Le Retour des morts vivants 3 (1993) : le test complet du DVD

Return of the Living Dead 3

Réalisé par Brian Yuzna
Avec Melinda Clarke, J. Trevor Edmond et Kent McCord

Édité par Seven7 Editions

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 20/08/2001
Critique

Elle est d’enfer pour les français, she’s to die for pour les anglo-saxons. Dans les deux cas, Julie, son corps statuesque (pour les adeptes du piercing..) et son histoire d’amour au- delà de la mort, écrivent une des meilleures pages du cinéma fantastique des années ‘90.

Non, ce n’est pas Ghost ni Apparences. « Le retour des morts vivants 3 » est et reste un film de zombies (qui suit la filiation de la saga initiée par Dan O’Bannon) ! Mais il s’offre un coup de théâtre et une trajectoire « romatico-sadomaso-gore » que ces prédécesseurs n’avaient pas osé aborder.

Car Julie vit des jours heureux avec le fils du commandant d’une installation militaire top secret, jusqu’au jour où elle meurt dans un accident de la route. Le garçon la ramène à la vie… et le film commence. Est-ce que l’amour sera plus fort de la zombification et de l’appel aux pulsions cannibales ? Est-ce que le sexe avec une mignonne fiancée cadavre est licite ?

Brian Yuzna joue à titiller les limites (comme dans son précédent « Society » et dans sa production de Re-Animator), et offre au cinéma fantastique contemporain l’une de ses plus étonnantes « scream queens ». Toute la beauté du « Retour des morts vivants 3 » réside dans le fait que le film ne sait pas et ne veut pas s’arrêter à la barrière de l’acceptable. Ames sensibles s’abstenir.

Généralités - 3,0 / 5

La joie et la déception en même temps. La joie pour la parution en DVD d’un des chefs-d’oeuvre du cinéma horror. Déception car « Retour 3 » est en format recadré et au minimum syndical. Quelle mouche a donc piqué Seven7 pour ne pas avoir offert à ce film la cinquième partie des efforts qu’ils consacrent à un … Le Petit vampire ??!

Même si l’argumentaire du rapport qualité-prix reste intéressant (VF + VOST avec sous-titres imposés, pour cette édition « budget »), le vrai DVD de « Retour 3 » reste à faire…

Bonus - 1,0 / 5

Juste une bande-annonce (qui plus est, en VOST et en format respecté !), et c’est tout.

Image - 2,0 / 5

La déception. Les zombies dévorent le coté gauche et droite de la pellicule d’origine, et ne laissent qu’au spectateur qu’une image 4/3 au format recadré. Le master utilisé n’a est pas non plus d’une qualité surnaturelle, et laisse apparaître ses limites de définition et quelques plans un peu dégoulinants de couleurs.

Son - 4,0 / 5

C’est la seule chose qui sauve le DVD. Le disque offre le choix entre une VF et une VO sous-titrée en Dolby Surround. La dynamique et l’amplitude des pistes audio est acceptable, avec un avantage pour la VO, pour ses détails plus poussés.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 15 juillet 2015
Un film tout à croquer, l'un des rares à se démarquer avec brio du thème du zombie survival. Une réussite du genre.
Avatar
Josquin
Le 29 avril 2006
L'histoire est à première vue basique. Des militaires cherchent à créer une nouvelle espèce de super-soldats à partir de morts, mais l'expérience va virer au cauchemar. Un arrière-goût d'Universal Soldier ? Juste un peu, car le scénario débridé de John Penney oriente la chose vers la terreur urbaine et le macabre. Le héros ressemble à Bruce Campbell ( Evil Dead ) et sa copine, rousse délectable, deviendra zombie. Mais pas n'importe lequel : c'est là une des rares fois où une morte-vivante est considérée en victime, suscitant l'engouement du spectateur mâle avec ses auto-mutilations, variante extrême du piercing ( bris de verre, pièces métalliques incrustés dans la peau ), ce qui lui donne une apparence digne des Tortured Souls, figurines inventées par Tod Mc Farlane / Clive Barker. Un masochisme qu'elle s'inflige par une once de conscience, la douleur l'empêchant de songer à la chair humaine.

Les effets spéciaux sont ahurissants, réalistes en diable. Les frileux de la caméra sur l'épaule seront, certes, un peu déçus, et les décors sont parfois ordinaires ( après tout, la moitié de l'action se situe dans une base militaire, lieu sinistre autant que ses occupants ), mais Brian Uzna et toute l'équipe y vont de leur savoir-faire jusqu'à un abattoir de folie. On en ressort avec un sourire comblé, se demandant pourquoi des héroïnes mignonnes comme Mindy Clarke ( et actrice talentueuse en plus ) ne hantent plus le grand écran au lieu de poufs que sont Paris Hilton et Sarah Michelle Gellar.

Bref, un vrai bijou du genre.

Lire les avis »

Multimédia
Le Retour des morts vivants 3
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)