La Charge héroïque : le test complet du DVD

She Wore a Yellow Ribbon

1949. Réalisé par John Ford
Avec John Wayne, Joanne Dru et John Agar

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/05/2015
Critique

La charge héroïque

En 1876, le général Custer a été battu à Little Big Horn par une confédération de tribus indiennes conduite par Sitting Bull et Crazy Horse. À Fort Stark, Utah, le capitaine Brittles s’apprête à prendre sa retraite. Il doit accomplir une dernière mission : escorter la femme et la nièce du commandant du fort jusqu’au plus proche relais de diligence. Mais les Indiens sont sur le sentier de la guerre…

Pourquoi avoir rebaptisé La Charge héroïque She Wore a Yellow Ribbon ? Il eut été plus judicieux de conserver le titre original qui se réfère à une tradition militaire : au départ en mission d’un être cher, sa femme gardait, jusqu’à son retour, noué dans ses cheveux, un ruban jaune que porte Olivia dans le film.

La Charge héroïque est l’un des films du triptyque sur la cavalerie, tourné juste après Le Massacre de Fort Apache (1948) avant Rio Grande (1950), tous deux testés.

Les scènes du fort ont été tournées à Kanab Movie Fort, Utah : construit pour le cinéma, il servit de décor à près d’une vingtaine de westerns. Les scènes d’extérieur ont été filmées dans le désert, notamment à Monument Valley, comme celles, tournées dans la foulée, du Le Convoi des braves (Wagon Master, 1950.

Le capitaine Brittles, c’est John Wayne à 42 ans, encore loin d’une retraite qu’il ne prendra que 26 ans plus tard après le tournage du film de Don Siegel, Le Dernier des géants (The Shootist, 1976). La Charge héroïque est l’un des trente films dans lesquels il joua sous la direction de John Ford. Lui donnent la réplique Joanne Dru et Harry Carey Jr. qui allaient se retrouver, un an plus tard, dans Le Convoi des braves.

À leurs côtés, Victor McLaglen, une figure massive du cinéma américain (1, 91 m), avec plus de cent films, dont sept en compagnie de John Wayne et treize avec John Ford.

Winton C. Hoch a reçu l’un des trois oscars qui lui ont été décernés pour la photo de La Charge héroïque. Il en obtiendra un autre pour L’Homme tranquille (1952), un autre chef d’oeuvre de John Ford.

Un des plus grands films d’un des plus grands cinéastes !

Technique - 7 / 10

Présentation spartiate dans un keep case cristal avec, sur la jaquette, un montage qui reprend les éléments de l’affiche originale du film. Le menu fixe et muet propose le choix entre version originale (avec sous-titres français imposés et placés trop haut) et doublage en français.

Aucun bonus, comme dans tout le reste de la  » Collection Patrimoine  » dans laquelle Warner vient de rééditer dix films de RKO.

L’image, parfaitement définie, restitue avec fidélité la richesse du technicolor. Elle a été débarrassée de toutes les atteintes du temps (un tiers de siècle !) sans affecter la texture argentique.

Même constat pour le son : il ajoute à une remarquable propreté (pas de bruits parasites, souffle à peine audible) une belle dynamique. Les sonneries du clairon ont, à titre d’exemple, une extraordinaire présence.

Crédits images : © Warner Bros.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 19 mai 2015
John Ford, John Wayne et les paysages de Monument Valley : voilà les principaux ingrédients de ce film qui n’a pas pris une ride. Oscarisé pour sa photo, il a sa place parmi les meilleurs westerns.

Lire les avis »

Multimédia
La Charge héroïque
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus