Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1 (2018) : le test complet du Blu-ray

Tom Clancy's Jack Ryan

Réalisé par Morten Tyldum
Avec John Krasinski, Wendell Pierce et John Hoogenakker

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 15/10/2019
Critique

Jack Ryan traque un dangereux terroriste salafiste qu’il soupçonne de préparer des attentats d’envergure. Pourra-t-il le neutraliser à temps ?

Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1

Jack Ryan, ex-marine, analyste à la CIA, a détecté des transferts de fonds anormaux au Moyen Orient qui le conduisent à suspecter la préparation d’un attentat terroriste de grande envergure contre les nations occidentales par un certain Mousa bin Suleiman, résidant en Syrie. James Greer, son nouveau chef, rejette l’idée de bloquer les comptes. Tous deux partent sur le terrain : il faut identifier le réseau pour pouvoir le neutraliser…

Jack Ryan de Tom Clancy (Tom Clancy’s Jack Ryan) a été cocréé par le scénariste et producteur Carlton Cuse, contributeur à l’écriture de 35 épisodes de Lost (2005-2010, 118 épisodes), cocréateur de Bates Motel (2013-2017, 50 épisodes), scénaristes de 9 épisodes de The Strain (2014-2017, 46 épisodes), créateur en 2015 de The Returned, un remake, non édité en vidéo en France, de Les Revenants (créée par Fabrice Gobert en 2012, 16 épisodes) et cocréateur de Colony (2016-2018, 36 épisodes). L’autre créateur de Jack Ryan est Graham Roland, complice de longue date de Carlton Cuse dans la contribution au scénario de plusieurs épisodes des séries précitées et de 12 épisodes de Fringe (2008-2013, 100 épisodes).

Jack Ryan de Tom Clancy, comme son titre le laisse aisément deviner, est inspirée, assez librement toutefois, d’une suite de dix-huit romans (tous publiés en France par Albin Michel) de Tom Clancy (mort à 66 ans en 2013) ayant pour personnage principal Jack Ryan. Le premier, sorti en 1984 s’intitulait À la poursuite d’Octobre rouge (The Hunt for Red October).

Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1

Si le personnage de Jack Ryan apparaît pour la première fois dans une série, il est loin d’être inconnu sur les écrans. Il fut, pour ses premières apparitions, interprété par Alec Baldwin dans À la poursuite d’Octobre Rouge (The Hunt for Red October, John McTiernan, 1990) et par Harrison Ford dans deux films dirigés par Philip Noyce, Jeux de guerre (Patriot Games, 1992) et Danger immédiat (Clear and Present Danger, 1994). Puis, après s’être un temps fait attendre, il réapparaît sous les traits de Ben Affleck dans La Somme de toutes les peurs (The Sum of All Fears, Phil Alden Robinson, 2002), et sous ceux de Chris Pine dans The Ryan Initiative (Jack Ryan: Shadow Recruit, Kenneth Branagh, 2014).

Fragilisé par un stress post-traumatique subi en Afghanistan, Jack Ryan est un personnage attachant, éduqué dans une des meilleures universités, intelligent, compatissant… ce qui ne l’empêche pas d’être redoutablement efficace dans l’action.

Il est interprété par John Krasinski, révélé pour sa participation à l’excellente comédie The Office, créée par Greg Daniels, Ricky Gervais et Stephen Merchant (2005-2013, 188 épisodes).

Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1

Deux autres personnages importants sont à ses côtés. James Greer, dont le rôle est tenu par Wendell Pierce, un visage familier des amateurs de série depuis sa participation aux 60 épisodes de l’immanquable Sur écoute (The Wire), créée par David Simon en 2002. Et Mousa bin Suleiman, mû par un inextinguible désir de vengeance à la suite d’humiliations subies pendant sa jeunesse en France. C’est Ali Suliman qui incarne ce personnage, un familier des histoires de terrorisme qu’on avait notamment remarqué dans L’Attentat (The Attack, Ziad Doueiri, 2012) et dans The Looming Tower, une intéressante minisérie créée par Dan Futterman, Alex Gibney et Lawrence Wright en 2018 sur l’attentat du 11 septembre 2001.

Jack Ryan de Tom Clancy donne une vision crédible du terrorisme islamique, de son inspiration, de son organisation, de la préparation des attentats et, aussi, de la condition des réfugiés fuyant la guerre en Syrie, entassés dans un camp en Turquie, un filon d’enrichissement pour des passeurs sans foi ni loi.

Réalisée avec des moyens importants, rythmée par les rebondissements d’un scénario bien construit donnant une réelle épaisseur aux personnages principaux, par la diversité des lieux de l’action et par un montage efficace, cette série trouve sa place parmi les belles réussites du genre, telles The Unit, Homeland, Hatufim (Prisonniers de guerre)

La deuxième saison aura lieu en Amérique du Sud, où Ryan affrontera « un régime démocratique en déclin et dangereux », rien d’autre que l’enfer sur Terre construit sous les dictatures de Hugo Chávez et Nicolás Maduro, la République bolivarienne du Venezuela.

Amazon, coproducteur et diffuseur de la série en VOD, a annoncé le 13 février 2019 le renouvellement de la série pour une troisième saison.

Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1

Généralités - 4,0 / 5

Jack Ryan de Tom Clancy (huit épisodes d’une durée cumulée de 410 minutes) et ses maigres suppléments (à peine 3 minutes) tiennent sur deux Blu-ray BD-50 logés dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check discs.

Le menu fixe et musical propose la série dans sa version originale au format audio Dolby Atmos (compatible Dolby TrueHD 7.1) et dans un doublage en français et en allemand au format Dolby Digital 5.1.

Sous-titres en dix langues, dont le français et l’anglais (plus l’anglais pour malentendants). Des sous-titres jaunes (qui s’imposent, en anglais sur toutes les versions, y compris le doublage en français).

Bonus - 1,0 / 5

Scènes coupées d’une durée cumulée d’à peine trois minutes.

Image - 5,0 / 5

L’image numérique (1.78:1, 1080p, AVC) précise, agréablement contrastée, avec des couleurs parfaitement étalonnées, assure une parfaite lisibilité de tous les plans quelles que soient les conditions d’éclairage.

Son - 5,0 / 5

Le son Dolby Atmos de la version originale, testé ici sous le format Dolby TrueHD 7.1, avec une large ouverture de la bande passante jusqu’à des basses bien fermes et une forte dynamique, immerge le spectateur dans l’ambiance, particulièrement dans les nombreuses scènes d’action épicées par force crépitements d’armes automatiques et explosions en tout genre. Les hélicoptères placés au-dessus de la caméra doivent, sans aucun doute, titiller efficacement les quatre voies provenant des home cinemas les mieux équipés.

Le doublage en français Dolby Digital 5.1, bien qu’honnête techniquement, ne joue pas dans la même catégorie. Et l’on n’apprécie guère les sous-titres anglais qui s’imposent pour tous les dialogues en français dans les épisodes 2 et 3.

Crédits images : © Potomac River Productions Inc. 2017 Amazon

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
dvdman
Le 1 novembre 2019
Très bonne adaptation des romans de Tom Clancy,bien sur ici l'histoire palpitante de ses 8 épisodes à été inventée mais le personnage de Jack Ryan prend ici de l'étoffe grâce à l'excellent John Krasinski
On peu regretter ici l'absence de son HD pour la VF qui reprend ici le très bon 5.1 de la diffusion d'Amazon de quoi se poser des questions sur l’intérêt d'acheter le coffret Blu-ray !!!!
Avatar
Philippe Gautreau
Le 15 octobre 2019
Réalisée avec des moyens importants, rythmée par les rebondissements d’un scénario bien construit donnant une réelle épaisseur aux personnages principaux, par la diversité des lieux de l’action et par un montage efficace, cette série trouve sa place parmi les belles réussites du genre.

Lire les avis »

Multimédia
Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1
Bande-annonce VF
Jack Ryan de Tom Clancy - Saison 1
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus