Les Survivants (Alive) (1992) : le test complet du DVD

Alive

Réalisé par Frank Marshall
Avec Ethan Hawke, Vincent Spano et Josh Hamilton

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 14/03/2002
Critique

Un groupe d’hommes et femmes abandonnés à eux mêmes sur un glacier des Andes, suite au crash de leur avion. Pas de secours et peu de provisions. Et - lorsque la dernière tablette de chocolat fut finie, une question qui alla hanter leurs esprits et le monde extérieurs pendant longtemps : peut- on briser les tabous et manger les morts pour survivre ?

C’est la deuxième fois que le cinéma se penche sur la question, et sur les événements réels survenus en 1972. Et c’est l’une des rares fois où Hollywood oublie ses credo consensuels et le désir économique de ne pas déranger les esprits. Le résultat est un chef-d’oeuvre de justesse et courage, et assurément le meilleur film de la carrière de Frank Marshall.

L’ex poulain de Spielberg alterna des acteurs peu connus à l’époque (Ethan Hawke, exceptionnel) à des visages plus célèbres (Vincent Spano), et filma la plupart du film en extérieurs, avec une équipe livrée à la dureté de la montagne. C’est cet esprit d’isolation que le spectateur peut lire dans « Les survivants », une aventure extrême au coeur même de l’humanité.

Le temps n’a rien entaché la puissance physique et émotionnelle du film. Le crash de l’avion reste très effrayant, et la diffusion pudique des « Survivants » à la TV ne fait que renforcer son aura cult.

Généralités - 3,5 / 5

Une longue attente. C’est ce qui a fallu à Paramount pour abandonner ses dernières réticences sur ce film si puissant et peu conventionnel, et le diriger enfin vers la Zone 2. On aurait voulu une édition collector, et on craignait une sortie « nue » et sans égard. Ce DVD tombe finalement entre les deux - avec une seule piste remasterisée en 5.1 (la VO), mais avec l’ajout d’un long documentaire sur les survivants.

Le reste des caractéristiques est conforme à celui des autres sorties Paramount, avec la différence que celui-ci est l’un des rares à disposer d’un disque sérigraphié.

Bonus - 4,0 / 5

Il y a un seul supplément sur le DVD : le documentaire Le miracle des Andes (48’, en VOST). Et - à l’image de ce DVD - il est « hybride », et constamment partagé entre deux directions.

Le crash de l’avion de l’équipe uruguayenne sur les montagnes des Andes, eut lieu le 13 octobre 1972. La suite de l’histoire, on la connaît. C’est donc ici que ce document démarre, avec de nombreuses images d’époque et des interviews de quelques rescapés (dont Nando). Tout laisse entendre qu’on est en face d’un document au format « grand reportage », mais…

… l’action et les décors changent, et nous voici au coeur des Rocheuses canadiennes, où une équipe d’Hollywood est en train de tourner ce film ! De la réalité à la représentation de la réalité. On se retrouve sur les coulisses, avec des propos par le réalisateur Frank Marshall.

Le documentaire se trouve constamment ballotté entre réalité et fiction, avec le risque de ne pas satisfaire ni l’une ni l’autre. Mais ensuite quelque chose se passe. Nando (qui fut le conseiller sur le tournage) et un autre survivant se rendent sur le décor en extérieurs, et leur émotion - capturée par l’image - est bien réelle.

Le documentaire a aussi le courage de parler ouvertement du cannibalisme avec les survivants, sans fausses pudeurs et sans racolage. Et ce fut une bonne chose. Comme disent les rescapés - qui en parlent à visage ouvert - les seuls à refuser d’en discuter furent et sont leurs proches.. Les anecdotes involontairement comiques ne manquent pas, comme le témoignage de ce prêtre qui raconte que, après quelques discussions, la position de l’Eglise catholique fut très favorable, car les circonstances du crash imposaient la survie de l’homme à tout prix…

Image - 3,5 / 5

« Les survivants » est le cauchemar même pour tout ingénieur de télécine. Comment traiter ces étendues de neige qui brûlent l’image et bouffent les détails ? La réponse de Paramount fut de varier un peu la température de la couleur, en faisant apparaître des teintes bleuâtres, du grain et des aspérités sur les fonds d’une couleur homogène. C’est le prix à payer pour conserver du détail, et ne pas sacrifier les autres couleurs perdues au coeur de cette palette blanche.

Lorsqu’on quitte la neige et les restes de l’avion, l’image prend littéralement de l’envol.

Son - 4,0 / 5

« Les survivants » est un autre de ces films à déguster de préférence en VO, et c’est ici où les efforts de Paramount se sont concentrés. La remasterisation en 5.1 de la piste anglaise est toute en beauté, avec un travail poussé sur les détails et la clarté. Les surround sont bien mis à contribution lorsque cela est nécessaire.

La VF (en DPL) est à l’image des pistes son d’autrefois, où les voix sont trop en avant sur le reste. Avec son nervosisme et l’exploitation des voie arrière, elle comble ses défauts avec la force brute.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 300
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 13 février 2009
Pas de commentaire.
Avatar
Alexandre
Le 8 octobre 2004
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus