Narcos - Saison 3 (2017) : le test complet du Blu-ray

Narcos

Réalisé par Andi Baiz
Avec Pedro Pascal, Damián Alcázar et Francisco Denis

Édité par Gaumont

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 25/01/2019
Critique

Narcos - Saison 3

La mort de Pablo Escobar, le baron du cartel de Medellin, a laissé le champ libre au cartel de Cali, dirigé par le quadriumvirat des Caballeros de Cali, composé de Hélmer ‘Pacho’ Herrera, responsable de la distribution, de José ‘Chepe’ Santacruz Londoño, responsable du marché américain, de Miguel Rodriguez Orejuela, le numéro 2, et de son frère Gilberto Rodriguez Orejuela, le big boss. Leur plan en 1994 : amasser le plus d’argent possible avec le trafic de la drogue, l’investir dans des activités licites, se rendre aux autorités avec l’assurance d’être aussitôt libérés, garantie par un accord signé avec le précédent gouvernement de la Colombie. Javier Peña, l’agent de la DEA (Drug Enforcement Agency) est, à nouveau, dépêché à Bogotá pour faire échouer ce plan.

Cette troisième saison de Narcos, série créée en 2015 par Carlo Bernard, Chris Brancato, Doug Miro et Paul Eckstein, perd l’acteur emblématique des deux premières saisons, Wagner Moura, extraordinaire dans son incarnation de Pablo Escobar. Mais on retrouve l’autre personnage-clef, Javier Peña, toujours interprété par Pedro Pascal, présent depuis le pilote de la série. Les images d’archives du générique ont changé pour coller à l’actualité, mais restent accompagnées par Tuyo, la chanson de Rodrigo Amarante.

Narcos - Saison 3

Narcos accueille de nouveaux personnages assez hauts en couleurs, les quatre Caballeros de Cali, interprétés par un solide casting international avec le Mexicain Damián Alcázar, dans le rôle de Gilberto Rodriguez, le Vénézuélien Francisco Denis dans celui de son frère Miguel, le Portugais Pêpê Rapazote, dans celui, glaçant, de Chepe et Alberto Ammann dans la peau de Pacho Herrera, le plus inquiétant des quatre. Mais la série met surtout en avant un cinquième personnage du cartel, le pivot de cette saison après Javier Peña, Jorge Salcedo, le chef de la sécurité du cartel, interprété par le Suédois Matias Varela.

Narcos, dans cette nouvelle saison, propose moins d’action que les deux premières (mais tout autant de scènes violentes, avec de bons moments de suspense), en échange de plus d’informations sur l’organisation du trafic, le blanchiment de l’argent, et de nombreuses références historiques. Un des épisodes nous emmène au contact des FARC (Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia) qui finançaient leurs activités par des enlèvements contre rançon et le narcotrafic. Quelques inserts d’archives filmées nous montrent le vrai visage des protagonistes.

Narcos - Saison 3

Narcos ne fait toutefois pas mention du nettoyage social auquel a précédé le cartel de Cali qui avait formé des Grupos de limpieza social qui assassinaient des « indésirables », prostituées, homosexuels, clochards, petits délinquants… Elle révèle cependant clairement le soutien financier (6,2 millions de dollars) du cartel à Ernesto Samper, candidat du parti libéral aux élections présidentielles qu’il remportera en juin 1994 et les millions de dollars investis dans la corruption de la police, de l’armée, des politiques… Ce qui amènera les USA à bannir les relations commerciales avec le pays et finira par aboutir au Procès 8 000, l’étalage au grand jour des relations du Parti libéral avec les narcotrafiquants.

Narcos reste ainsi toujours aussi passionnante. Et l’anthologie du narcotrafic ne va pas s’arrêter là : un nouveau volet s’est ouvert, Narcos: Mexico sur le cartel de Guadalajara. La saison 1 vient d’être diffusée sur les écrans de Netflix et une saison 2 est annoncée pour 2019.

Narcos - Saison 3

Généralités - 4,0 / 5

Narcos, saison 3 (10 épisodes d’une durée cumulée de 531 minutes) tient sur quatre Blu-ray (3 BD-50 et 1 BD-25) logés dans un Digipack, glissé dans un solide étui cartonné.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, en anglais et en espagnol, avec sous-titres imposés (qui auraient pu être placés plus bas sur l’image), et le choix entre deux formats audio, DTS-HD Master Audio 5.1 ou 2.0 stéréo.

Un doublage en français est disponible dans ces deux formats, mais seuls les dialogues en anglais sont traduits, pas ceux en espagnol.

Narcos - Saison 3

Bonus - 1,0 / 5

Les suppléments des saisons 1 et 2 n’étaient pas très généreux Mais c’est loin de s’arranger avec la saison 3 !

Pour tout bonus vidéo, un furtif Coup d’oeil sur les coulisses (3’, VOST) propose une esquisse des quatre chefs du cartel de Cali qui n’ajoute strictement rien au visionnage de la série.

Image - 4,5 / 5

L’image (1.78:1, 1080p, AVC), très stable, parfaitement détaillée et contrastée dans tous les environnements, avec, comme pour les deux saisons précédentes, de petites faiblesses dans quelques scènes d’intérieur peu éclairées.

Narcos - Saison 3

Son - 4,5 / 5

Pour le son, le constat est identique à celui dressé lors du test des saisons 1 et 2. Le format DTS-HD Master Audio 5.1, disponible pour la version originale comme pour le doublage en français, bénéficie d’une excellente dynamique, d’un spectre ouvert avec des basses fermes et procure une sensation d’immersion souvent un peu trop discrète, mais qui peut être spectaculaire, par exemple dans la rencontre avec les FARC. Les rythmes latinos de la musique d’accompagnement occupent l’espace.

Les dialogues sont clairement restitués. Seuls ceux en anglais étant doublés, sans grande conviction, autant privilégier la version originale.

Une alternative DTS-HD Master Audio 2.0 est disponible dans les deux versions.

Narcos - Saison 3

Crédits images : ™ & © 2017 NARCOS PRODUCTIONS LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 25 janvier 2019
Cette troisième saison, tout aussi passionnante que les deux premières, montre la poursuite de la lutte du FBI contre le cartel de Cali qui a immédiatement occupé le champ libre laissé par la mort de Pablo Escobar et multiplié son chiffre d’affaires avec le soutien, grassement acheté, des autorités colombiennes.

Lire les avis »

Multimédia
Narcos - Saison 3
Bande-annonce VOST
Narcos - Saison 3
Teaser

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus