Orphan Black - Saison 3 (2015) : le test complet du DVD

Orphan Black

Réalisé par David Frazee
Avec Tatiana Maslany, Kevin Hanchard et Dylan Bruce

Édité par France Télévisions Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/03/2016
Critique

Orphan Black - Saison 3

Tout commença, il y a trois ans, quand Sarah fut témoin du suicide d’une jeune femme qui lui ressemblait étrangement et dont elle usurpa l’identité avant de découvrir l’existence de plusieurs clones : Cosima, Alison, Helena et d’autres encore qu’une mystérieuse organisation s’acharne à éliminer. Poursuivies par des clones aux allures de soldats surentraînés, Sarah, Cosima, Alison et Helena recherchent le but de ces attaques…

La saga canadienne Orphan Black tient solidement l’antenne après deux premières saisons. Et ce n’est pas fini : la diffusion de la saison 4 commence en avril. Et, selon une rumeur insistante, elle pourrait bien avoir une suite…

La recette du succès

Orphan Black doit beaucoup à l’originalité de son thème. Le clonage a, en effet, été peu exploité en tant que thème principal d’une série, sauf par l’estimable Kyle XY (3 saisons, 2006-2009) et l’oubliable minisérie française Les Zygs, le secret des disparus, réalisé par Jacques Fansten en 2007.

L’inventivité du scénario, solidement structuré, ménage des rebondissements qui entretiennent la tension. Les ingrédients principaux, l’action et le suspense, y concourent largement, relevés par quelques accès de violence au lourd tribut de cadavres.

Orphan Black - Saison 3

Il y a autre chose, le mystère, qui donne au récit une sophistication qu’apprécieront beaucoup, sauf peut-être celles et ceux qui ont besoin (j’en connais) de connaître à tout moment le pourquoi et le comment de l’action. Si le mystère n’est pas aussi épais que dans Lost, il ménage, çà et là, quelques zones d’ombre temporaires.

Un personnage protéiforme

Mais l’épice qui donne à la recette sa saveur unique, c’est Tatiana Maslany qui doit en être, selon mon estimation à la louche, à l’incarnation d’une vingtaine de clones dont les différences ne sont pas seulement traduites par l’habillement, la couleur des cheveux, le maquillage, les tatouages… mais aussi par l’accent (les clones habitent plusieurs pays). Plus subtiles encore sont les différences héritées de l’éducation ou tenant au caractère des personnages que l’actrice réussit à exprimer avec un talent qui continue d’étonner. Si Orphan Black lui prend l’essentiel de son temps, on l’a cependant vue dans La Femme au tableau.

Dans certains plans, l’actrice apparaît en plusieurs exemplaires, jusqu’à quatre, sans qu’on puisse apercevoir les ficelles du trucage. L’histoire ne dit pas si Tatiana Maslany reçoit plusieurs cachets. Ce qu’on sait, toutefois, c’est qu’elle est maintenant coproductrice de cette série, bien accueillie tout autour de la planète.

Orphan Black - Saison 3

Technique - 7 / 10

Les dix épisodes de la saison 3 d’Orphan Black sont répartis sur trois DVD-9 logés dans un keep case (non fourni pour le test effectué sur check discs). Le menu principal, animé et musical, reprend les belles images du générique, sortes de vues au microscope avec effets kaléidoscopiques.

Il offre le choix entre la version originale, avec sous-titres français imposés, et un doublage en français, les deux au format Dolby Digital 2.0 stéréo. Le changement de langue ne peut se faire que par un retour au menu principal.

Réitérons ici les regrets, exprimés à la sortie des deux livraisons précédentes, que la France soit, une fois de plus, privée de l’édition Blu-ray, notamment disponible au Royaume Uni et en Allemagne. Et qu’on ne nous propose qu’un son stéréo alors que l’édition DVD allemande, par exemple, offre version originale et doublage en 5.1 !

Pour les suppléments, l’aumône est pingre : il faut faire avec Le projet Castor : la guerre des clones (1’26”), une featurette sans grand intérêt et insuffisante pour remplir même une dent creuse. C’est d’autant plus frustrant que l’édition Blu-ray US contient pas loin d’une heure de bonus !

La bonne impression laissée par les deux premières saisons pour l’image se confirme : elle est fine, avec des couleurs assez saturées, de solides contrastes et une bonne définition. Un très léger grain, plutôt agréable, adoucit la photo.

Le son Dolby Digital stéréo de la saison 1 se réimpose : le 5.1 de la saison 2 n’a fait qu’une apparition sans lendemain ! Ceci dit, le son, assez ample, avec un spectre ouvert, restitue avec clarté les dialogues dans les deux versions.

Orphan Black - Saison 3

Crédits images : © Orphan Black III Productions Limited 2015

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 18 mars 2016
Orphan Black est une histoire de clones pleine de mystère, d’action et de suspense. Impitoyables, les auteurs du scénario ne laissent aucun répit à Tatiana Maslany, toujours confrontée à de nouvelles épreuves. Un thriller à donner des cauchemars !

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus