’acteur principal, à la préparation et au tournage des combats réglés par un storyboard…

Tournage des chansons (13’). On voit la construction et la décoration de l’atrium du Palais des miroirs, l’enregistrement des chansons, la répétition des ballets…

Deepika Padukone parle de Mastani (2’). Elle évoque le personnage qu’elle interprète.

Pour finir, la bande-annonce originale et la bande-annonce française.

Ces suppléments auraient gagné à être moins promotionnels.

Bajirao Mastani

Image - 5,0 / 5

L’image (2.35:1, 1080p, AVC), à l’aune du film, propose une brillante luminosité, de solides contrastes avec des noirs denses et une excellente définition, sans défaut de compression (toute la capacité du disque a été utilisée).

Son - 5,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 est à la hauteur : une ouverture généreuse de la bande passante sert particulièrement les interludes musicaux, rythmés par des percussions renforcées par une forte dynamique. La répartition équilibrée du son sur les cinq voies plonge le spectateur au coeur des scènes de bataille.

Crédits images : © ESC Éditions

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 21 décembre 2018
La profusion et l’exubérante beauté des décors et des costumes, le réglage minutieux des cinq ballets qui s’insèrent dans le récit font de de cette épopée guerrière une des meilleures superproductions de Bollywood.

Lire les avis »

Multimédia
Bajirao Mastani
Bande-annonce 1 VOST
Bajirao Mastani
Clip vidéo VOST
Bajirao Mastani
Bande-annonce 2 VOST
Bajirao Mastani
Clip vidéo

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus