Galveston (2018) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Mélanie Laurent
Avec Ben Foster, Elle Fanning et Lili Reinhart

Édité par The Jokers

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 09/04/2019
Critique

Mélanie Laurent revient derrière la caméra pour un thriller violent, à cent lieues des ambiances intimistes de ses trois films précédents.

Galveston

Nouvelle Orléans, 1988. Un médecin annonce à Roy, un petit malfrat, qu’il souffre d’un cancer pulmonaire et que ses jours sont comptés. Son patron, un gangster, pour l’éliminer, lui a tendu un piège dont il réussit à se sortir en même temps qu’il sauve Rocky, une jeune prostituée. Les deux se réfugient dans un motel de Galveston, Texas, peut-être avec l’espoir d’une seconde chance…

Galveston, présenté en première du Festival du Cinéma américain de Deauville en 2018, est l’adaptation du deuxième roman de Nic Pizzolatto, plus connu comme scénariste et showrunner de la série True Detective et comme coscénariste de Les 7 mercenaires, le remake réalisé par Antoine Fuqua en 2016.

Mélanie Laurent, non contente de s’être fait un nom en tant qu’actrice, notamment avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino et Eli Roth, 2009), ou encore avec Beginners (Mike Mills, 2010), s’est risquée à passer aussi derrière la caméra pour réaliser, en 2011, son premier long métrage, Les Adoptés, puis Respire en 2014 et Plonger en 2017, trois fictions, et un intéressant documentaire, coréalisé avec Cyril Dion, Demain, salué par un César en 2016.

Galveston

Galveston obligeait Mélanie Laurent à couper ses racines : sans bien maîtriser l’anglais, elle allait devoir se confronter à un environnement de tournage nouveau, celui de l’industrie cinématographique de Hollywood. Elle confiait à Deauville : « C’est allé vite. Normalement, j’ai deux mois de préparation, là j’ai eu 10 jours. Je tourne d’habitude en 35 jours, j’en ai eu 23. » Pire encore, elle s’attaquait à un genre, le thriller violent, à cent lieues des ambiances intimistes de ses trois films précédents.

Bien photographié par Arnaud Potier qui tenait la caméra de Respire, Galveston bénéficie surtout du talent des deux acteurs principaux, Ben Foster, qui avait particulièrement attiré l’attention avec Chris Pine dans Comancheria (Hell or High Water, David Mackenzie, 2016), et Elle Fanning qui affirme, depuis Super 8 (J.J. Abrams, 2011), une étonnante maturité et une capacité à émouvoir en restant naturelle, ce qu’elle a encore récemment montré dans Les Proies (The Beguiled, Sofia Coppola, 2017) ou dans Mary Shelley (Haifaa Al-Mansour, 2017). Sont aussi au générique, Beau Bridges, dans le rôle du patron mafieux et María Valverde pour une trop brève apparition.

Galveston ne suscite pourtant pas une complète adhésion, principalement en raison de l’image superficielle qu’il donne des deux personnages principaux, une faiblesse manifestement imputable au scénario. D’autre part, le montage peine à soutenir le rythme. Accessoirement, la dernière scène, qui nous ramène au plan d’ouverture, paraît artificiellement greffée au récit sans rien y ajouter d’essentiel.

Galveston

Généralités - 3,5 / 5

Galveston est la septième édition vidéo de The Jokers, créée en 2014 par Manuel Chiche, ancien dirigeant de Wild Side, gérant de la société de distribution Les Bookmakers et fondateur de La Rabbia dont l’Édition Ultime limitée de Memories of Murder a tout récemment obtenu, dans la catégorie patrimoine, le Prix 2018 du jury DVD/Blu-ray du Syndicat Français de la Critique de Cinéma. Au catalogue de The Jokers figure aussi l’inoubliable Brimstone, réalisé par Martin Koolhoven en 2016, avec Guy Pearce et Dakota Fanning.

Galveston (94 minutes) et son supplément (31 minutes) tiennent sur un Blu-ray BD-50 logé dans un boîtier non remis pour le test, effectué sur check disc.

Le menu animé et musical propose le film dans sa version originale, avec sous-titres optionnels, et dans un doublage en français, les deux au format DTS-HD Master Audio 5.1.

Galveston

Bonus - 3,0 / 5

Histoire d’une cavale (31’). Mélanie Laurent loue l’ouverture d’esprit des Américains qui les a amenés à lui proposer un genre éloigné de celui de ses films précédents, notamment par la violence qui s’y déploie. Elle a immédiatement accepté Elle Fanning et a élagué les dialogues de Ben Foster pour faire de Roy un personnage plus taiseux que celui du scénario initial. Elle évoque la direction des acteurs, avec la longue préparation de certaines scènes, tout ce qu’elle a réussi à obtenir d’Elle Fanning, le long plan séquence dans le labyrinthe du pressing à la fin du film… Pas habituée aux interventions de la production dans le tournage, elle reconnaît l’effet stimulant qu’elles peuvent avoir.

Bande-annonce.

Galveston

Image - 4,0 / 5

L’image (2.35:1, 1080p, AVC), finement résolue, avec une texture agréable, propose des couleurs naturelles, des contrastes assez fermes, mais des noirs qui peuvent, occasionnellement, manquer de densité.

Galveston

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 de la version originale profite d’une bonne dynamique et d’une bande passante généreusement ouverte. Mais une utilisation trop discrète des voies latérales concentre l’image sonore dans le plan frontal. Les dialogues ne sont parfois pas suffisamment priorisés sur l’ambiance. S’ils sont placés plus en avant dans le doublage, ils manquent de naturel.

Galveston

Crédits images : © The Jokers

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 10 avril 2019
Le premier film tourné par Mélanie Laurent aux USA a deux atouts, sa photographie et le talent de ses acteurs, Elle Fanning et Ben Foster, mais aussi un scénario qui peine à susciter l’empathie du spectateur pour les personnages.

Lire les avis »

Multimédia
Galveston
Bande-annonce VOST
Galveston
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus