Commissaire Montalbano - Volume 1 (1999) : le test complet du DVD

Commissario Montalbano, Il

Réalisé par Alberto Sironi
Avec Luca Zingaretti, Peppino Mazzotta et Angelo Russo

Édité par Koba Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 05/06/2013
Critique

Salvo Montalbano, commissaire de police de la petite ville sicilienne de Vigáta, ne se fie qu’à lui pour confondre les criminels avec ses propres méthodes, parfois en marge de la légalité.

Le Commissaire Montalbano est le héros des romans policiers et nouvelles écrits par Andrea Camilleri, dont 26 ont été, à ce jour, adaptés pour la télévision en coproduction entre la Rai Uno et la chaîne suédoise Sveriges Television.

Les épisodes, longs de 100 à 115 minutes, sortent par saison de deux ou quatre, au rythme moyen de deux épisodes par an. Chaque épisode, occupé par une seule affaire, de la découverte de meurtre à l’arrestation du coupable, peut donc être vu séparément, même si l’ensemble est relié par quelques arcs narratifs peu essentiels, concernant surtout la vie sentimentale des protagonistes.

Luca Zingaretti tient encore aujourd’hui le rôle-titre, depuis l’origine de la série, en 1999. Il campe avec crédibilité le héros, une sorte de loup solitaire souvent en délicatesse avec la procédure : arrestations et perquisitions sans mandat, enregistrement clandestin de conversations, escamotage de pièces à conviction… Des méthodes discutables, certes, mais plus avouables que celles de la Strike Team de la série The Shield. S’il s’octroie des libertés, c’est pour le bien des honnêtes citoyens.

Luca Zingaretti est épaulé par une équipe de six acteurs récurrents, plutôt cantonnés dans un emploi de faire-valoir, des adjoints, un médecin légiste, un journaliste de la télé locale dont il se sert pour manipuler l’opinion et, pour donner un touche comique à la série, l’agent Catarella, affecté au standard, qui écorche systématiquement le nom des citoyens qui appellent le commissariat et oublie volontiers la date et l’heure des rendez-vous. Un autre personnage récurrent est Livia, la maîtresse de Montalbano, interprétée par Katharina Böhm, la fille de Karlheinz Böhm qui épouse Romy Schneider dans Sissi et Sissi Impératrice.

Les enquêtes, en accordant une grande place aux dialogues, laissent un petit espace aux scènes d’action et, aussi, à quelques ébats amoureux qui pimentent chacun des épisodes. Elles s’apparentent plus aux enquêtes de Maigret qu’à celles, beaucoup plus mouvementées et violentes, d’un autre commissaire sicilien, Corrado Cattani, le héros de l’excellente série italienne La Mafia, seul contre la Cosa Nostra (La Piovra), dont le premier coffret vient enfin d’être distribué en France. Dans Le Commissaire Montalbano, la Mafia fait sentir son influence, mais reste moins visible, derrière le rideau. Deux remarquables séries pénètrent l’univers délétère des « familles », Romanzo criminale et Corleone (Il Capo dei capi), critiquée à sa sortie.

La réalisation est classique, un peu trop même, mais assez soignée. On relève quelques maladresses dans la continuité et il est difficile de ne pas remarquer, dans l’épisode 6 à 5’55”, la respiration profonde du cadavre pourtant cuit à point sur une chaise électrique faite maison !

Une série qui vaut pour la structure solide de ses scénarios, pour ses regards sur la société, notamment sur les pesanteurs de la bureaucratie, pour le jeu du personnage principal et pour la présentation des paysages et des demeures de la Sicile : la petite ville de Vigáta est, en réalité, celle de Porto Empedocle, 17.000 âmes.

Technique - 5,25 / 10

Le test a été effectué sur 3 check discs, qui constituent le volume 1, rassemblant les six épisodes des trois premières saisons, diffusées de 1999 à 2001. Les douze épisodes suivants seront distribués dans le volume 2 et le volume 3 qui doivent sortir en août et novembre 2013.

Un grave manque tient à l’absence de la version originale, d’autant plus regrettable que le doublage laisse trop apparaître ses faiblesses : phrases qui sonnent faux, débit monotone, prononciation aberrante de noms (par exemple, dans le deuxième épisode, le nom Di Blasi est prononcé comme s’il s’était écrit « Di Blazzi »), sans compter de multiples allers et retours entre la lire et l’euro ! Voilà qui s’écarte de la politique éditoriale de Koba Films, habituellement plus respectueuse des oeuvres…

Suppléments, sur le DVD 1, réduits à quelques textes courts, mais utiles, sur la biographie d’Andrea Camilleri, une filmographie sélective de Luca Zingaretti et Alberto Sironi, réalisateur de tous les épisodes de la série, Le Commissaire Montalbano en chiffres (suivi par 9 millions de spectateurs en Italie, diffusé dans 56 pays). Révélations nous apprend qu’Andrea Camilleri est né à Porto Empedocle en 1925 et que le nom du commissaire lui a été inspiré par Manuel Vázquez Montalbán, créateur du détective privé Pepe Carvalho. Enfin, on nous donne la recette des arancini, une spécialité sicilienne (apparemment pas facile à réaliser, foi de cuisinier amateur !) appréciée du gourmand commissaire.

L’espace découverte donne un court aperçu de trois collections policières : Inspecteur Barnaby (Midsomer Murders), Agatha Christie - Les classiques de Warner Bros et la série canadienne Flashpoint.

L’image, propre, aux couleurs fraîches, pratiquement sans fourmillement, manque un peu de résolution, mais souffre beaucoup de noirs bouchés entraînant un manque de lisibilité des scènes en basse lumière ou en contre-jour.

Le son DD 2.0 stéréo, clair, sans souffle notable, restitue assez bien les ambiances sonores et donne de l’ampleur à la musique inventive et variée, créée et dirigée par Franco Piersanti. Un défaut, cependant : le saut occasionnel de dialogues d’une voie à l’autre.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
5,25 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 6 juin 2013
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Commissaire Montalbano - Volume 1
Spot TV VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus