Happy! - Saison 2 (2019) : le test complet du Blu-ray

Happy!

Réalisé par Brian Taylor
Avec Christopher Meloni, Lili Mirojnick et Patton Oswalt

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/02/2020
Critique

Ne loupez pas Happy!, la série qui n’hésite pas à aller trop loin, à dépasser toutes les bornes… pour notre plus grand plaisir coupable !

Happy! - Saison 2

Nick Sax a décidé de contrôler son penchant pour l’alcool et la drogue pour donner à Hailey l’image d’un père modèle. Mais l’actualité va faire vaciller ses bonnes résolutions. La priorité est de mettre en échec le plan diabolique ourdi par Sonny Shine, le kidnappeur d’enfants : il veut faire de Pâques la fête qui détrônera Noël…

Happy!, créée par Grant Morrison et Brian Taylor, est une adaptation de la bande dessinée éponyme publiée en 2012, imaginée par Grant Morrison et dessinée par Darick Robertson, également coscénariste de la série diffusée par SyFy.

La saison 1, un étrange conte de Noël, nous faisait découvrir un personnage unique, une gloire déchue du NYPD, Nick Sax, reconverti en tueur à gages pour se payer l’alcool et la drogue qu’il consomme sans modération, vivant aujourd’hui comme un clochard. Happy, une licorne bleue volante aux oreilles d’âne, ne le lâche pas d’un sabot. Cette figure protectrice qu’il est le seul à voir, l’avertit des dangers et lui prodigue des conseils de tempérance, quand elle ne s’accorde pas quelques bons moments avec des congénères… dans la saison 2 pour découvrir l’amour avec Bo Peep, une poupée en sucre très délurée.

Happy! brouille les cartes. La cohabitation de mignons personnages animés avec les humains ne doit pas faire illusion : la série, comme Qui veut la peau de Roger Rabbit (Who Framed Roger Rabbit, Robert Zemeckis & Richard Williams, 1988) n’est pas spécialement destinée aux enfants. Elle repousse même d’un cran les limites de la violence graphique avec un étalage grandguignolesque de décapitations, d’éviscérations, d’éclatements de crânes… et celles du bon goût avec quelques apartés scatologiques !

Happy! - Saison 2

L’imagination des deux créateurs et des scénaristes s’est libérée de toute entrave. Un des personnages-clés, le gangster Scaramucci, est maintenant possédé par Orcus, un démon des enfers de la mythologie romaine. D’étranges créatures flasques à la silhouette vaguement humanoïde, faites d’un tronc obèse d’où sort l’ébauche de ce qui pourrait être deux bras, deux jambes et une tête, mais sans yeux, ni bouche, peuvent phagocyter leurs victimes. Nick aurait pu connaître une bien triste fin s’il n’avait réussi à s’extraire par l’anus de l’une d’elles !

Happy! a révélé des aspects insoupçonnés du talent de Christopher Meloni qu’on connaissait surtout pour son incarnation de l’austère Elliot Stabler, un des policiers de la série New York, unité spéciale (Law & Order: Special Victims Unit, une des séries de la franchise Law & Order, créée par Dick Wolf).

Toutes les bonnes choses ont une fin : l’adage se confirme avec Happy!. La série s’arrête au terme de 18 épisodes délirants, si bourrés de trouvailles qu’on ne devrait pas se lasser de les revoir de temps à autre. Elle a aussi réussi à nous donner l’envie de découvrir ce que nous mitonnent Grant Morrison et Brian Taylor, investis dans la création de Brave New World, une série inspirée du roman éponyme d’Aldous Huxley.

Happy! - Saison 2

Généralités - 3,5 / 5

Happy!, saison 2 (454 minutes) et son complément (12 minutes) tiennent sur deux Blu-ray BD-50 (trois disques pour l’édition DVD) logés dans un boîtier non fourni pour le test.

Le menu animé et musical propose la série dans sa version originale, avec sous-titres optionnels, et dans un doublage en français, les deux avec le choix entre les formats DTS-HD Master Audio 5.1 ou 2.0 stéréo.

Bonus - 2,5 / 5

Entretien avec Darick Robertson (12’). Le dessinateur de Happy! et coscénariste de la série, filmé à Paris Manga Sci-Fi Show, également créateur de la BD The Boys, rappelle que Grant Morrison a eu l’idée du personnage de Nick Sax et de son ami imaginaire, « cette étincelle de joie que quelqu’un veut amener dans ce monde. » Avant de devenir une licorne bleue, Happy avait été imaginé en chien, puis en perroquet. Dès l’origine, l’idée d’une adaptation pour l’écran a inspiré le style du roman graphique. Il considère que la représentation de la violence n’est justifiée que si elle sert le récit. Un bonus propre à l’édition française.

Bandes-annonces des séries Miami Vice (Deux flics à Miami) (Série) (Miami Vice), L’Incroyable Hulk (The Incredible Hulk), Channel Zero et The Good Place.

Des suppléments moins généreux que ceux qui accompagnaient la saison 1.

Happy! - Saison 2

Image - 5,0 / 5

L’image (1.78:1, 1080p, AVC), précise, lumineuse, fermement contrastée avec des noirs denses, assure une parfaite lisibilité de tous les plans, y compris ceux, nombreux, de scènes nocturnes. La palette de couleurs, au diapason de l’esprit de la série, ne fait pas toujours dans la délicatesse : elle offre des ambiances glauques en alternance avec des explosions de taches vives comme des oeufs de Pâques, sous des éclairages délirants.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 de la version originale (avec une alternative 2.0 stéréo), bénéficiant d’une excellente dynamique et d’une généreuse ouverture de la bande passante, restitue clairement tous les dialogues et donne une belle présence à l’ironique accompagnement musical guilleret, en décalage avec l’image. Une répartition efficace sur les cinq voies crée une discrète, mais convaincante, impression d’immersion dans l’ambiance.

Ce constat vaut pour le doublage en français, plutôt réussi.

Crédits images : © 2018 SYFY Media, LLC

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 13 février 2020
L’imagination délirante des créateurs de Happy! semble intarissable. Et pourtant, elle s’arrête avec cette deuxième saison. Bourrée de trouvailles, c’est l’une des séries actuelles à ne pas manquer !

Lire les avis »

Multimédia
Happy! - Saison 2
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus