Le Bossu de Notre-Dame 2 (2001) : le test complet du DVD

The Hunchback of Notre Dame II

Réalisé par Bradley Raymond

Édité par Walt Disney France

Voir la fiche technique

Critique

Le communiqué de presse avoue lui même une chose qui crêve les yeux : chez Disney, ils n’aiment pas les histoires qui finissent à peu près bien.
Car à la fin du Bossu de Notre-Dame premier du nom, Quasimodo était certes reconnu en tant qu’être humain, mais il finissait tout seul tandis que Phoebus emportait le coeur d’Esmeralda. Qu’à celà ne tienne ! Prétextant le bi-centenaire de la naissance de Victor Hugo, Walt Disney Television Animation nous propose une nouvelle aventure de Quasimodo qui se déroule 7 ans après la précédente. C’est alors l’occasion de découvrir Zéphyr, fils de Phoebus et Esmeralda, et grand ami de Quasimodo. Le méchant de cette histoire, c’est Sarousch qui sous couvert du cirque qu’il dirige fait main basse sur les poches de son audience. Pour l’assister, c’est la douce et belle Madeleine dont Quasimodo tombe immédiatement amoureux. Mais Sarousch n’a qu’une idée en tête, voler La Fidèle, une des cloches de Notre-Dame qui est incrustée de pierres précieuses. Pour arriver à ses fins, il va demander à Madeleine d’éloigner Quasimodo du clocher…
Au menu, trahison, quiproquos, tolérance, confiance en soi et amour. Tout ça est très gentil, mais pas inoubliable. Surtout quand c’est servi avec une animation et un graphisme pas toujours digne d’une série télé.

Généralités - 4,0 / 5

La mécanique est maintenant bien huilée chez Buena Vista. Les menus sont très agréables, la jaquette est claire, la sérigraphie est très belle, MAIS les sous-titres sont toujours trop hauts !

Bonus - 3,5 / 5

Un peu de remplissage. Mais si il n’y avait rien, on râlerait.

Making of: doublage Francis Lalanne
Une tradition désormais sur les DVD français de Disney, la séance de doublage. Ici Francis Lalanne nous explique tout le plaisir qu’il a eu à retrouver son personnage qu’il double aussi bien pour les textes que pour les chansons.

Jeu: La fête des fous
Alors, je suis peut-être trop vieux, mais trsè franchement les deux « jeux » proposés ici sont à la limite de l’intérêt zéro. Ecouter des mélodies de portables à la cloche et regarder une chèvre danser le moonwalk… soyons sérieux ! A éviter, vous ne sauriez même pas expliquer à vos enfants en quoi ça consiste.

Jennifer Love Hewitt
Interview de la mignonne suivi de sa chanson. Elle nous explique que c’était son rêve de travailler pour un film Disney et qu’elle connaît tout le répertoire par coeur.

La vie d’une gargouille
Un peu bizarre. Utilisant des images des deux films et des plans retouchés à la palette graphique, la Rocaille nous déclame un poème en musique sur les tourments de la vie de gargouille.

Art Attack
Une bonne grosse publicité pour l’émission de Disney Channel qui propose ici de confectionner un heurtoir en forme de gargouille. Le seul bonus un brin éducatif de ce DVD.

On finit avec une poignée de bandes-annonces.

Image - 5,0 / 5

Regardez ce bitrate ! Quelle image ! L’une des plus belles sur un film d’animation en DVD. Des couleurs éclatantes et une définition sans faille. Un régal pour les mirettes !

Son - 4,5 / 5

5.1 à tous les étages. C’est efficace et bien composé. La version originale est amusante dans le sens où les dialogues sont truffés de mots en français et où certains des personnages parlent avec un accent français très prononcé, histoire de faire couleur locale.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus