Opération vol - Saison 1 (1968) : le test complet du DVD

It Takes a Thief

Réalisé par Leslie Stevens
Avec Robert Wagner et Malachi Throne

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/11/2015
Critique

Opération vol - saison 1

Alex Mundy purge une peine de prison pour divers cambriolages et escroqueries. Au moment où il allait s’évader, on lui propose une libération conditionnelle s’il reprend ses activités illicites, mais, cette fois, pour le compte de l’Oncle Sam. Il rejoint ainsi la SIA, les services fédéraux de contre-espionnage, sous les ordres de Noah Bain.

La série Opération vol (It Takes a Thief, 1968-1970) a été créée par Roland Kibbee et produite par ABC pour concurrencer Mission: Impossible, diffusée par CBS de 1966 à 1971, et Des agents très spéciaux (The Man from U.N.C.L.E.), par NBC de 1964 à 1968.

Opération vol se distingue de ses deux concurrentes en accordant, à côté des ingrédients classiques de l’espionnage, mystère, suspense et action, une très large place à la comédie et au marivaudage. Alex, interprété par Robert Wagner, non content d’être un gentleman cambrioleur, consacre une bonne partie de son temps et de son énergie à séduire les nombreuses filles qu’a recrutées le directeur du casting (félicitons-le au passage pour son bon goût !) en dépit des regards inquisiteurs des caméras de surveillance, et réprobateurs de son superviseur.

Les missions qui lui sont assignées le conduisent à relever des défis impossibles visant à protéger les intérêts des USA, sans cesse menacés par des pays étrangers, fictifs, mais indubitablement situés, en ces temps de guerre froide, au-delà du rideau de fer.

Opération vol est une série plaisante, rythmée par moments d’action soigneusement mis en scène sur fond de comédie où opère le charme désinvolte de l’interprète principal et la beauté des jolies filles qu’il trouve sur son chemin, renouvelées épisode après épisode. Une seule apparaîtra à plusieurs reprises, Susan Saint James qui incarne un autre personnage de monte-en-l’air appelé… Charlie Brown, sans lien de parenté connu avec le propriétaire de Snoopy !

De prestigieuses guest stars ont apporté leur concours à la série. Parmi les plus célèbres : Joseph Cotten, Bette Davis et Fred Astaire (dans le rôle du père d’Alex).

Opération vol - saison 1

Technique - 6,5 / 10

Les 16 épisodes de la première saison d’Opération vol tiennent sur 6 DVD-9, proposés dans un keep case glissé dans un étui cartonné. Chaque épisode dure près de 50 minutes, à l’exception du pilote qui s’étend sur 99 minutes.

Le menu animé et musical offre le choix entre version originale, avec sous-titres optionnels, ou un doublage en français, les deux au format Dolby Digital 2.0 mono.

Deux suppléments :

Sur le disque 5, interview du producteur Glenn A Larson (28’, 2010), contributeur majeur à l’écriture des scénarios des saisons 1 et 2, cocréateur et coscénariste de nombreuses séries, dont Magnum, Battlestar Galactica, Caprica… Il évoque ses premières années consacrées à des enregistrements de groupes de rock chez Capitol, rappelle comment l’idée du personnage d’Alex lui est venue, les précautions prises pendant le tournage des nombreuses scènes un peu coquines pour ne pas déclencher les foudres de la censure, la difficulté à imaginer des idées originales de cambriolages, etc.

Suit, sur le disque 6, la présentation de la série (9’) : le succès du pilote, traité comme un long métrage, lança la série qui tînt pendant trois saisons et 66 épisodes, de 1968 à 1970, notamment grâce au charme séducteur de Robert Wagner dont le visage apparaît en gros plan pendant le générique avec, sur la joue droite, la marque emblématique laissée par le rouge d’un baiser. Opération vol connut le succès en France, même si la série Arsène Lupin, avec Georges Descrières dans le rôle-titre, lui fit un peu d’ombre.

Pour finir, les bandes annonces d’autres séries éditées en France par Elephant Films dans sa collection Les joyaux de la télévision : Banacek, 200 dollars plus les frais, Ellery Queen - À plume et à sang, Alfred Hitchcock présente - The Alfred Hitchcock Hour et L’homme de fer.

L’image (1.33:1) est, dans l’ensemble, très propre, à l’exception de quelques courts plans de coupe (par exemple des atterrissages ou décollages d’avions). Seules se montrent quelques taches blanches, suffisamment discrètes pour se faire oublier. Les couleurs sont toutefois légèrement délavées, pas toujours bien étalonnées et les noirs manquent parfois de densité.

Le son Dolby Digital 2.0 mono de la version originale, clair et propre, assure un équilibre satisfaisant entre dialogues, ambiance et accompagnement musical. Dans le doublage en français, en revanche, les voix sont beaucoup trop en avant, à la limite de la distorsion et tendent à couvrir ambiance et musique.

Crédits images : © Universal Television

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
6,5 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 19 novembre 2015
Opération Vol avait mis toutes les chances de son côté : un gentleman cambrioleur coureur de jupons, des belles filles pour le faire courir, des casses périlleux pour le compte de l’Oncle Sam en pleine guerre froide, de l’action en veux-tu, en voilà. Sa mission : concurrencer… Mission Impossible ! Bilan, dressé avec le recul d’une petite cinquantaine d’années : une série tonique, sympa et pleine d’humour.

Lire les avis »

Multimédia
Opération vol - Saison 1
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus