The Undoing (2020) : le test complet du Blu-ray

Réalisé par Susanne Bier
Avec Nicole Kidman, Hugh Grant et Edgar Ramírez

Édité par HBO

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 21/05/2021
Critique

Un meurtre brutal fait craquer le vernis qui dissimulait quelques secrets inavouables d’une riche famille de Manhattan.

The Undoing

Grace Reinhart, psychiatre spécialisée dans l’assistance aux couples en difficultés, est mariée depuis une quinzaine d’années à Jonathan Fraser, un oncologue pédiatre réputé de New York. Leur fils, Henry, 13 ans, est inscrit dans une prestigieuse école privée. La découverte du corps d’Elena Alves, la mère d’un jeune patient de Jonathan, va soudain bouleverser la vie de Grace et mettre en plein jour de lourds secrets soigneusement enfouis. La disparition de Jonathan concentre sur lui l’attention de la police. Il n’est pourtant pas le seul suspect du meurtre…

The Undoing, diffusée et distribuée par HBO, est une nouvelle création de David E. Kelley, ancien avocat devenu un infatigable inventeur de séries arrosées par une pluie de Prime Time Emmy Awards et autres Golden Globes, parmi lesquelles Ally McBeal (1997-2002, 112 épisodes), The Practice (1997, 2004, 167 épisodes, dont seule la saison 1 a été éditée en France), Boston Justice (Boston Legal, 2004-2008, 101 épisodes), Goliath (2016-2019, 24 épisodes, dont on attend désespérément la saison 3), Big Little Lies (2017-2019, 14 épisodes), Mr. Mercedes (2017-2019, 30 épisodes), pas encore éditée sur support physique en France…

The Undoing

The Undoing, une adaptation de You Should Have Known, publié en 2014 par la romancière et dramaturge Jean Hanff Korelitz, bénéficie de la réalisation stylée de Susanne Bier qui, après une quinzaine de films, a quitté le Danemark pour s’essayer, avec bonheur, à la série avec The Night Manager, une brillante adaptation du roman éponyme de John Le Carré, paru en 1993.

The Undoing, un whodunit solidement construit, avec des dialogues bien écrits, nous immerge dans les quartiers chics d’un Manhattan bien photographié. La minisérie vaut aussi pour la qualité de sa distribution, en tête de laquelle on retrouve Nicole Kidman, Hugh Grant et Donald Sutherland, en passe d’aligner 200 rôles à 86 ans. On aimerait bien le voir dans la minisérie Trust, pas encore éditée, un documentaire-fiction sur l’enlèvement contre rançon de John Paul Getty III, que Ridley Scott venait d’adapter pour le grand écran sous le titre Tout l’argent du monde (All the Money in the World, 2017).

Une minisérie tout à fait recommandable.

The Undoing

Généralités - 3,5 / 5

The Undoing (6 épisodes d’une durée cumulée de 337 minutes) et ses suppléments (30 minutes) tiennent sur deux Blu-ray BD-50 logés dans un boîtier de 11 mm, glissé dans un étui.

Le menu fixe et muet propose la minisérie dans sa version originale, en anglais, au format audio DTS-HD Master Audio 5.1, et dans un doublage en français au format Dolby Digital 5.1.

Est simultanément sortie une édition DVD avec le même contenu.

Bonus - 2,0 / 5

Sur le disque 1 :

Les révélations de The Undoing (1’). Répartie sur les deux disques, une description par la réalisatrice et les acteurs des personnages, La famille Fraser, Elena Alves, Jonathan Fraser, Sylvia Steinetz, Detective Joe Mendoza, Grace Reinhart Fraser, Haley Fitzgerald, Fernando Alves, Franklin Reinhart, Henry Fraser, et la scène finale, sur le pont.

Sur le disque 2 :

Nicole Kidman et Hugh Grant présentent The Undoing (4’).

La création de The Undoing (3’)… sans le créateur, David E. Kelley !

Cette suite de courts documents à coloration promotionnelle, reprise de l’édition parue aux USA en mars 2021, n’ajoute pas grand-chose au visionnage de la minisérie.

The Undoing

Image - 5,0 / 5

L’image numérique (2.00:1, 1080p, AVC), parfaitement définie, lumineuse, agréablement contrastée avec des noirs denses, des couleurs naturelles, est irréprochable.

Son - 4,0 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 de la version originale assure une claire restitution des dialogues, très occasionnellement légèrement caverneux, dans un bon équilibre avec un accompagnement musical délivré avec finesse. La répartition du signal sur les cinq canaux procure une discrète et cohérente sensation d’immersion dans l’action.

Le doublage en français doit se contenter de la définition standard Dolby Digital 5.1.

Crédits images : © Blossom Films, David E. Kelley Productions, HBO Original Programming, Made Up Stories

Configuration de test
  • Vidéo projecteur SONY VPL-VW790ES
  • Sony UBP-X800M2
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 21 mai 2021
Ub scénario rigoureusement construit, des dialogues bien écrits, une belle photographie et un solide casting, voilà les atouts majeurs de cette minisérie très recommandable.

Lire les avis »

Multimédia
The Undoing
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus