La Chute de l'empire américain (2018) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Denys Arcand
Avec Alexandre Landry, Maripier Morin et Rémy Girard

Édité par Jour2Fête

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 18/09/2019
Critique

Le hasard peut changer une destinée. Un chauffeur-livreur de Montréal peut en témoigner…

La Chute de l'empire américain

Pierre-Paul Daoust, 36 ans, docteur en philosophie, est chauffeur-livreur à Montréal. Pour lui, l’argent corrompt tout et provoquera la chute de l’empire américain. Pourtant, il n’hésite pas, après un hold-up sanglant, juste avant l’arrivée de la police, à cacher dans son camion deux gros sacs abandonnés sur un parking, contenant plusieurs millions de dollars. Maintenant, que faire de cet argent brûlant ? Il sollicite l’aide d’une escort girl, d’un diplômé en gestion de fortune tout juste sorti de prison et d’un avocat spécialisé dans « l’optimisation fiscale ».

Sorti en 2018, ce film est le troisième volet d’une trilogie. Dans le premier chapitre, Le Déclin de l’empire américain (1986), où Denys Arcand racontait un weekend à la campagne où quelques universitaires révélaient leurs penchants sexuels Dans le second chapitre, Les Invasions barbares, salué en 2004 par l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, Remy, se sachant condamné par un cancer, tentait de se rabibocher avec sa famille et ses amis. La Chute de l’empire américain n’a pas grand-chose à voir avec ces deux films.

Être intelligent est un handicap

C’est ce que tente de démontrer Pierre-Paul, en rappelant que « Léon Tolstoï interdisait à ses paysans de se faire vacciner » et que Jean-Paul Sartre, après avoir été stalinien, « à la fin de sa vie, chantait les louanges de Pol Pot ». Voilà qui donne, d’emblée, le ton gentiment provocateur et anarchiste du film.

La Chute de l'empire américain

La Chute de l’empire américain, avec légèreté et un zest d’humour (et deux scènes violentes), mêle action et romance dans un jeu du chat et de la souris entre la police, les gangsters auxquels l’argent appartenait et ses accidentels receleurs. Une histoire de hold-up foireux, un thème qui avait déjà inspiré au réalisateur-scénariste en 1972 pour son deuxième film de fiction, le grand-guignolesque La Maudite galette (jamais édité sur disque optique, pas même au Canada).

La distribution des rôles est un des atouts du film. Alexandre Landry, révélé dès son premier rôle dans Gabrielle (Louise Archambault, 2013) incarne avec sensibilité le personnage de Pierre-Paul, emporté dans une aventure imprévue, tentant de réconcilier ses prétendues valeurs altruistes et ses actes à coups de citations de philosophes de l’antiquité, Platon, Socrate, Épicure, Marc-Aurèle… Maripier Morin, modèle et animatrice de télévision, démontre, avec ce premier rôle au cinéma qu’elle sait allier charme et naturel. Denys Arcand a confié les deux autres rôles du quatuor à des familiers de son cinéma. Celui de l’avocat Wilbrod Taschereau à Pierre Curzi, celui de Sylvain Bigras, l’ex-taulard, à Rémy Girard.

La Chute de l’empire américain réussit également à donner une vision impressionniste de la ville de Montréal.

Un polar bien rythmé, un regard un peu anar sur la société et l’argent, une histoire d’amour pas banale… un film divertissant.

La Chute de l'empire américain

Généralités - 3,0 / 5

La Chute de l’empire américain (127 minutes) et ses suppléments (34 minutes) tiennent sur un Blu-ray BD-50, logé dans un boîtier non fourni pour le test.

Le menu animé et musical propose le film dans deux formats audio, DTS-HD Master Audio 5.1 et 2.0 stéréo.

Sous-titres pour malentendants.

Jour2Fête propose simultanément, à un prix attractif, la Trilogie Denys Arcand : Le déclin de l’empire américain + Les invasions barbares + La chute de l’empire américain, dans un coffret de trois DVD. Pas d’édition Blu-ray.

Bonus - 3,5 / 5

Deux bonus exclusifs, produits par Jour2Fête en 2019.

Entretien avec Denys Arcand’ (23’). « Dans la vie courante, je suis un grand lecteur de faits divers ». Le récit d’un hold-up sanglant par deux Noirs dans le quartier des affaires de Montréal avait particulièrement attisé sa curiosité. Les informations recueillies auprès de la police lui ont fait découvrir un monde parallèle, l’organisation du trafic de la drogue. Il a, peu après, rencontré à Cannes un spécialiste du blanchiment d’argent qui lui a décrit ses mécanismes complexes. Ces deux thèmes se combinent dans La Chute de l’empire américain. Il évoque ensuite la création des personnages et le choix des acteurs, en soulignant que des débutants peuvent parfaitement s’acquitter d’un rôle. Amoureux du public, il est fier d’avoir pu gagner sa vie en ne faisant que du cinéma.

Entretien avec Maripier Morin (11’). Après une expérience de dix ans en tant qu’animatrice à la télé, c’était son tout premier rôle, décroché à la suite de trois auditions, celui de Camille, auquel elle a apporté toute sa sensibilité. Un défi, face à des acteurs réputés.

La Chute de l'empire américain

Image - 4,5 / 5

L’image (2.39:1, 1080p, AVC), est bien définie, lumineuse, avec des noirs denses et des couleurs délicatement saturées, soigneusement étalonnées.

Son - 4,5 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 (ou 2.0 stéréo, au choix) assure la clarté des dialogues, dans un bon équilibre avec l’accompagnement musical et l’ambiance dans laquelle le spectateur est immergé par une répartition cohérente du signal sur les cinq canaux.

Crédits images : © Jour2Fête

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 18 septembre 2019
Ce troisième volet de la trilogie de Denys Arcand, avec légèreté et un zest d’humour, mêle action et romance dans un jeu du chat et de la souris entre la police, les gangsters et les accidentels receleurs d’argent de la drogue. Un polar bien rythmé, un regard anar sur la société et l’argent, une histoire d’amour pas banale… un film divertissant !

Lire les avis »

Multimédia
La Chute de l'empire américain
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus