Les Éternels (2021) : le test complet du 4K UHD

Eternals

4K Ultra HD + Blu-ray

Réalisé par Chloé Zhao
Avec Gemma Chan, Richard Madden et Angelina Jolie

Édité par Marvel

Voir la fiche technique

Critique

La nouvelle phase du Marvel Cinematic Universe a trouvé ses « Avengers » avec ces « Éternels » au parfum de comic books épique et mythologique.

Les Éternels

Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité…

… Dix de retrouvés

Avec une régularité métronomique, Marvel Studios continue de piocher allègrement dans l’extraordinaire manne graphique et scénaristique de son catalogue comic books. Et après le cycle des « Pierres de l’Infini » qui a largement mis en avant les Avengers, la firme semble avoir trouvé sa prochaine équipe de protecteurs de la planète Terre, voire de l’univers tout entier… Les Éternels, ce sont 10 êtres surnaturels qui incarnent ici en miroir, toute la richesse de l’espèce humaine, et chacun avec son pouvoir distinct et sa façon d’envisager une mission qui dure maintenant depuis des siècles et a pu même venir à bout de la patience de certains d’entre-eux…

Les Éternels

Le film est long (2h36), mais il prend le temps d’installer ces 10 personnalités et de leur donner l’occasion de refléter ce qu’ils pensent justement de cette espèce humaine qui court bien gentiment à sa propre perte, tout en faisant preuve en parallèle d’ingéniosité et de compassion. Cette longueur qui permet également à de nombreux dialogues de prendre place à l’écran, n’est pas sans rappeler la richesse textuelle et la profondeur philosophique de certains comic books dont font partie Les Éternels ou Le Surfer d’Argent. On sent bien que la réalisatrice Chloé Zhao (oscarisée pour Nomadland) aime prendre ce temps pour creuser les contradictions qui habitent ces super-héros d’un genre mythologique ou semblables à des dieux. Tel un Olympe réinventé, le conflit latent use la belle harmonie des débuts et les ultimes dissensions et autres alliances intestines finiront de mettre ce groupe sur un chemin parallèle à celui de l’Humanité qu’il est censé protéger.

Pour rendre tout cela concrètement à l’image, Chloé Zhao recourt à une photographie plutôt contemplative et servie par des effets visuels somptueux, sans oublier quelques séquences d’action étourdissantes d’ampleur, le tout servi par un casting forcément hétéroclites en tête duquel on peut trouver Salma Hayek, Angelina Jolie, Richard Madden et Gemma Chan pour les plus connus, mais aussi une paire de jeunes acteurs tout bonnement épatants comme [ERFE(https://www.dvdfr.com/stars/s185851-barry-keoghan.html,Barry Keoghan)] ou encore Lia McHugh dont on reparlera très certainement, sans oublier la pétillante Lauren Ridloff, actrice sourde remarquée dans Sound of Metal et la série The Walking Dead.

Un divertissement touffu et ambitieux qui ne s’avale pas comme un simple film pop-corn, mais demande qu’on lui accorde toute son attention pour en savourer toutes les strates.

Les Éternels

Généralités - 3,0 / 5

Un étui imprimé sur papier métallisé recouvre un boîtier standard UHD noir qui accueille 4K Ultra HD et Blu-ray.

Les menus sont animés et sonorisés, avec les bonus accessibles directement sur la page principale du Blu-ray. L’UHD propose un pré-menu pour accéder directement au film sans passer par les réglages.

Une édition SteelBook avec un visuel alternatif est proposé en exclusivité enseigne.

Bonus - 3,5 / 5

La petite poignée de bonus sont tous concentrés sur le disque Blu-ray uniquement, y compris le commentaire audio de Chloé Zhao, Stéphane Ceretti et Mårten Larsson proposé avec des sous-titres français. En l’absence d’un making of, la réalisatrice et ses deux superviseurs des effets visuels se livrent à une analyse détaillée et bon enfant du film et de ses divers challenges, avec anecdotes et détails techniques à foison. Un bonus passionnant pour les plus curieux.

Suivent deux featurettes : Immortalisé aborde l’adaptation du comic book de Jack Kirby et une partie du tournage que Chloé Zhao a voulu le plus possible dans des décors naturels ou réels et non des écrans bleus ou verts ; C’est la vie est un focus sur la diversité des acteurs qui incarnent Les Éternels et la façon dont la réalisatrice s’est servi de cette richesse.

L’inévitable bêtisier est de la partie avec 2 minutes 30 de fous rires et bévues.

On termine sur 4 scènes coupées, plutôt intéressantes et si courtes (à peine 6 minutes au total) qu’on comprend mal pourquoi elles ont été mises de côté.

Les Éternels

Image - 4,5 / 5

Tournées principalement en définition 4.5K, les images de Les Éternels n’ont rien à envier à tous les blockbusters du moment, mais le directeur photo Ben Davis qui avait déjà 4 films Marvel à son actif, propose ici une tonalité très particulière qui n’héiste pas à explorer l’ombre et des contrastes très poussés qui prennent vie pleinement sur le disque UHD, là où le Blu-ray propose une image parfois plus (trop) lumineuse, ce qui peut gâcher l’ambiance. La définition est magnifique sur le Blu-ray et encore plus évidente sur UHD pour peu que la taille d’image sorte un peu de l’ordinaire. Les nombreux effets spéciaux lumineux du film trouvent également dans l’UHD un allié de poids avec une luminosité boostée et des couleurs qui dépassent franchement la palette du Blu-ray.

Nouvelle déception par contre au niveau du choix du cadre fixe en 2.39 alors que le film possède de nombreux plans impressionnants en IMAX, qui auraient pu être proposés ici au moins en plein cadre 1.78. On perd donc techniquement pas mal d’informations et d’impact visuel dans de nombreux plans. Mais à l’instar du Dolby Vision, il semble que Disney garde quelques atouts en exclusivité pour sa plateforme Disney+ qui propose l’encodage de Dolby et une version IMAX (aux États-Unis pour le moment).

Les Éternels

Son - 4,5 / 5

Du grand spectacle sonore pour accompagner les impressionnantes images du film. La VOST donne son plein potentiel sur le disque UHD avec une piste Dolby Atmos qui, sans être un modèle du genre, ajoute une dimension indéniable à la piste DTS-HD Master Audio 7.1 du Blu-ray. Les basses ne se manifestent sans doute pas assez, mais la spatialisation et la finesse du spectacle sonore sont sans défauts sur l’UHD et certaines séquences donnent le vraiment le vertige comme par exemple les dialogues avec l’entité Arishem. La VF est en Dolby Digital Plus 7.1 sur les deux supports avec une évidente baisse de régime et de naturel par rapport aux pistes VO.

Crédits images : © Marvel Studios 2021. All Rights Reserved.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Benq W2700
  • Panasonic DP-UB450
  • Ampli Onkyo TX-RZ730
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1.2)
Note du disque
Avis
Multimédia
Les Éternels
Bande-annonce VF
Les Éternels
Teaser VOST
Les Éternels
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)