Le Bazar de la charité (2020) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Alexandre Laurent
Avec Audrey Fleurot, Julie de Bona et Camille Lou

Édité par TF1 Studio

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 24/03/2020
Critique

Le 4 mai 1897, 121 personnes périssent dans l’incendie du Bazar de la Charité. La catastrophe va changer la destinée de certaines d’entre elles…

Le Bazar de la Charité

Les dames de la noblesse et de la haute bourgeoisie parisiennes se doivent d’aller acheter des objets donnés au Bazar de la Charité qui se tient pendant quelques jours, chaque printemps, depuis 1885 : le produit des ventes alimentera les associations venant au secours des plus démunis. En cette année 1897, il vient d’être transféré au 15-17 rue Jean Goujon. S’y retrouvent, le 4 mai, Adrienne de Lenverpré dont le mari brigue le siège de président du Sénat, Alice de Jeansin, accompagnée de Rose Rivière, sa fidèle gouvernante, Odette de la Trémoille, délaissée et éhontément trompée par son mari… Victor Minville, un jeune anarchiste, s’est aussi mêlé à la foule pour vider quelques goussets. Soudain, des cris : le feu a pris dans la salle de cinéma où sont projetés deux films des frères Lumière, L’Arrivée du train en gare de La Ciotat et L’Arroseur arrosé. Malgré l’intervention rapide des pompiers, les structures en bois du Bazar sont consumées par les flammes en moins d’une demi-heure. On dénombrera 121 victimes.

Le Bazar de la Charité

Le Bazar de la Charité, coproduite par Quad Télévision et TF1 Studio, est une création de Catherine Ramberg, scénariste d’une bonne vingtaine de téléfilms, dont quelques Maigret, et Karin Spreuzkouski qui s’est lancée dans le métier en 2008 avec R.I.S. Police scientifique. Tous les épisodes ont été réalisés par Alexandre Laurent, assistant réalisateur puis, depuis 2009, réalisateur de plusieurs séries, dont La Mante, en 2017.

Le Bazar de la Charité, après une introduction d’un quart d’heure, s’ouvre sur une reconstitution impressionnante de l’incendie qui va occuper tout le reste du premier épisode. Fidèle aux faits, en temps réel, elle montre la rapidité de la propagation du feu, les bousculades, le piège qui se referme dès qu’une des deux portes tambours est bloquée par des cadavres.

Les personnages, tous fictifs, représentent toutes les couches de la société. La catastrophe va faire se croiser les destins de personnes de tout rang, des nobles et des hauts bourgeois, des domestiques, et attirer la pègre, les « apaches ». Le scénario exploite la bien réelle difficulté d’identification des victimes pour imaginer que deux femmes profitent de la confusion, l’une pour disparaître et échapper à l’emprise d’un mari brutal et l’autre pour se prêter à une usurpation d’identité. De quoi nourrir un récit riche en rebondissements, assez bien ficelé pour capturer l’attention au long des huit épisodes.

Le Bazar de la Charité

Le Bazar de la Charité, en dépit du soin apporté à la reconstitution historique, laisse passer quelques anachronismes qui n’échapperont pas à un oeil attentif : on aperçoit à plusieurs reprises, dominée par la statue de Sainte Geneviève, la silhouette du pont de la Tournelle qui ne fut construit qu’en 1928. Mais le pont Saint Louis qui relie l’Île Saint Louis à la Cité est bien celui qui existait en 1897 à l’épisode 2, bien qu’on aperçoive, à l’épisode 4, le pont actuel, construit en 1970 ! Quelques maladresses, aussi, dans les dialogues : il est, par exemple, peu crédible qu’Alice de Jeansin, après l’éducation qu’elle a reçue, dise aimer « faire du cheval ».

Le Bazar de la Charité souffre surtout d’un accompagnement musical pas toujours inspiré, sans lien avec l’image et qui ne laisse pratiquement aucun répit.

Ces quelques défauts ne suffisent pourtant pas à gâcher le plaisir procuré par un scénario habilement construit, par de riches décors et costumes, par une mise en scène conventionnelle mais soignée et par une généreuse distribution, en tête de laquelle figurent Audrey Fleurot et Gilbert Melki, très convaincant dans la peau d’un Marc-Antoine de Lenverpré particulièrement détestable.

Le Bazar de la Charité

Généralités - 3,5 / 5

Le Bazar de la Charité (8 épisodes d’une durée cumulée de 400 minutes) tient sur deux Blu-ray BD-50 logés dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check discs.

Le menu animé et musical propose les épisodes au format audio DTS-HD Master Audio 5.1.

Sous-titres pour malentendants.

Bonus - 0,0 / 5

Aucun supplément.

Image - 4,5 / 5

L’image (1080p, AVC), avec un format large (2.39:1) qui convient à la grandeur des décors et à la place que la série réserve à l’action, offre des couleurs naturelles, agréablement saturées, et des contrastes fermes assurant une parfaite lisibilité des cadres, dans toutes les conditions d’éclairage.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 ne manque pas d’ampleur et une répartition cohérente sur les cinq canaux crée une très convaincante impression d’immersion dans l’ambiance qui n’est pas réservée aux moments les plus spectaculaires ou aux scènes de rues.

Quelques défauts d’articulation combinés à des faiblesses passagères de la prise de son rendent toutefois certains dialogues à peine intelligibles. On relève aussi un occasionnel manque de finesse dans la restitution de la musique, par exemple dans la scène de l’épisode 7 quand Adrienne et Marc-Antoine de Lenverpré interprètent à deux pianos une réduction de la symphonie n° 7 de Beethoven.

Le Bazar de la Charité

Crédits images : © Denis Manin

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 24 mars 2020
Cette nouvelle minisérie française, après une saisissante reconstitution en temps réel du terrible incendie du Bazar de la Charité le 4 mai 1897, au si lourd bilan humain, suit une dizaine de rescapés dont la destinée sera bouleversée par le drame et par les rencontres improbables qu’il provoquera. Une réussite !

Lire les avis »

Multimédia
Le Bazar de la charité
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus