Les 3 crimes de West Memphis (2013) : le test complet du DVD

Devil's Knot

Réalisé par Atom Egoyan
Avec Colin Firth, Reese Witherspoon et Alessandro Nivola

Édité par Rimini Editions

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 07/11/2014
Critique

West Memphis, 1993. Trois jeunes enfants sont retrouvés sauvagement assassinés. Trois adolescents marginaux sont arrêtés et accusés d’avoir commis un crime sataniste. Face aux incohérences du dossier, un détective privé, adversaire de la peine de mort, décide de mener sa propre enquête…

Le scénario du film d’Atom Egoyan, Les 3 crimes de West Memphis, condense le livre de la journaliste Mara Leveritt, publié en 2003 sous le titre « Devil’s Knot: The True Story of the West Memphis Three », qui relate en détail cette ténébreuse affaire cumulant les atrocités du meurtre de trois garçonnets de 8 ans et la condamnation sans preuves de trois adolescents, l’un à une peine d’emprisonnement de 40 ans, l’autre à un emprisonnement à vie et le troisième à la peine capitale.

Un travelling dans une sombre forêt, sur un accompagnement musical lugubre, annonçe le drame. Les 3 crimes de West Memphis est ensuite construit comme un documentaire-fiction : il reprend le nom des protagonistes, rappelle fidèlement les faits et nous amène au coeur du problème dès le début du film, sans céder à la tentation d’étirer la présentation des jeunes victimes dans leur environnement familial. On voit à peine les enfants. Six minutes après le début du film, ils traversent une rivière sur un pont de fortune et disparaissent derrière des arbres.

Les acteurs jouent vrai : Reese Witherspoon se glisse avec naturel dans les habits d’une mère de famille de classe moyenne et Colin Firth endosse avec discrétion le rôle de Ron Lax, un détective privé choqué par les négligences de l’enquête au point de proposer gratuitement ses services à l’un des accusés.

Une succession de plans fixes et de quelques lents mouvements de caméra s’accorde avec l’aspect documentaire du film, de même que la distance qui nous sépare des personnages, notamment des accusés.

Les 3 crimes de West Memphis n’est pas un exercice de style mais devrait, par la qualité de sa réalisation et la rigueur de son scénario, atteint son ambition : rappeler au grand public que le respect des droits de la défense est l’un des piliers de la démocratie et que les failles du système judiciaire peuvent briser des vies. Et pas seulement outre-Atlantique : difficile d’oublier les dégâts causés dans l’affaire d’Outreau par l’incompétence du juge Burgaud.

Technique - 6 / 10

Le boîtier keep case noir contenant le DVD est inséré dans un fourreau. En couverture et sur le disque, la même photo : le portrait en gros plan de Reese Witherspoon et de Colin Firth au-dessus d’une scène montrant une voiture de police derrière les traditionnelles barrières jaunes délimitant les scènes de crime.

Le menu fixe et musical reprend la photo des abords de la scène de crime, sans les deux portraits, et propose le choix entre version originale en anglais (avec sous-titres français optionnels) et un doublage en français.

Portion congrue pour les suppléments : une bande annonce (2’) en VF et des notes qui rappellent, en quatre pages, les grandes lignes de l’affaire.

L’image est propre, avec des couleurs agréables et des contrastes satisfaisants. Tout ça est malheureusement en partie gâché par une résolution défaillante, même dans les plans serrés.

Le son de la version originale (Dolby Digital 2.0) est affecté par une désagréable réverbération qui peut rappeler l’ambiance sonore d’une piscine, pas toujours favorable à la compréhension des dialogues. Le doublage français (Dolby Digital 5.1) n’est pas affecté par ce défaut, mais ne sonne pas très juste. On peut également contester l’attribution du format le plus évolué à un doublage alors qu’il devrait être réservé en priorité à la version originale. Le débat n’a, en l’espèce, qu’un intérêt théorique, la version 5.1 laissant assez indifférentes les voies latérales.

Crédits images : © Rimini Éditions

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
6 / 10
Avis

Moyenne

3,3
5
1
4
1
3
1
2
0
1
1

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 29 mai 2015
@kube, @zoulu, merci pour vos infos, la fiche est rectifiée.
Avatar
kube
Le 28 mai 2015
Je viens tout juste de recevoir le BRD, je n'ai pas encore eu l'occasion de le regarder mais je voulais apporter une précision quant au nombre de disque, il n'y a pas 2 disques mais uniquement un seul BRD dans le boîtier.

Vous voilà donc prévenu si vous souhaitez changer les informations du contenu.
Avatar
zoulu
Le 21 janvier 2015
Le film sur ce bluray n'est pas en scope mais en 1.78 1080i 50Hz
La VO est en simple dolby 2.0 et la VF en dolby 5.1 comme sur le DVD...

L'import s'impose de lui-même.

sinon le film est plutôt pas mal.

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus